Bonjour l'ami,
La direction du forum forza-baklawa vous prie de prendre la peine de s'inscrire afin d'ouvrir toutes les rubriques du Forum. La nouvelle version du site et forum est sur ce lien http://www.forza-baklawa.com


.
 
Le SiteLe Site  AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Club Africain

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Admin
Admin
Admin


Masculin Nombre de messages : 2016
Age : 65
Date d'inscription : 01/02/2008

MessageSujet: Re: Club Africain   Ven 24 Sep - 12:14

CA

Mounir Balti intérimaire

Mounir Balti est le président par intérim du Club Africain en attendant le retour à la barre de Cherif Bellamine. Une décision des plus sages sachant que l’intérimaire est le vice-président du club et qu’il est au fait de tout ce qui se passe. Il aura l’appui de tous les dirigeants.

Mais ce qui compte le plus, c’est celui des joueurs qui sont capables de reléguer les problèmes qu’a connus le club aux rangs des oubliettes. La recette est toute simple: vaincre et convaincre.

Traoré défaillant.

Le Malien ne s’est pas entraîné durant la semaine et sera certainement absent face à l’A.S.Marsa. Après sa première mi-temps décevante face à l’E.S.H.Sousse, il ne s’est plus entraîné. Est-ce pour blessure ou pour autre chose ? L’avenir nous le dira.

Essifi et Mallajila en ballotage.

L’attaque clubiste subira des changements ce samedi à cause de l’absence de Traoré. Deux joueurs tiennent la corde pour le remplacer. Il s’agit de Hichem Essifi et Mallagila. C’est le premier qui tient le plus la corde et pourrait au cours du match face à l’Avenir disputer son premier match avec le Club Africain en tant que titulaire.

Souissi dans l’axe.

Le défenseur clubiste s’entraîne normalement avec le reste du groupe. Il semble avoir récupéré sur le plan physique et pourrait de ce fait enregistrer son retour au sein de la défense clubiste. Un retour attendu, celui du Camerounais Alexis. Ce duo, s’il est titularisé d’entrée devrait changer beaucoup de choses dans la tenue d’ensemble de l’équipe.

Depuis hier en stage.

Les joueurs sont réunis depuis hier. C’est l’habituelle mise au vert qui permet une meilleure concentration sur le match de demain. C’est désormais une tradition et c’est tant mieux pour les joueurs qui sont ainsi loin de toutes les tentations…
Mourad AYARI (Le Temps)

_________________

Forza-Baklawa.com
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.forza-baklawa.com
Bazouka
Moderateur
Moderateur


Masculin Nombre de messages : 183
Age : 67
Date d'inscription : 28/02/2009

MessageSujet: Re: Club Africain   Mar 28 Sep - 13:23

Le coup de gueule de Adel Sellimi

Il attaque les dirigeants, il est viré…puis récupéré

Selon M. Oueslati, Adel Sellimi ne quittera pas le Club Africain et sera aux côtés de Mrad Mahjoub pour continuer à occuper le rôle d’entraîneur adjoint des « Rouge et Blanc ». C’était hier après-midi vers le coup de dix-huit heures sur les ondes de Mosaïque FM et dans le cadre de sport express. Pour le porte-parole du Club Africain Zine El Abidine Oueslati, il n’a jamais été question de se séparer officiellement de Adel Sellimi qui demeure un enfant du club et tout ce qui s’est dit n’était qu’un problème passager.


D’ailleurs, affirme le revenant M. Oueslati, aucun communiqué officiel n’est venu confirmer quoi que ce soit…

Et pourtant, le même jour, quelques heures auparavant, Adel Sellimi s’est livré à nous pour nous faire savoir que son divorce avec le Club Africain était bel et bien consommé. Il s’en est pris à ses employeurs et considérait cette décision injuste et incohérente d’autant plus qu’il n’est en aucune manière responsable des résultats peu reluisants de ce début de saison.

Il disait même qu’il était indésirable et que certains responsables le voulait ailleurs, dans un autre endroit, autre que le parc A. Adel Sellimi était peut-être au centre d’une cabale et savait pertinemment qui voulait le voir exercer le métier de technicien dans un autre club.

C’est peut-être une fin heureuse de ce litige entre Adel sellimi et ses employeurs mais nous sommes persuadés qu’il ne s’agit là que d’une trêve, d’une pause et que tôt ou tard, le problème entre les deux parties refera surface. Les détracteurs de Adel Sellimi sont toujours là et d’une façon ou d’une autre, ils finiront par, à nouveau, se manifester.

Ce retour inattendu nous étonne mais ne nous surprend pas outre-mesure. Sellimi est un garçon au fait des règlements et des lois et d’une manière ou d’une autre, il a fini par faire prévaloir ses droits…

«Les incohérences du Club Africain»

Quelque chose ne tourne pas rond au Club Africain. Nous fûmes les premiers à louer les mérites du bureau directeur clubiste qui a, en un temps record, remis de l’ordre dans ses rangs après le départ de Kamel Iddir. Ce même bureau directeur s’est négativement illustré en prenant des décisions incohérentes. Les dirigeants clubistes ont déjà changé d’entraîneur. Mahjoub ayant pris la place de Bracci. Sellimi vient d’être remercié et l’on attend toujours de connaître le nom de son successeur. L’Ivoirien Combo a été recruté pour un match. Son contrat a été résilié après seulement un match. Abderrazek Ben Saïda, 1er responsable de la section football et de l’équipe senior a quitté le parc après quelques semaines seulement d’exercice. Bracci a jeté l’éponge après seulement trois matches disputés. Bachtobji, et on ne sait plus s’il avait tort ou raison, est allé renforcer les rangs du leader espérantiste. Ben Yahia a repris les entraînements avec deux mois de retard, pour les raisons que l’on connait. Idem pour le Camerounais Alexis. Sans parler du problème de l’indiscipline et du laisser-aller chez les joueurs, du moins certains parmi eux. Sellimi nous a en parlé et aurait même exigé auprès de ses employeurs à ce que ces éléments soient sanctionnés. Il a fait allusion à leur manque de combativité tout de suite après le nul concédé face à l’A.S.Marsa. Ce jour là, on sentait qu’il avait envie de dire bien des choses sur le comportement de ses joueurs mais visiblement, il s‘était retenu. A tort car l’indiscipline des joueurs et leur manque de rigueur est de notoriété publique.

Mourad AYARI (Le Temps)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin
Admin
Admin


Masculin Nombre de messages : 2016
Age : 65
Date d'inscription : 01/02/2008

MessageSujet: Re: Club Africain   Mer 29 Sep - 11:28

Adel Sellimi de nouveau limogé!...




On n'aura pas arrêté le feuilleton Adel Sellimi au CA ! Limogé dimanche par les responsables de la section football, "rétabli" dans ses droits le lendemain, voilà que Adel Sellimi est officiellement et de nouveau démis de ses fonctions pour la deuxième fois. La raison est sa présence sur un plateau télévisé avant-hier soir et les propos jugés déplacés et erronés à l'encontre du club, de ses dirigeants et de Mrad Mahjoub. La décision a été prise juste après le passage de Sellimi à l'antenne, étant la gravité de ce qu'il a dit. Cette fois, la décision est irrévocable et l'on s'attend à une nomination d'un adjoint temporaire (Faouzi ou Lotfi Rouissi) jusqu'au match du CSHL. Pour Mrad Mahjoub, il a la confiance de ses employeurs, mais on croit savoir que le match de samedi est la dernière chance pour remonter la pente.

Auteur : R .El Herguem (La Presse)

_________________

Forza-Baklawa.com
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.forza-baklawa.com
Admin
Admin
Admin


Masculin Nombre de messages : 2016
Age : 65
Date d'inscription : 01/02/2008

MessageSujet: Re: Club Africain   Jeu 30 Sep - 14:12



Mahjoub, seul maître à bord

Finalement Adel Sellim a dû jeter l’éponge. Il l’a un peu cherché et même amplement mérité. Mrad Mahjoub sera ainsi seul maître à bord pour le prochain match face au CSH.Lif.

Ce que nous savions moins, c’est que Mrad Mahjoub, avant de prendre en main les destinés du Club Africain a clairement demandé à ce que Kaïs Yâakoubi soit son adjoint.

L’entraîneur clubiste, dès son arrivée, a également clairement fait savoir à ses employeurs que la condition physique du groupe laisse à désirer et qu’il lui faut disputer les trois matches d’avant la trêve avec les moyens du bord et de s’occuper de cet aspect durant les trois semaines de pause que connaîtra le championnat de Tunisie.

Pas de noms disponibles

Qui pour succéder à Adel Sellimi ? Les noms proposés ne sont pas nombreux et sont gardés dans un tiroir loin des curieux. Le bureau directeur du Club Africain en parlera tout de suite après le match de ce dimanche face au C.S.H.Lif.

Mrad Mahjoub devrait être derrière le choix de son futur collaborateur. Qu’il soit au moins un fidèle et un technicien qui fait bien son travail. Rappelons que Mahjoub était dans tous ses états après les déclarations de Sellimi, plutôt pleines de sous-entendus.

Retour de Dhaouadi

Pour son prochain match avant la trêve, le technicien clubiste aura la possibilité de compter sur les services de son meilleur atout offensif, à savoir Zouhaïr Dhaouadi. Un match difficile en perspective pour un Club Africain secoué par des évènements qu’il aurait pu s’éviter et qui lui ont été imposés par les siens…

Mourad AYARI (Le Temps)

_________________

Forza-Baklawa.com
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.forza-baklawa.com
Admin
Admin
Admin


Masculin Nombre de messages : 2016
Age : 65
Date d'inscription : 01/02/2008

MessageSujet: Re: Club Africain   Dim 24 Oct - 16:01

(7ème) journée - CA-ESS(2-0)


Victoire précieuse et méritée des Clubistes



Beaucoup de bonne volonté et très peu d’inspiration. C’est l’enseignement majeur de ce choc entre l’Etoile du Sahel et le Club Africain. L’envie de bien faire était évidente mais le geste n’a pas suivi. La pression et l’obligation de réaliser un bon résultat y est certainement pour quelque chose.

Pourtant, clubistes et étoilés entamèrent le match pied au plancher sans toutefois réussir à se créer des occasions de but dignes de ce nom.

Les 22 acteurs étaient crispés et la précipitation caractérisa toutes leurs tentatives. Les coéquipiers de Ben Yahia prirent le jeu à leur compte sans pouvoir trop se rapprocher du keeper étoilé Nadim Thabet. Ils comptèrent surtout sur les balles arrêtées et les actions individuelles sans toutefois réussir rien de bon. Bien au contraire, ce furent les Etoilés qui ont failli ouvrir le score par le biais de Marzouki qui hérita d’un mauvais renvoi de la défense clubiste et tenta sa chance de loin. Son tir frôla le montant droit de Nefzi (13’). Ce dernier a même failli offrir le 1er but à l’Etoilé Osanga après une sortie hasardeuse et une mésentente avec son coéquipier Souissi (33’). Le jeu des deux équipes était haché et aucune des deux formations n’arrivait à aller jusqu’au bout de ses intentions, mais à la 37ème minute, nous vîmes pour la première fois de cette première période les Clubistes trouver le cadre et ce fut la bonne. En effet, Dhaouadi centra à la perfection vers son coéquipier Akrout une balle millimétrée. Ce dernier ne s’est pas trop fait prier pour tromper la vigilance de Thabet qui n’a rien pu faire pour éviter le but clubiste. Cette ouverture du score donna des ailes aux protégés de Mrad Mahjoub et Ben Yahia a failli doubler la marque à trois minutes de la fin du temps réglementaire. Le capitaine clubiste a choisi de placer sa balle alors qu’il était en bonne position mais Thabet s’opposa avec brio évitant à son équipe de terminer cette mi-temps avec deux buts de retard. Il faut dire que nous n’avons rien relevé de bon chez l’Etoile qui se contenta de placer quelques contres sporadiques sans réel danger pour la cage de Nefzi.

L’Etoile plus entreprenante.

Pour la reprise, Le coach étoilé Mondher Kbaïer incorpora Mossaab Sassi à la place de Marouane Ghoul. Ce changement fit du bien aux visiteurs qui se créèrent trois occasions en l’espace de treize minutes. D’abord par le biais de Akaîchi qui aurait pu faire mieux de la tête (59’), ensuite par l’intermédiaire de Mossaab Sassi sur coup-franc (54’) et enfin grâce à Osanga qui a privilégié la beauté du geste à l’efficacité (58’). Devant cette déferlante étoilée, Mahjoub opta malgré lui pour Melliti pour remplacer Dhaouadi blessé. Un changement qui obligea Mouihbi à occuper le couloir gauche de l’attaque pour permettre à Melliti de se placer à droite. Les deux entraîneurs s’observèrent mutuellement et chacun puisa dans son banc pour mieux faire et c’est Mahjoub qui a eu le dernier mot. Akrout aurait du marquer le deuxième but à la 65ème minute après un beau service de Ben Yahia. L’avant-centre temporisa avant de se faire subtiliser la balle alors qu’il était face au gardien étoilé. Le deuxième but clubiste fut marqué sur penalty après un fauchage aussi bête qu’inutile de Boulaâbi sur Melliti. Aouaz Trabelsi n’hésita pas un seul instant avant d’accorder le tir au but au Club Africain. Avec deux buts de retard, la cause était entendue et la messe était dite pour une Etoile à courts d’arguments. Celle d’hier a joué au football seulement au cours du premier quart d’heure de la deuxième période. Pour le reste, il n’y a rien à dire, elle était hors sujet. Même la rentrée de Silva Dos Santos n’apporta rien de nouveau et il fallait s’y attendre car il n’a plus ses jambes de vingt ans. Les treize dernières minutes ne changèrent rien à la physionomie du match. D’ailleurs, on n’a plus joué au football car les yeux étaient rivés sur les gradins étoilés avec des scènes moyenâgeuses. Sans commentaires.

Mourad AYARI (Le Temps)





Synopsis:

Stade 7 novembre de Radés.

Temps frais.

Pelouse en bon état.

Public moyen.

Arbitrage de Aouaz Trabelsi secondé par Aymen Mallouchi et Atef Mehdi.

Buts: Akrout (37’), Aouadhi (SP-77’)

Avertissements: Abdennour, Ghoul (ESS)

Mouihbi (CA)

Formations:

CA: Sami Nefzi, Bilel Iffa (Mehdi Meriah 80’), Seïf Akermi, Khaled Souissi, Abdelkader Khéchache, Alexis Mondomo, Karim Awadhi, Wissem Ben Yahia, Youssef Mouihbi (Mallajila 72’), Amir Akrout, Zouhaïr Dhaouadi (Khaled Melliti 60’).

ESS: Nadim Thabet, Hamza Jebnoun (Danilo Petrolli 61’), Seïf Ghézal, Aymen Abdennour, Bassem Boulaâbi, Mehdi Marzouki, Wael Bel Lakhal, King Osanga (Silva Dos Santos 75’), Marouane Ghoul (Mossaab Sassi), Ahmed Akaïchi, Lamjed Chehoudi



Déclarations:

Lotfi Rouissi (CA) : « Victoire méritée »

Ce fut comme on s’y attendait, un match difficile avec un engagement physique à toute épreuve. Nous voulions l’emporter pour que le travail soit fait dans la sérénité. Faire revenir la confiance était notre souci majeur. Nous avons terminé la première période avec un but d’avance, un avantage mérité autant que la victoire finale. Maintenant, le plus dur reste à faire et les joueurs doivent confirmer pour la suite de la compétition.

Mondher Kbaïer (ESS) : « Nous avons perdu le match en milieu de terrain »

Nous nous attendions à un match difficile d’autant plus que le Club Africain était appelé à se racheter après ses dernières sorties. Je pense que le match s’est joué au milieu de terrain avec un Alexis qui a excellé. Et pourtant, j’avais demandé à mes joueurs de réduire son champ d’action et de l’empêcher de jouer à sa guise. C’est une victoire qui fait mal, certes, mais ma tâche à la tête de l’Etoile sera difficile et une victoire n’aurait rien changé. Je le sais que fort bien.

M.A (Le Temps)

_________________

Forza-Baklawa.com
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.forza-baklawa.com
Admin
Admin
Admin


Masculin Nombre de messages : 2016
Age : 65
Date d'inscription : 01/02/2008

MessageSujet: Re: Club Africain   Mar 26 Oct - 12:14



Le Club Africain retrouve, enfin, le sourire
Rien de grave pour Dhaouadi et Iffa


La victoire du Club Africain obtenue aux dépens d’une Etoile bien terne a fait du bien à toute la famille clubiste. Les visages des responsables étaient radieux à la sortie des vestiaires. Il faut dire qu’un résultat, autre que le nul, aurait plongé le Club de Bab-Jedid dans une crise qui risquait de durer encore plus. Maintenant, il s’agit de confirmer ce renouveau et prouver que tout est rentré dans l’ordre.

Parole tenue

Mrad Mahjoub n’a pas cessé de marteler depuis qu’il a pris en main l’équipe senior que nous aurons à découvrir le vrai visage de celle-ci à partir de la 7ème journée. Les faits lui ont donné raison et le Club Africain de samedi dernier est un adversaire à prendre au sérieux et nous semble le mieux placé pour concurrencer les « Sang et or » dans la course au titre. Les satisfactions n’ont pas manqué, à commencer par la « Grinta » qui a caractérisé le comportement de tous les joueurs avec toutefois une mention spéciale pour le duo Alexis/Ben Yahia. D’ailleurs, les internautes clubistes ont élu le Camerounais et son capitaine comme étant les meilleurs joueurs clubistes. Le premier a récolté 920 voix alors que le deuxième en a eu 649. De bon augure pour la suite de la compétition d’autant plus qu’il s’agit de deux joueurs qui comptent beaucoup dans le dispositif clubiste. Pour revenir à Mahjoub, son mérite est indéniable dans ce renouveau, du moins sur le plan mental, car il a su haranguer ses joueurs et les préparer mentalement. Ces derniers ont gagné tous les duels face à l’Etoile et furent les premiers sur la balle…

Dhaouadi est sorti au cours de la deuxième mi-temps pour blessure. Le joueur clubiste devait subir une IRM hier après-midi pour s’assurer définitivement sur son état de santé. Une chose est sure, sa blessure n’est guère inquiétante et sa récupération sera des plus rapides. Il s’agit d’une simple lésion qui ne devrait pas l’éloigner des terrains de football. Même chose pour Bilel Ifa qui fut remplacé vers la fin de la rencontre face à l’Etoile. Son état de santé est rassurant…

Encore une trêve

Le week-end prochain, le championnat de Tunisie cédera à la coupe et pour cette compétition, le tirage au sort a mis le Club Africain face à l’A.S.Ariana. Un adversaire qui ne devrait pas inquiéter outre mesure les protégés de Mrad Mahjoub. Les Arianais auront l’avantage du terrain mais on croit savoir que cette rencontre aura lieu à El Menzah. Si tel est le cas, le trésorier de la cité des fleurs peut d’ores et déjà se frotter les mains…

Pour ce qui est de la trêve en question, elle sera de trois semaines puisque l’équipe nationale aura un match important à disputer le week-end d’après face au Botswana. Est-ce une pause qui vient au bon moment pour Mahjoub et ses joueurs ? Nous ne le pensons pas d’autant plus que le Club Africain commençait à aller beaucoup mieux. Quoi qu’il en soit, l’entraîneur clubiste aura la possibilité de récupérer ses blessés que sont Sellami, Traoré et les deux derniers en date, à savoir Dhaouadi et Ifa.

Mourad AYARI (Le Temps)

_________________

Forza-Baklawa.com
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.forza-baklawa.com
Admin
Admin
Admin


Masculin Nombre de messages : 2016
Age : 65
Date d'inscription : 01/02/2008

MessageSujet: Re: Club Africain   Dim 31 Oct - 14:33

CA - ASA (3-1

Les Clubistes, laborieusement






Le Club Africain a peiné avant de s’imposer devant l’A.S.Ariana, un club de la quatrième division et occupant actuellement l’avant dernière place du championnat. Les Arianais furent les premiers à ouvrir le score par le biais de Amdouni qui transforma à la perfection un penalty que seul l’arbitre de la rencontre Yassine Harrouche a vu. La prétendue faute de main de Bilel Iffa n’était pas évidente. Menés au score après seulement cinq minutes, les Clubistes refirent leur retard grâce à Ben Yahia (26’) avant de voir Aouadhi doubler la marque (37’). Une avance qui ne changera pas jusqu’à la 82ème minute quand Melliti tripla la marque.

Les absences de Dhaouadi, Sellami, Hadhria, Khechache, Merieh et Traoré ne sauraient expliquer cette petite prestation des « Rouge et Blanc » qui n’ont guère réédité l’exploit du dernier match remporté avec la manière face à l’Etoile. L’essentiel est fait pour les protégés de Mahjoub qui se sont qualifiés pour le prochain tour de la coupe de Tunisie face à une équipe qui méritait mieux. Karim Hosni aurait d’ailleurs pu faire souffrir les joueurs clubistes sans la bravoure du keeper S. Nefzi qui effaça deux buts au tout début de la deuxième période et deux autres à dix-huit minutes de la fin du match en s’opposant à un tir de Karim Hosni sur coup-franc et à vingt-deux mètres de la cage. Nefzi a dévié la balle qui percuta le montant de la cage. Le même Nefzi s’opposa à un boulet de canon du même Hosni des 25 mètres en déviant en corner. Une action qui illustre parfaitement les difficultés clubistes…



Mourad AYARI



Synopsis



Stade Olympique d’El Menzah

Temps frais.

Pelouse en bon état.

Public peu nombreux.

Arbitrage de Yassine Harrouche secondé par Ghazi Jallouli et Sami Turki.

Avertissements: Iffa-Souissi-Zaïri (CA)

Formations:

ASA- Habib Tounsi, Riadh Saïdi, Ouathek Arbi, Mohamed Tlemçani, Foued Ghriki (Nizar Saïdi 55’), karim Hosni (Troudi 86’), Khaled Debbiche, Ahmed Boulaabi, Mohamed Sabri Hammami, Néjib Doua, Oussama Doua.

CA: Sami Nefzi, Bilel Iffa, Seïfeddine Akermi, Khaled Zaïri, Khaled Souissi, Alexis Mondomo, Karim Aouadhi, mallajila (Messaadi 63’), Amir Akrout (Melliti 66’), Youssef Mouihbi (Gustavo 75’), Wissem Ben Yahia.

_________________

Forza-Baklawa.com
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.forza-baklawa.com
Admin
Admin
Admin


Masculin Nombre de messages : 2016
Age : 65
Date d'inscription : 01/02/2008

MessageSujet: Re: Club Africain   Ven 10 Déc - 19:15

Finale du Championnat de l’UNAF (20h à Radès) - CA-MCA


Pour sauver la saison


Le Club Africain compte beaucoup sur la coupe de l’UNAF pour rebondir. A vrai dire, il n’a guère le choix après son élimination en coupe de Tunisie et ses treize points de retard en championnat sur le leader espérantiste. La coupe maghrébine pour sauver la saison 2010/2011, c’est l’objectif principal des clubistes qui demeurent capables du meilleur.



Des critiques, rien que des critiques.


L’élimination en coupe a secoué la citadelle clubiste qui est en pleine phase de reconstruction. Les coupables sont nombreux. De l’entraîneur Mrad Mahjoub, en passant par Bilel Iffa et Mohamed Traoré et sans oublier le keeper Sami Nefzi qui demeure, et nous ne sommes pas les seuls à l’affirmer, l’unique responsable de cette débâcle en coupe. Des changements, il y en aura ce soir et on parle du plus que probable retour de Adel Nefzi dans les bois. Hmam pourrait également suppléer Bilel Iffa qui n’est pas en train de convaincre. Il est vrai que son rendement sur le plan offensif est insignifiant. Il y aura le retour de Dhaouadi qui a terriblement manqué aux siens lors des huitièmes de finale de Coupe face à l’Etoile. Le feu follet clubiste apportera sa vivacité et sa percussion. Il faudrait toutefois pointer du doigt le meilleur atout offensif du Club Africain qui aurait dû aider ses coéquipiers en coupe en faisant preuve de correction et en se limitant à jouer au football…Son carton jaune suspensif lors du derby était gratuit.

Ne pas encaisser de buts

L’objectif principal des clubistes sera celui de faire le plein à domicile sans toutefois encaisser de buts. Pour cela, il faudrait un Club Africain porté vers l’attaque, mais en même temps prudent. L’emporter avec deux buts d’écart sera le scenario idéal, mais pour cela, il faudrait un milieu de terrain plus entreprenant. Aouadhi et Ben Yahia n’ont guère brillé lors de la dernière sortie en Coupe de Tunisie et ils se doivent de réagir car dans un match de coupe, on n’a guère la possibilité de se racheter. Ils en ont fait l’amère expérience en coupe de Tunisie face à l’Etoile. Ils savent ce qui leur reste à faire face à la MCA. Cette dernière ne se porte pas bien non plus. En championnat, ils ne sont plus concernés par la course au titre, mais sur deux matches, ils demeurent capables de bien faire. Ils ont pu profiter des conseils de l’ex entraîneur clubiste, à savoir Bracci. Ce dernier a remporté un titre avec les Algériens et n’a pas manqué de leur donner des conseils pour contrecarrer le Club Africain. A noter que l’adversaire des « Rouge et Blanc » a pu récupérer tous ses joueurs et les Brahim Bedbouda, Farid Daoud, Mohamed Amroune et Zinedine Bensamel seront au rendez-vous.

A deux éléments près

La formation clubiste devrait être, à un élément près, celle qui a été alignée face à l’Etoile.

Les deux Nefzi, Sami et Adel seront en ballottage. Même chose pour Hmam et Iffa. Pour le reste, rien de particulier avec le retour de Dhaouadi dans le couloir gauche et celui de Melliti à droite. Pour ce qui est de Mouihbi, il sera en pointe.

En somme, une formation qui à tempérament offensif avec toutefois des joueurs appelés à aider leurs coéquipiers du milieu et de la défense.

Formation probable



Sami Nefzi ( Adel Nefzi), Bilel Iffa ( Helmi Hmam), Seïfeddine Akermi, Khaled Souissi, Abdelkader Khechache; Alexis Mendomo, Karim Aouadhi, Wissem Ben Yahia, Khaled Melliti, Zouhaïr Dhaouadi, Youssef mouihbi

Mourad AYARI

--------------

Karim Aouadhi : « Une victoire avec deux buts d’écart »

Le Temps: vous venez d’être éliminés en coupe de Tunisie par l’Etoile du Sahel. Comment se porte le groupe après cette élimination ?

Karim Aouadhi: Nous avons déjà oublié cette défaite, sans cela il est inutile de continuer à jouer au football. Nous devons regarder devant nous et pour le moment, c’est la finale de la coupe de l’UNAF des Clubs Champions qui pointe le nez. C’est une bonne occasion pour nous rattraper et nous réconcilier avec notre public. Pour revenir à l’élimination face à l’Etoile, je dirais tout simplement qu’au cours d’un match de coupe, il faut un vainqueur et un vaincu. Malheureusement, ce fut le Club Africain.

Le Club Africain sera opposé au MCA. Peut-on connaître ton avis sur cette formation algérienne ?

Pour être franc, la séance de visionnage doit se faire ce soir (hier). Pour le moment, je ne peux rien vous dire sur notre adversaire car je ne l’ai pas encore vu à l’œuvre.

Au vu de la situation des deux clubs au sein de leurs championnats respectifs, on a fait du Club Africain le favori de cette finale. Qu’en penses-tu ?

Chaque match a sa vérité et cela est d’autant plus vrai quand on sait qu’il s’agit d’une finale. Il n’y a pas de favori à ce stade de la compétition et puis le MCA n’est pas en finale par hasard.

Vous disputerez le match aller à Tunis. S’agit-il d’un avantage ou d’un inconvénient pour le Club Africain ?

Je pense qu’une finale de ce genre se joue en 180 minutes et peu importe le lieu du déroulement du match aller. Nous avons prouvé face au WAC en demi-finale que l’important pour s’imposer est de savoir voyager. En fait, se poser des questions de ce genre est un faux calcul car il faut savoir gérer toutes les situations.

Le scenario idéal pour vous ?

S’imposer avec deux buts d’écart sans en encaisser un seul sera pour nous la meilleure chose à faire. Le plus important pour nous sera de ne pas encaisser de buts.

On parle de Karim Aouadhi à Düsseldorf. Qu’en est-il vraiment ?

Les contacts existent et ce n’est un secret pour personne. Pour le moment, je dois me concentrer sur la finale de ce soir et puis on verra. Je suis clubiste et à la disposition de mon club, c’est tout ce que je peux vous dire.

Propos recueillis par Mourad AYARI

--------------

Réserves contre Msakni

Le CA fera appel

C'est à présent officiel. Suite au rejet de la réserve émise par le Club Africain contre la participation du joueur espérantiste Youssef Msakni lors du derby CA-EST du 21 novembre dernier, le CA a décidé de faire appel à ce rejet.

Pour rappel le match s'est terminé sur le score 2-2.

--------------

Après l’Espérance

Le Club Africain veut aussi Coulibaly

Après l’Espérance de Tunis, une autre grosse cylindrée du championnat tunisien vient ,selon koora.com ,d’afficher son vœu de s’attacher les services de l’international malien de la JS Kabylie, Idrissa Coulibaly.

Le défenseur de 23 ans serait en tête de la short-list du Club Africain. Mais le CA devra composer avec l’EST, en contact très avancés avec Coulibaly.

_________________

Forza-Baklawa.com
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.forza-baklawa.com
Bazouka
Moderateur
Moderateur


Masculin Nombre de messages : 183
Age : 67
Date d'inscription : 28/02/2009

MessageSujet: Re: Club Africain   Mer 15 Déc - 17:13

النادي الإفريقي: تراوري والسيفي خارج الحسابات..والبرازيلي « ميشال دومينغاز » مفاجأة الميركاتو


أنهى النادي الإفريقي آخر مراحل تحضيراته استعدادا لمواجهة الملعب التونسي غدا في إطار المباراة المؤجلة لحساب الجولة الحادية عشرة ذهاب لبطولة الرابطة الأولى وقد ركز المدرب مراد محجوب خلال الحصة التدريبية الأخيرة على الكرات الثابتة التي تعتبر نقطة الضعف الأولى في الفريق كما أولى محجوب عناية كبيرة بمنطقة وسط الميدان وبالتنشيط الهجومي للفريق في ظل حاجة الفريق الملحة إلى الخروج بنقاط المباراة.


حمام يعوض الكسيس..


من المنتظر أن يعول المدرب مراد محجوب على متوسط الميدان حلمي حمام في خطة لاعب ارتكاز كبديل للكاميروني ألكسيس الذي سيتغيب عن مباراة البقلاوة بعد جمعه للإنذار الثالث.حمام يبقى الأقرب للظهور في التشكيلة الأساسية في صورة عدم الزج بصانع ألعاب حقيقي على غرار السلامي أو نور حضرية.


السيفي خارج القائمة..


لم يوجه الإطار الفني للفريق الدعوة للمهاجم هشام السيفي للمشاركة في مباراة الغد ويبدو ان مدرب الإفريقي مقتنع تمام الاقتناع بعدم جدوى التعويل على السيفي الذي تغيب عن جل مباريات الإفريقي في هذا الموسم وإذا ما تواصل الحال كما هو عليه لمهاجم المنستير سابقا فان هذا الأخير قد يكون أقرب إلى التواجد في قائمة المغادرين خلال الميركاتو الحالي.


تراوري يلقى نفس المصير..


امتناع المهاجم المالي عن تجديد عقده مع الفريق وظهوره بمردود هزيل مع فريق الآمال الأحد الفارط دفع المدرب مراد محجوب لإقصاء المالي من المشاركة في مباراة الغد, تراوري لمح في أكثر من مرة إلى رغبته في مغادرة الفريق وهو الأمر الذي بات وشيكا بعد ان توترت علاقة المالي مع كل الأطراف داخل الفريق و التي ضاقت ذرعا بتصرفات المالي وشطحاته.


تغيير وحيد في التشكيلة…


سيقدم المدرب مراد محجوب على القيام بتغيير وحيد في تشكيلة الفريق التي ستواجه غدا الملعب التونسي مقارنة بتلك التي خاضت مباراة المولودية حيث سيترك الكسيس مكانه في التشكيل الأساسي لحلمي حمام ماعدى ذلك سيحافظ البقية على أماكنهم الاعتيادية في التشكيلة.


ميشال دومينغاز المهاجم الجديد..


أكد لنا مصدر مقرب من هيئة النادي الإفريقي ان الفريق ينتظر قدوم مهاجم برازيلي قيل في شأنه الكثير وهو مهاجم يساري من مواليد 1989 وينتظر قدومه إلى تونس خلال الأيام القليلة القادمة. النادي الإفريقي لم يعاين بعد هذا اللاعب الذي سيكون وراء قدومه وكيل اللاعبين جمال الدين ليمام الذي أكد لنا في اتصال هاتفي انه ما من شيء رسمي الى حد الآن لكن المهاجم سيأتي خصيصا الى تونس لمركب الحديقة « أ » رغم ان هناك أطرافا أخرى دخلت على الخط ويبقى الفريق الأكثر تحمسا هو الأقرب إلى الفوز بميشال دومينغاز الذي قيل لنا عنه انه مفاجأة الميركاتو.


« ستاندار دي لياج » يغازل العواضي..


بعد تلقيه عرضا من فريق دوسولدورف الألماني أعرب فريق « ستاندار دي لياج » عن رغبته في ضم متوسط ميدان الإفريقي كريم العواضي الذي تهاطلت عليه العروض في الآونة الأخيرة.الفريق البلجيكي أوفد مبعوثا خاصا إلى تونس للتفاوض مع العواضي الذي وحسب ما تشير إليه التطورات الأخيرة بات قريبا بشكل كبير لمغادرة الفريق خلال الميركاتو الحالي.


إنتدابات فاشلة بالجملة…


الملاحظ من خلال مسيرة الفريق في هذا الموسم ان الهيئة الحالية منيت بفشل ذريع على مستوى الانتدابات فباستثناء المدافع خشاش والحارس سامي النفزي، فإن بقية اللاعبين الذين تم استقدامهم في الصائفة الفارطة اكتفوا بدور الفرجة سواء بالمدارج او ببنك الاحتياط.القائمة طويلة وعريضة فكل من هيرفي كامبو و أنيس بن عمر وخالد الزعيري وهشام السيفي وكوتبار مالاجيلا و فؤاد الخزري وقوستافو و أبوكو الصغير لم يقدموا أية إضافة تذكر ولا ندري من كان وراء قدوم هذا الفيلق الفاشل من اللاعبين ومن بارك إنتدابهم..؟ .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zakkar



Masculin Nombre de messages : 43
Age : 24
Date d'inscription : 18/10/2010

MessageSujet: Re: Club Africain   Ven 17 Déc - 16:29

Suspense et émotions en cascade entre le CA et le Stade...


Espoir, doute et victoire


Habitués au succès d'un côté et résignés à la défaite de l'autre, le classique, c'est tout un symbole mais le CA a finalement remporté le pactole...

Un froid de canard et une pelouse glissante n'ont pas empêché le CA et le ST de débuter la rencontre tambour battant. Aux «rushs» clubistes, le Stade répondait du tac au tac avec une rapidité d'exécution et une recherche permanente de la profondeur dans le jeu. Le CA annonce la couleur par cinq tirs cadrés, sans danger pour l'excellent Rami Jéridi. Le Stade déploie ses ailes grâce à Téj, au four et au moulin. Ratissage, coups de reins et vivacité sont les traits de jeu de ce joueur appelé à vivre une belle carrière s'il persévère dans la même voie. Marouen Téj au dispatching et Mâatoug au démarrage fulgurant dans le dos de son ange gardien, voilà le ticket gagnant des Bardolais en début de rencontre. En face, les satisfactions clubistes ont pour noms Seiffedine Akremi, Ben Yahia, Melliti, Aouadhi (le buteur clubiste) et l'éternel Dhaouadi, toujours aussi précis dans ses services et à la conduite de balle impeccable. Au-delà des consignes de tirs de loin données par Mahjoub et de resserrement des lignes prôné par Liewig, les deux équipes tunisoises n'ont pas chamboulé leur style de jeu. Un 4-2-3-1 assez dense côté clubiste, avec pour seul changement, Helmi Hmam à la place d'Alexis suspendu. Liewig a quant à lui tenté de presser haut avec Bâ et Téj, alors que Msakni n'a pas eu froid au yeux pour armer sa frappe de loin, tout en combinant avec les autres médians stadistes. Si la rencontre s'est emballée dès le premier quart temps de jeu, le pressing haut du Stade Tunisien a été payant, puisque les Bardolais ont acculé le CA à la faute, et ce qui devait arriver arriva. Mâatoug à l'affût profite d'une hésitation de Souissi et anticipe pour accompagner le cuir dans les filets. S'ensuivit un court passage à vide du CA, alors que le Stade aurait pu enfoncer le clou, quoi-que...la force de réaction ne s'est pas fait attendre est c'est l'une des satisfactions clubistes de ce match. Un mental d'acier, une tête froide et une canalisation des efforts vers les couloirs où Melliti et Dhaouadi, assez remuants, ont percé, tout en travaillant leurs centres en retrait. En face, Mâatoug a brillé par sa générosité et son retour permanent au charbon, en vue de prêter main- forte aux récupérateurs stadistes. La concentration des efforts bardolais sur le côté de Akremi n'allait toutefois pas s'avérer payante vu la vélocité et la faculté d'anticipation de ce dernier. Les déboulés du jeune latéral clubiste, son aptitude à emballer le couloir gauche, sont autant de satisfactions qui confirment que le travail rigoureux finit toujours par payer. Ce n'est vraisemblablement pas le cas pour Souissi, voire Ifa qui marquent le pas depuis quelque temps...

Domination territoriale du CA


Si le classique CA-ST aura des répercussions sur les rencontres à venir (des deux équipes), vu que Mâatoug et Akremi seront suspendus (pour somme d'avertissements) alors que Liewig a été invité à rejoindre les gradins, les trois précieux points glanés par le CA et le bon rendement d'ensemble du ST (passé à côté du partage des points en fin de rencontre) sont autant de stimulants pour voir l'avenir avec optimisme. Cela dit, le recentrage tactique opéré en fin de match par Mrad Mahjoub aurait pu sonner le glas des ambitions de victoire du CA. Le technicien clubiste a-t-il joué avec le feu en tentant de sécuriser ses bases arrières aux dépens du forcing offensif exigé, en alignant Meriah à la place de Mouihbi ? Avait-il pour autant le choix, vu que Mouihbi n'a décidément pas encore retrouvé ses sensations d'antan? Une conclusion s'impose toutefois, le penalty arrêté par Sami Nefzi à la 94' a rendu le sourire à la galerie clubiste et a donc installé un climat empreint de satisfaction et de sérénité autour de l'équipe. Dans le même temps, les dieux du stade n'étaient pas Stadistes! Après les sueurs froides de fin de match et grâce à ce coup de pied arrêté, Sami Nefzi rejoint ainsi son homonyme Adel Nefzi, ce dernier ayant aussi bloqué un penalty lors des dernières minutes du derby face à l'EST. C'est aussi une sorte de rédemption pour un keeper critiqué pour avoir encaissé un but face à cette même Espérance, il y'a peu...Le rideau est tombé sur ce classique qui a tenu en haleine les puristes des deux camps. Serait-ce la «Der des Ders» pour Zouheïr Dhaouadi, Karim Aouadhi et Mohamed Traoré? Courtisé par Auxerre, Porto, Kuban Krasnodar (où évolue Dramane Traoré, prêté par le Locomotive de Moscou), le feu follet clubiste, Dhaouadi, devrait toutefois poser ses valises en Russie, alors que Aouadhi devrait rester au CA, et ce, en dépit des offres de Dusseldorf et du Standard de Liège. Reste le cas Mohamed Traoré, et là aussi, on se dirigerait vers son départ sous forme d'échange (plus un montant non encore fixé) avec Coulibaly, le solide défenseur de la JS Kabylie...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zakia
debutant
debutant


Féminin Nombre de messages : 61
Age : 36
Date d'inscription : 19/10/2010

MessageSujet: Re: Club Africain   Sam 25 Déc - 18:04

Le Club Africain rayonne sur le Maghreb
Le courage de Mahjoub et la bravoure de Nefzi.




Le Club Africain a eu ce qu’il voulait. Il s’est adjugé la coupe de l’UNAF des clubs champions. Une consécration qui ne vaut pas grand chose aux yeux de certains, mais qui reste une coupe comme tant d’autres, remportée devant un stade plein comme un œuf et devant un adversaire réputé pour être difficile à manier sur sa pelouse. Jeudi, il l’était doublement, car la pelouse en question était dans un piteux état et il était difficile de jouer au football.



L’ombre de Ben Yahia.


Les changements opérés au sein de la formation rentrante étaient nombreux. Il fallait pallier à l’absence des suspendus qui sont Mouihbi, Aouadhi et Ben Yahia. Ce dernier est indéniablement celui qui a le plus manqué à son équipe. La liaison entre les trois lignes étaient pratiquement inexistantes et le jeune Hadhria n’a rien pu apporter dans ce contexte. Dommage pour ce joueur qui a du mal à convaincre au sein de son club malgré le talent qu’on lui reconnaît. Pour ce qui est de Ben Yahia, sa présence aurait certainement apporté plus de sérénité et plus de solutions surtout dans la reconversion de la balle.

Nefzi en sauveur.

Depuis qu’il a cédé sa place de titulaire à Sami Nefzi, Adel n’a plus jamais été aligné d’entrée de jeu. En vrai professionnel, il a su patienter et attendre son heure. Le joueur n’a jamais rouspété et il a prouvé hier qu’il est encore l’un des meilleurs gardiens du pays. Et si le club Africain a remporté cette coupe, c’est en partie grâce à lui. Il fut plus d’une fois déterminant au cours de la première mi-temps, période au cours de laquelle, les Algériens ont tout donné.

Au bon moment.

C’est le but de Akrout qui a coupé l’herbe sous les pieds du MCA. Avec un but de retard et une domination algérienne évidente, le but de Akrout a obligé les locaux à jeter les armes. Fort heureusement d’ailleurs car sans cela le calvaire des clubistes aurait duré jusqu’à la fin du match avec une issue qui aurait pu être différente.

Le technicien clubiste a fait appel au talent de Adel Nefzi au bon moment. On s’attendait à le voir aligner l’ainé des Nefzi juste après les deux bourdes de Sami au cours des huitièmes de finale de la coupe de Tunisie, disputé et perdu face à l’Etoile. Il n’en fut rien pour les matches suivants jusqu’à la finale retour d’avant-hier. Un choix courageux et surtout judicieux car Nefzi a permis aux siens de brandir cette coupe. Bravo aux uns et aux autres.

Mourad AYARI

----------------------------

Hassen Khalsi (Directeur sportif du CA) : «Un grand Adel Nefzi»

Ce fut un match disputé sur une pelouse en mauvais état et qui n’était pas propice pour jouer un football technique. Les Algériens, habitués à cette pelouse auraient pu nous surprendre mais fort heureusement, ils ont buté contre une bonne défense et un gardien en grande forme. Adel Nefzi a sorti un grand match. Notre adversaire a livré une grande première mi-temps et il aurait pu faire la différence au cours des premières quarante-cinq minutes. Il ne pouvait jouer sur le même rythme 90 minutes durant. Le but de Akrout est venu au bon moment pour les anéantir moralement. C’est un titre important pour nous car il permet au Club Africain de travailler dans la sérénité. Bravo à toute l’équipe et à Mrad Mahjoub qui a su composer avec les absences de Ben Yahia, Aouadhi et Mouihbi. Ce qui n’était guère évident.

M.A

----------------------------

Mohamed Ali Klibi (Ex-joueur du CA) : «Un titre qui fait plaisir à la famille clubiste»

Un titre est toujours bon à prendre. Je pense que celui de jeudi fut difficile à se dessiner car le Club Africain a joué avec le feu lors des premières quarante-cinq minutes. Heureusement, le but de Akrout est venu tempérer les ardeurs des Algériens qui auraient pu nous surprendre sans la grande forme et l’expérience de Adel Nefzi. Les absences de Mouihbi, Ben Yahia et Aouadhi nous ont pénalisés mais j’estime que les joueurs titularisés ont trop cédé l’initiative à leur adversaire en première mi-temps. Au cours de cette période, nous n’avons rien vu de bon. Aucune combinaison digne de ce nom et une attaque muette et incapable d’inquiéter l’arrière-garde de l’adversaire. Je pense que le résultat de l’aller a incité les joueurs à reculer et subir le jeu et ce n’est certainement pas l’avis de Mrad Mahjoub. Ce repli s’est fait instinctivement. Quoi qu’il en soit, c’est un titre comme un autre et qui fera certainement plaisir à toute la famille clubiste et en particulier aux supporters qui sont toujours là pour encourager leur équipe. Ce titre apportera un peu de sérénité et devrait permettre à l’équipe senior de travailler dans un cadre un peu plus serein.

M.A (Le Temps)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DenDen



Masculin Nombre de messages : 36
Age : 29
Date d'inscription : 18/10/2010

MessageSujet: Re: Club Africain   Mer 29 Déc - 19:07

Ligue 1 - Mise à jour du championnat - CA – ESZ (1-2)


Application tactique et réalisme des Zarzissiens


L’ESZ a réussi à faire plier le CA pour la première fois cette saison sur son terrain. Une victoire qui confirme la bonne santé des sudistes, et une défaite qui met à nu les faiblesses du CA.

A 15 points du leader espérantiste, le CA devait impérativement remporter les 3 points de la victoire pour réduire cette importante marge et reprendre espoir pour un éventuel retour en course pour une des deux places qualificatives à la Ligue des Champions. En face l’ESZ, qui se retrouve de nouveau mêlée à la lutte pour le maintien n’avait d’autre choix que repartir d’El Menzah avec au moins le point du match nul pour garder ses distances vis-à-vis de ses poursuivants.



A partir de là, les deux équipes se sont présentées avec la ferme intention de réussir leur mission. Le CA avec un dispositif tactique orienté vers l’offensive a aligné Mouihbi bien secondé par les deux joueurs de couloir Melliti et Dhaouadi alors que Wissem Yahia a occupé le rôle de régisseur. En face l’ESZ a bien garni son milieu de terrain qui lui aussi avait une allure plutôt orientée vers l’attaque avec Mhamed Ali Slama et Yacouba Diara qui ont tenté de procéder sur des contres tout au long de la première période de jeu afin de mieux contrôler les percussions clubistes.


Ces deux schémas ont fait que les occasions ont été rares durant les 30 premières minutes avec un léger avantage aux clubistes qui ont tenté de passer par les couloirs par l’intermédiaire particulièrement de Dhaoaudi très actif sur le côté gauche mais ses centrages ont trouvé le gardien Ben Ayoub à la parade. L’ESZ pour sa part a choisi l’option du contre et Slama aurait pu donner l’avantage aux siens à la demi-heure, alors que Diara d’un côté et Diakité de l’autre n’ont pas trouvé la faille dans une défense clubiste intraitable à l’image du revenant Khaled Soussi.

Avec la rentrée de Akrout en remplacement de Aïfa le CA a évolué en 4-3-3, mais toutes ses tentatives n’ont pu prendre à défaut la défense des visiteurs qui a tenu le coup pendant toute la première mi-temps.

La première minute de la seconde période de jeu aurait pu changer les donnes, mais Akrout en bonne position temporise et permet à Koffi de dégager en corner. Cette action a donné des ailes aux clubistes et à la 52ème minute Akrout encore lui envoie le ballon entre les mains de Ben Yaoub sur centrage de Dhaouadi. Au fil des minutes, la domination clubiste prenait de l’ampleur mais l’appui des joueurs du milieu manquait de profondeur ce qui a facilité la tâche des visiteurs qui ont marqué un repli défensif pour réduire les espaces devant leurs adversaires.

L’ESZ qui a opté pour le jeu en contre, a bien profité des espaces concédés par les clubistes pour réussir à la 62ème minute à ouvrir la marque suite à une balle en profondeur que Mhamed Ali Slama a envoyée dans les filets de Adel Nefzi.

Après avoir accusé le coup, les joueurs clubistes sont repassés à l’attaque et 10 minutes plus tard le gardien Ben AYoub a effacé un but certain sur un tir surprise de Melliti suivi d’un corner et une balle chaude devant les bois sauvée une fois de plus par le gardien zarzissien. L’ESZ qui a réussi à contenir les clubistes sont parvenus à marquer le second but par l’intermédiaire de Ourimi qui a profité d’une remise de la tête de Diaa pour tromper Nefzi (82’).

Alors qu’on jouait les arrêts de jeu, le CA bénéficia d’un penalty, faute du gardien Ben Ayoub sur Dhaouadi. Le penalty a été réussi par Melliti (95’)

RACHED





Synopsis

Stade Olympique d’El Menzah

Temps froid.

Pelouse en bon état

Public peu nombreux

Arbitrage de Lotfi Cherif – T. Jlassi - H. Hamrouni.

Buts : M. Ali Slama 62’ et S. Ourimi 82’(ESZ) et Melliti (penalty) 90+8’ (CA).

Avertissements : Ch. Hammali – S. Ksaïri - H. Slimène - S. Ourimi et Diakité (ESZ)

ESZ : E. Ben Ayoub - Ch. Hammali – S. Ksaïri - H. Slimène – Koffi – L. Diakité – Ouerimi – Y.Diarra – Y. Bouchaâla– M. Ali Slama – M. Khouildi.

C. Africain : Adel Nefzi – B. Aïfa – M. Akermi – Kh. Souissi – Kh. Zaïri – Alexis – K. Aouadhi – Kh. Melliti – W. Yahia – Y. Mouihbi – Z. Dhaouadi.

Remplacements : E. Akrout à la place de B. Aïfa – N. Hadhria à la place de K. Aouadhi et H. Hmam à la place de Y. Mouihbi (CA) - S. Mhadhebi à la place Y. Bouchaâla –N. Jebali à la place de M. Ali Slama (ESZ).

-------------------------------

Mrad Mahjoub limogé

Suite aux incidents survenus après le match « CA-ESZ », et selon « Radio Mosaïque », Mrad Mahjoub a été limogé, alors que le président par intérim Mounir Balti a appelé à une assemblée générale d’urgence.

Mohamed Rached

-------------------------------

Mercato

Aymen Soltani au C.A

Le bureau directeur de l'ESHS a trouvé un accord avec celui du CA quand au transfert de l'attaquant Aymen Soltani.

Formé à Dahmani, Aymen Soltani a été recruté par l'E.S.S avant de transiter par l'O.de Béja pour finalement échouer à Hammam Sousse.

Sami Guandouze, le président de l'E.S.H.S n'a pas pu résister à l'offre clubiste de 200 mille dinars pour un contrat de 3 ans.

Désormais, le joueur renforce à partir de la semaine prochaine les rangs des "Rouge et Blanc". Il sera d'un apport certain à la pointe de l'attaque, compartiment qui a démontré plusieurs faiblesses depuis le début de saison.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DenDen



Masculin Nombre de messages : 36
Age : 29
Date d'inscription : 18/10/2010

MessageSujet: Re: Club Africain   Mer 29 Déc - 19:15

CA-Mahjoub :


Divorce à l’amiable




• Kaïs Yaâcoubi à la barre

La défaite subie hier face à l’ESZ a coûté sa place à l’entraîneur de l’équipe, M’rad Mahjoub. Suite à la grogne du public, le coach a préféré d’un commun accord avec le staff technique se retirer des commandes techniques du Club Africain. D’un autre côté, le vice-président du club et intérimaire à la présidence, Mounir Balti, a déclaré à l’issue du match qu’il comptait également se retirer après avoir provoqué la tenue d’une assemblée générale extraordinaire. Une nouvelle ère va donc commencer au Club Africain. C’est Kaïs Yaâcoubi qui a été contacté et qui a donné son aval pour être le nouvel entraîneur de l’équipe.
D’un autre côté, le CA s’est attaché les services de l’attaquant de l’ES Hammam-Sousse, Aymen Soltani. Ce dernier a signé hier un contrat de trois ans et demi au profit du Club de Bab Jedidi.

Auteur : S.H. (La Presse)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bazouka
Moderateur
Moderateur


Masculin Nombre de messages : 183
Age : 67
Date d'inscription : 28/02/2009

MessageSujet: Re: Club Africain   Jeu 6 Jan - 20:43


Mounir Balti (Président intérimaire du CA) précise


« J’entretiens toujours de bons rapports avec Mahjoub. Insulté, il a fini par quitter le parc A »

Mounir Balti n’a aucun problème avec Mrad Mahjoub. Prié de nous donner son avis sur les propos de l’ex-entraîneur du Club Africain sur les colonnes des journaux, il ne s’est pas fait prier pour affirmer que: « C’est un ami de longue date et je le connais depuis que j’étais au lycée.

Je suis sûr et certain qu’il n’a rien dit de mauvais à mon propos car nous avons gardé de bons rapports même après sa décision de quitter le parc A. Avant toute chose, c’est un ami et s’il vous dit le contraire, c’est que j’étais dans un autre monde ou une autre dimension. Quand il a quitté le Club Africain, je ne lui ai pas reproché quoi que ce soit. Il a eu une réaction d’homme et il ne pouvait supporter d’être insulté comme il le fut par le public clubiste. Il a décidé de partir car c’est un salarié et non pas un responsable. Comme vous le savez déjà, je voulais faire la même chose. Mais quand on est premier responsable d’un club comme le Club Africain, on n’a pas le droit de claquer la porte sur un coup de tête, même après avoir été traité de tous les maux. Ecoutez, pour faire court, et vous pouvez vérifier auprès de Mahjoub, ce dernier avait mon appui et nous étions en train de parler du moyen et long termes tout de suite après la finale retour face au MCA. Alors qu’on ne vienne pas me dire que Mahjoub se plaint de Mounir Balti parce que je n’en croirais pas un mot ».


Le président intérimaire des « Rouge et Blanc » est revenu sur le geste de son joueur Amir Akrout qui a réagi après avoir été, lui aussi, insulté par le public lors de la séance d’entraînement du mardi. Dans ce sens, il fut clair: « Certes, Akrout a été insulté par le public et ce sont des agissements que je déplore, mais le joueur n’avait pas le droit de réagir comme il l’a fait. Il doit se comporter comme un vrai professionnel car quand on est un joueur de haut niveau, il faut accepter d’être choyé mais également d’être critiqué quand ça ne va pas. Akrout n’a pas le droit de perdre son calme dans des situations pareilles. Il sera sanctionné car la discipline prime avant toute chose. Les deux responsables de la section football que sont Mehdi Miled et Abdessalem Younsi s’occupent du problème et sauront prendre la décision qu’il faut ».

Nous avons voulu profiter de ce bref entretien avec Mounir Balti pour connaître ses intentions dans les jours à venir. Compte-t-il se présenter comme candidat à la succession de Chérif Bellamine. Il n’a pas voulu s’exprimer dans ce sens. Certains diront qu’il faut être masochiste pour accepter de prendre en main le Club Africain dans un contexte pareil. D’autres vous diront que c’est un clubiste de pure souche et qu’il ne fera que répondre à l’appel du devoir quand on lui demandera de présenter sa candidature. Il jouit de l’appui de plusieurs personnes influentes et pourrait lui aussi endosser le rôle de premier responsable d’une association comme le Club Africain.

Tout porte à croire qu’il sera en ballottage avec Jamel Atrous, si ce dernier se présente. En somme, c’est le jeu des supputations et ça sera ainsi tant que les langues ne se seront pas déliées…Recueillis par Mourad AYARI (Le Temps)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bazouka
Moderateur
Moderateur


Masculin Nombre de messages : 183
Age : 67
Date d'inscription : 28/02/2009

MessageSujet: Re: Club Africain   Ven 7 Jan - 14:49


Club Africain


Mohamed Traoré signe pour deux ans et demi à Al Ahly du Caire

• Le CA empoche 350 mille dollars - C'est officiel. L'attaquant malien du Club Africain, Mohamed Traoré, a signé un contrat de deux ans et demi pour Al Ahly de Caire.

Selon des sources médiatiques en Egypte, a rapporté koora.com, le montant du transfert est estimé à 1 million de dollar pour le joueur et le 350 mille dollars pour le CA.

Agé de 22 ans, Traoré a refusé toutes les offres du Club Africain pour un prolongement du contrat.

Recruté en 2008 par le club "Rouge et Blanc", l'attaquant malien était aussi courtisé en Europe, notamment par les clubs de la Ligue 1 française.

------------------------

Mohamed Ali Gharzoul retourne au Parc «A»

Après une aventure en France, Mohamed Ali Gharzoul est rentré hier, à Tunis, pour renouveler ses engagements avec le Club Africain. Par ailleurs, nous avons appris qu’à l’issue de la réunion avec M. Hamadi Bousbiï, il a été décidé de maintenir l’actuel comité directeur jusqu’à la fin de la saison.

R.C (Le Temps)

------------------------

Aymen Soltani ne jouera pas, pour faute administrative

Aymen Soltani ne jouera pas le prochain match avec son nouveau club tout simplement parce qu’il n’est pas encore qualifié. Et pourtant, il est clubiste depuis le 29 décembre et logiquement son dossier aurait dû être envoyé à la FTF dans les temps pour lui permettre d’endosser le maillot clubiste dès ce samedi.

Ça ne sera pas le cas parce que certaines personnes n’ont pas fait leur devoir comme il le fallait. Mieux encore, on parle de sabotage, de bâtons dans les roues dans le seul but de nuire à l’actuel bureau directeur. Une information à vérifier. Toutefois, ce qui n’a pas besoin d’être vérifié, c’est cette ambiance lourde et malsaine qui rôde autour du club. Les animosités s’amplifient au fil des semaines et le bout du tunnel, n’est pas pour demain. Nous savons que les responsables clubistes devaient se réunir hier avec Hamadi Bousbîi pour, éventuellement, assainir la situation et mettre chaque dirigeant devant ses responsabilités. Il faudrait que les Clubistes apprennent à regarder tous dans la même direction et c’est ce qui leur permettrait de s’en sortir.

M.A (Le Temps)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DenDen



Masculin Nombre de messages : 36
Age : 29
Date d'inscription : 18/10/2010

MessageSujet: Re: Club Africain   Mar 11 Jan - 20:05


Lamine Diatta, c'est fait

L'Etoile vient d'engager le défenseur axial sénégalais Lamine Diatta, 35 ans et 1/2 pour six mois avec option de prorogation du contrat. Diatta a roulé sa bosse un peu partout dans l'Hexagone et au Qatar. Les intentions de l'Etoile sont claires: renforcer le compartiment de la défense qui apparait ces quelques temps assez boiteux en raison surtout de l'instabilité et des essais fréquents.

M.E.G (Le Temps)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin
Admin
Admin


Masculin Nombre de messages : 2016
Age : 65
Date d'inscription : 01/02/2008

MessageSujet: Re: Club Africain   Jeu 20 Jan - 15:14

CA - Prochaine A.G. Extraordinaire et Elective

Jamel Atrous, nouveau président ?

Le père « spirituel » du Club Africain M.Hamadi Bousbii tiendra aujourd’hui, une réunion avec les anciens présidents du Club afin de faire l’état des lieux et de se concerter sur la prochaine assemblée générale extraordinaire et élective. A ce propos, nous apprenons que M.Jamel Atrous est le plus indiqué pour prendre le témoin des mains de M. Chérif Bellamine, démissionnaire pour des raisons de santé :

A la veille de la saison M.Jamel Atrous a fait l’unanimité pour présider le Club Africain, à l’exception de Belhassen Trabelsi qui a opposé son veto pour l’écarter de la présidence. Auprès des supporters Clubistes, M.Jamel Atrous jouit d’une bonne réputation. Pour eux, c’est l’homme qu’il faut à la place qu’il faut.

Raouf CHAOUACHI (Le Temps)

_________________

Forza-Baklawa.com
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.forza-baklawa.com
DenDen



Masculin Nombre de messages : 36
Age : 29
Date d'inscription : 18/10/2010

MessageSujet: Re: Club Africain   Jeu 10 Fév - 14:40


Ligue Africaine des Champions


Le match retour CA-APR FC reporté

La Confédération Africaine de football (CAF) a annoncé, hier sur son site Internet, qu'il a été décidé de reporter de deux semaines, les matches préliminaires retour de la ligue des champions et de la Coupe de la CAF, initialement prévus les 11, 12 et 13 février courant, pour ce qui concerne uniquement les clubs qui ont des joueurs qui disputent actuellement le CHAN avec leur sélections respectives.

La CAF précise qu'il a été décidé d'accorder une suite favorable aux demandes des fédérations nationales participant, actuellement, au Championnat d'Afrique des nations (CHAN Soudan 2011), de reporter de deux semaines leurs matches préliminaires retour de la ligue des champions d'Afrique et de la Coupe de la CAF 2011, au cas où le club a au moins trois (3) joueurs inscrits sur la liste du CHAN.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zakia
debutant
debutant


Féminin Nombre de messages : 61
Age : 36
Date d'inscription : 19/10/2010

MessageSujet: Re: Club Africain   Mar 17 Mai - 11:56



Sports


Faouzi Benzarti de retour au Parc A

Le Club Africain disputera la coupe de la CAF et il sera opposé au Sofapka Football Club du Kenya les 27, 28 ou 29 de ce mois à Tunis. Le match retour aura lieu les 10, 11 ou 12 juin au Kenya. Un rendez-vous prématuré pour les « Rouge et Blanc » qui seront, pour le reste de la saison, sous la houlette de Faouzi Benzari. Ce dernier est le 6ème technicien à s’occuper des destinées du Club Africain. Adel Sellimi, Bracci, Mahjoub, Kaïs Yâakoubi, Lotfi Rouissi et Faouzi Benzarit se sont succédé à la tête du club. Un record difficile à battre.
Nous ne connaissons pas encore les détails du contrat devant lier l’ex entraîneur national au Club Africain mais il est certain qu’il sera le premier responsable technique du Club Africain. [


Avec quel argent ?

De la bouche même du président clubiste, les responsables clubistes auront à débourser un peu plus de 200 mille dinars d’amende pour la CAF et le stade de Radès. Cela fait un peu trop pour une équipe en manque de liquidités et qui est appelée à se renforcer lors du prochain mercato d’été. Des contretemps qui ne font que rendre la vie difficile à Jamel Atrous et ses proches collaborateurs.

Le message de Mechergui

Le jeune Mechergui a brillé de mille feux face au CSHL. Il fut à l’origine du penalty qui permit à Melliti d’ouvrir le score et a marqué le deuxième but de son équipe. Le jeune clubiste s’est dit ravi de pouvoir jouer et montrer ce dont il est capable mais il a surtout lancé un message à ses dirigeants en affirmant que les jeunes talents ne manquent pas au Club Africain et que ces derniers n’attendent que l’occasion pour briller. Aux dirigeants de faire le nécessaire pour s’éviter des dépenses inutiles.

Risque inutile !

Dhaouadi a été aligné malgré un état de santé précaire. Le meilleur atout offensif du Club Africain n’a pas pu terminer le match s’étant fait mal à un genou lors des dernières minutes de la première période face au CSHL. Il est question d’une entorse sans gravité qui pourrait toutefois le priver de disputer le match aller en coupe de la CAF. Si tel sera le cas, il s’agira d’un gâchis monumental et d’une gestion qui laisse à désirer des ressources humaines du club.

Mourad AYARI (Le Temps)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin
Admin
Admin


Masculin Nombre de messages : 2016
Age : 65
Date d'inscription : 01/02/2008

MessageSujet: Re: Club Africain   Sam 28 Juil - 22:02

CA Imed Riahi (Porte-parole du club)

«Houcine Ragued a exigé 1,5 million de dinars, par an. C’est excessif pour un joueur trentenaire !»

Houcine Ragued a choisi de porter le maillot espérantiste et c’est une décision qui n’a pas pour autant altéré l’humeur des dirigeants clubistes.
Imed Riahi, le porte-parole de « Rouge et Blanc » nous le fait savoir en ces termes : « Houcine Ragued a choisi l’Espérance de Tunis et c’est tant mieux pour lui. En ce qui nous concerne, il faut savoir que nous avons cessé de nous intéresser à ce joueur à partir du moment où ses exigences financières étaient devenues excessives. C’est un joueur qui a trente ans et il n’est pas question pour nous d’investir des sommes d’argent aussi grandes dans un joueur trentenaire. Un milliard cinq cents millions de nos millimes pour une seule saison, je pense que c’est un peu trop pour un joueur pareil. Il faut savoir également que c’est contraire à la politique de notre président qui table sur des joueurs plutôt jeunes pour qu’il y ait plus tard une possibilité d’un retour d’investissement».


Pourparlers avec Akaïchi et Mikari.


Les négociations vont bon train entre le dirigeants clubistes et le duo Akaïchi/Mikari. Si les négociations aboutissent, on pourra dire qu’il s’agit là de deux beaux recrutements de la part des dirigeants clubistes qui ne lésinent pas sur les moyens pour redorer le blason du Club Africain. Un club livré à lui-même depuis des années, sinon, Akaïchi serait encore clubiste et n’aurait jamais été cédé à l’Etoile avant de le voir tenter une expérience professionnelle en Allemagne.


En nocturne !


Les clubistes, ou du moins une bonne partie d’entre eux, ont repris le chemin des entraînements en nocturne pour préparer la suite du championnat 2011/2012 et le nouvel exercice, à savoir celui de 2012/2013. Il faut rappeler que cette reprise concerne les nouvelles recrues alors que pour le reste de l’effectif, il faudrait attendre le 2 août pour voir les joueurs reprendre le travail sous la houlette du Français Bernard Casoni. Ce dernier aura à trancher dans les tous prochains jours sur plusieurs dossiers. Il aura à se prononcer définitivement sur certains joueurs qui ont de fortes chances de quitter le parc A. On en citera les Messâadi et Reguii à l’USMO. En ce qui concerne Hamza Messâadi, son indisponibilité sera plutôt longue puisqu’il aura à attendre encore quelques mois avant de reprendre les entraînements.


Renouvellement de contrat pour Dkhili


Le keeper Atef Dkhili devrait rempiler au Club Africain pour un bail plutôt long. Il est fort probable de voir le gardien clubiste signer pour cinq ans au Club Africain. C’est une bonne chose et pour le club et pour le joueur qui ne craint pas la concurrence puisqu’il est de plus en plus question de voir le gardien cabiste Ben Mustapha atterrir au parc Mounir Kbaïli.


Cas Hadhria : négociations en cours


Il est fort probable de voir les clubs s’entendre à l’amiable sur le cas de Nour Hadhria. Du côté clubiste, on ne désespère pas de voir ce joueur redevenir clubiste et en cas d’entêtement des dirigeants cabistes, il faudrait s’attendre à un retournement de situation spectaculaire. Du côté des responsables « Rouge et Blanc », Hadhria ne peut pas ne pas redevenir clubiste.


Nafti et Escheïkh dans l’expectative


Ces deux joueurs ne sont pas eux aussi certains de leur avenir au parc A. le premier aurait eu une offre des Emirats Arabes Unis et attend de connaître les intentions de Casoni avant de répondre à cette offre. Pour ce qui est de Skander Escheïkh, le contrat le liant au Club Africain se termine en juin 2013 et il a de fortes chances de continuer l’aventure avec le Club Africain puisque Casoni aurait l’intention de garder avec lui.


Dernière chance pour Mouihbi


L’ex Marsois pourrait rempiler avec le Club Africain. Les dirigeants clubistes ne désespèrent pas de voir le joueur retrouver la plénitude de ses moyens après avoir passé le plus clair de son temps sur les gradins pour blessure et, des fois, pour des raisons extra sportives. La chance sourit ainsi de nouveau pour Mouhbi qui se voit offrir la possibilité de rebondir. Quoi qu’il en soit, avec les nouvelles recrues, il sera désormais difficile pour Mouihbi de jouer les divas. Pour rejouer au Club Africain, il lui faut accepter de signer un contrat d’au moins trois ans et sans clause libératoire. Ce sont là les conditions clubistes.


M.A (Le Temps)

_________________

Forza-Baklawa.com
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.forza-baklawa.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Club Africain   Aujourd'hui à 19:22

Revenir en haut Aller en bas
 
Club Africain
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» [Amical] Club Africain 1 - 1 Lyon
» Tre' magnifique club 505!
» Historique des Matchs des Far dans les Coupes Africaines
» Mercato hivernal 2011
» Que sont-ils devenus? Induve seranu passati?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Football National :: Les autres Equipes Tunisiennes-
Sauter vers: