Bonjour l'ami,
La direction du forum forza-baklawa vous prie de prendre la peine de s'inscrire afin d'ouvrir toutes les rubriques du Forum. La nouvelle version du site et forum est sur ce lien http://www.forza-baklawa.com


.
 
Le SiteLe Site  AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Equipe de Tunisie Football

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
Admin
Admin
Admin


Masculin Nombre de messages : 2016
Age : 65
Date d'inscription : 01/02/2008

MessageSujet: Equipe de Tunisie Football   Jeu 6 Mai - 13:40


_________________

Forza-Baklawa.com


Dernière édition par Admin le Jeu 13 Mai - 14:55, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.forza-baklawa.com
Admin
Admin
Admin


Masculin Nombre de messages : 2016
Age : 65
Date d'inscription : 01/02/2008

MessageSujet: Re: Equipe de Tunisie Football   Mer 12 Mai - 12:53

La nouvelle équipe fédérale
Un capital confiance à ne pas dilapider


Dès son entrée en fonction, la nouvelle équipe fédérale a vite fait de prendre le "taureau par les cornes" pour apporter les solutions appropriées aux problèmes qui se présentent dans l'immédiat à savoir la finale de la coupe de Tunisie et l'organisation du match Tunisie - France programmé pour le 30 mai à Radès.

Ça, c'est le court terme ; le moyen terme c'est beaucoup plus important dans la mesure où il y a un calendrier de la saison 2010-2011 à établir et surtout les prochaines échéances officielles de notre équipe nationale avec en premier lieu la désignation d'un sélectionneur national.

Dire que c'est là un vaste programme serait une lapalissade. Il s'agit plutôt de gérer les problèmes avec pondération, sagesse et perspicacité car à force d'avoir placé beaucoup d'espoir dans la nouvelle équipe fédérale, le risque de décevoir lui porterait un coup dur au volet confiance placée en elle non seulement par les clubs qui ont voté pour elle mais par toute la Tunisie sportive.

Aussi exhortons-nous Ali Hafsi et son équipe à continuer à agir aussi vite, à amender les règlements par les faits et non pas la "parlotte". Surtout ne pas profiter de l'occasion pour demander des comptes à qui que ce soit au niveau de l'administration de la fédération. Il y a des personnes qui méritent d'être consolidées dans leurs postes, d'autres qui méritent peut-être moins. Le problème est de désigner la personne qu'il faut à sa véritable place.

Ce qui est certain, c'est que les signes de la bonne gouvernance se profilent à l'horizon. Que ça continue. Car n'oublions pas qu'après chaque élection du bureau fédéral, l'espoir de voir notre football rebondir à travers ses différentes structures rejaillit pour ensuite retomber dans les travers relevés par ceux qui ont précédé.


Rafik BEN ARFA (Le Temps)

_________________

Forza-Baklawa.com
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.forza-baklawa.com
Admin
Admin
Admin


Masculin Nombre de messages : 2016
Age : 65
Date d'inscription : 01/02/2008

MessageSujet: Re: Equipe de Tunisie Football   Mer 12 Mai - 13:15

CHAN 2011-Tunisie- Maroc
Sous la conduite du duo Trabelsi – Boumnijel


L’équipe nationale tunisienne de football reprendra du service le dimanche 23 mai 2010. Elle donnera la réplique au Maroc dans le cadre du championnat d’Afrique des Nations pour les joueurs locaux (CHAN2011).

La sélection tunisienne sera coachée par Sami Trabelsi qui sera secondé par Ali Boumnijel entraîneur des juniors. Il s’agit d’une double confrontation pour les deux formations, la première aura lieu le dimanche 23 mai à Sousse alors que le match retour est programmé pour le 6 juin à Rabat.

Pour cette double confrontation, les deux entraîneurs ont fait appel aux joueurs suivants:

Aymen Mathlouthi, Ahmed Akaïchi, Ammar Jmal (ESS), Aymen Ben Amor, Siam Ben Youssef, Wajdi Bouazzi, Khalil Chammam, Oussama Darragi, Khaled Korbi, Youssef Msakni (EST), Wissem Ben Yahia, Khaled Souissi, Youssef Mouihbi, Mehdi Meriah, Zouhaïr Dhaouadi (CA), Farouk Ben Mustapha, Lamjed Chnoudi (CAB), Rami Jridi (ST), Marouène Belghoul (ESZ)Cahadi Hammami (CSS),Khélifa Sabeur, Mehdi Marzouki (CSHL).

Sept joueurs de l’Espérance, cinq du Club Africain et trois de l’Etoile Sportive du Sahel, quoi de plus logique quand on sait que ces trois formations sont les trois premières au classemet général. A noter que Chadi Hammami du Club Sportif Sfaxien rejoindra le groupe après la finale de la Coupe de Tunisie.


Cinq séances au programme.

La sélection tunisienne élira domicile à Sousse pour se préparer à cette double confrontation et effectuera cinq séances d’entraînement. En fait, c’est un stage qui se tiendra du 16 au 23 mai et les séances auront toujours à 16h00 sur la pelouse du terrain El- Mouradi.

La France le 30 mai.

Après le match aller face au Maroc, la sélection tunisienne croisera le fer avec la France. Ça sera le 30 mai à Radés. Un match amical qui nous permettra de voir à l’œuvre les bleus de Raymond Domenech, vivement critiqué depuis qu’il est la tête de la France. Cette dernière sera à Tunis le 27 mai et séjournera à Sousse. Elle sera de la fête en Afrique du Sud pour la coupe du monde 2010 et fera partie du groupe A avec le pays organisateur, à savoir l’Afrique du Sud, le Mexique et l’Uruguay.

En ce qui concerne la sélection tunisienne, elle sera certainement différente de celle qui donnera la réplique au Maroc. Trabelsi ne devrait pas avoir de problèmes pour compter sur les services des joueurs tunisiens évoluant à l’étranger d’autant plus que les compétitions sont terminées et puis, ils ne se feront pas briller pour venir à Tunis disputer un match amical face à la France.


Mourad AYARI (Le Temps)

_________________

Forza-Baklawa.com
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.forza-baklawa.com
Admin
Admin
Admin


Masculin Nombre de messages : 2016
Age : 65
Date d'inscription : 01/02/2008

MessageSujet: Re: Equipe de Tunisie Football   Jeu 13 Mai - 14:50

Pierre Lechantre, nouveau sélectionneur ?

Une chose est sûre. L'Espérance ne laissera pas Faouzi Benzarti, partir pour prendre, en main les destinées de l'Equipe nationale, même si le nouveau président de la FTF, Ali Hafsi ne cesse de crier haut et fort que Benzarti serait le bienvenu à condition de se mettre d'accord avec Hamdi Meddeb pour rompre le contrat "moral" liant les deux parties.

Après s'être distinguée par un geste de générosité, qui a failli lui coûter cher à un moment donné du championnat pour permettre à son entraîneur de coacher l'E.N durant la CAN, l'Espérance ne semble pas disposée dans l'état actuel des choses de refaire le même geste. Ceci est d'autant plus vrai que les "Sang et Or" s'apprêtent à reprendre leur parcours en Ligue des champions africaine. Laquelle compétition représente l'objectif "number one" de toute la famille espérantiste. Et puis, aucune échéance officielle ne profile à l'horizon de l'équipe nationale. Autrement dit, l'exécutif de la FTF a le temps nécessaire pour engager un successeur à Coelho. Toutefois, Ali Hafsi a été clair, ou bien Faouzi Benzarti ou alors un entraîneur étranger. Et comme Pierre Lechantre qui a roulé sa bosse un peu partout en Afrique et médaillé d'or avec les Camerounais, de surcroît, aux Jeux Olympiques, est actuellement libre de tout engagement, il a donc, de très fortes chances de prendre le relais à son prédécesseur portugais.

D'abord, il a déjà une idée assez claire sur les joueurs tunisiens et la réalité de notre football, en général.

Néanmoins, pour les récalcitrants, c'est un entraîneur qui vient d'être limogé par le C.A.

Un faux problème et un argument qui ne tient pas debout.

Tout compte fait, son limogeage avait pour but d'atténuer la colère des fans clubistes, ni plus ni moins.


Raouf CHAOUACHI (Le Temps)

_________________

Forza-Baklawa.com
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.forza-baklawa.com
Admin
Admin
Admin


Masculin Nombre de messages : 2016
Age : 65
Date d'inscription : 01/02/2008

MessageSujet: Re: Equipe de Tunisie Football   Ven 14 Mai - 15:37

En vue du match Tunisie-
FranceChikhaoui viendra...


C'est l'enfant terrible du football tunisien. Tout le monde dit que c'est le footballeur le plus doué de sa génération. Toutefois, une méchante blessure et des problèmes extra- sportifs ont empêché Yassine Chikhaoui depuis 2006 de percer en Europe et de passer aux championnats les plus crédibles. On l'a considéré comme joueur fini, mais voilà que Chikhaoui, rétabli d'une méchante blessure au genou, est revenu à son top niveau avec le FCZurich. Il n'a pas participé au dernier match pour être ménagé. Mais ce qui est sûr, c'est que Chikhaoui va être présent au stade de Radès le 30 mai pour le match international contre la France. Sami Trabelsi s'est entretenu avec lui avant-hier soir pour évoquer cette question. Le joueur se sent bien et reste prêt pour renouer avec la sélection.
Auteur : R.E.H.

_________________

Forza-Baklawa.com
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.forza-baklawa.com
Admin
Admin
Admin


Masculin Nombre de messages : 2016
Age : 65
Date d'inscription : 01/02/2008

MessageSujet: Re: Equipe de Tunisie Football   Ven 14 Mai - 15:41

Eliminatoires du CHAN«Entamer un nouveau cycle…»...souligne Sami Trabelsi
Le match face au Maroc sera le point de départ de la sélection


Ce n’est pas une équipe A’, ce n’est pas non plus une équipe olympique, c’est plutôt un groupe élargi d’une première sélection, mais sans les joueurs qui évoluent à l’étranger.
L’échéance principale qui attend cette sélection des locaux est le match du Maroc (23 mai au stade olympique de Sousse), comptant pour les éliminatoires du championnat d’Afrique des nations (une compétition parallèle à la CAN). Ce match était l’objet de la conférence de presse tenue hier au siège de la FTF par Sami Trabelsi, sélectionneur national, en présence de Ali Boumnigel, son adjoint, et de Mahmoud Bacha, DTN.
En ce qui concerne le groupe des 22 retenus, quelques noms ont suscité des remarques tels que Akaïchi et Mouihbi. D’autres ne sont pas parmi les joueurs retenus bien qu’ils se soient distingués dans le championnat, à l’image de Younès, Maâloul ou Akrout. Sur ce point, Sami Trabelsi précise que «cette équipe veut rassembler les joueurs les plus en forme en championnat, comme l’exige la nature de la compétition, mais aussi les joueurs représentant une valeur sûre. Je pense que Darragi, Mouihbi et Dhaouadi, tous victimes de blessures qui les ont empêchés de jouer pendant un certain temps, restent des valeurs sûres du football tunisien. On ne peut pas se passer de ces joueurs dans l’avenir. Mieux, il faut les récupérer.
Quant à Younès ou Akrout, nous avons formulé nos choix en fonction de leur évolution dans le championnat. Younès et Akrout feront partie de l’équipe prochainement mais, pour le moment, ce sont les choix qui nous ont paru les plus convaincants».
On peut alors se demander, étant donné la charge du calendrier entre championnat, coupe, compétitions africaines et internationales, si le Chan n’est pas une compétition de trop. Y aura-t-il une motivation de la part des joueurs? A ce propos, le sélectionneur national enchaîne : «Il faut apprécier cette épreuve à sa juste valeur. En ce moment, nous aurons l’occasion de rassembler pour trois semaines les joueurs qui peuvent rendre service à l’équipe A. Nous n’avons pas un niveau de championnat qui permet d’améliorer le niveau individuel. Seulement, il faut alléger la compétition de façon à trouver le temps pour rassembler les joueurs. Il faut aussi entamer un nouveau cycle pour la sélection».
A signaler que Sami Trabelsi sera épaulé par Ali Boumnijel, Khaled Azaïez et Moriera en qualité de préparateur physique.

Auteur : R.EL HERGUEM (La Presse)



[b]Eliminatoires du CHANLa liste des 22

Aymen Mathlouthi - ESSahel
Farouk Ben Mustapha - CABizertin

Rami Jeridi - STunisien
Ahmed Akaïchi - ESSahel
Aymen Ben Amor - ESTunis
Siam Ben Youssef - ESTunis
Marouane Belghoul - ESZarzis
Wajdi Bouazi - ESTunis
Khalil Chammam - ESTunis
Lamjed Chhoudi - CABizertin
Oussama Darragi - ESTunis
Zouheïr Dhaouadi - CAfricain
Chadi Hammami - CSSfaxien
Ammar Jemal - ESSahel
Khaled Korbi -ESTunis
Mehdi Marzouki - CSHLif
Mehdi Meriah - CAfricain
Youssef Mouihbi - CAfricain
Youssef Msakni - ESTunis
Sabeur Khelifa - CSHammam-Lif
Khaled Souissi - CAfricain
Wissem Yahia - CAfricain

_________________

Forza-Baklawa.com
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.forza-baklawa.com
Admin
Admin
Admin


Masculin Nombre de messages : 2016
Age : 65
Date d'inscription : 01/02/2008

MessageSujet: Re: Equipe de Tunisie Football   Mer 19 Mai - 12:57



Qui comme sélectionneur?
Indépendamment du nom du nouveau sélectionneur, le temps est venu pour favoriser une véritable remise en cause au moment où les possibilités de l'équipe prennent de l’ampleur, notamment avec la nouvelle génération qui monte, quand les responsabilités grandissent aussi...

L'on ne peut parler du renouveau de l'équipe de Tunisie sans en avoir les acteurs et les gestionnaires les mieux indiqués. La sélection aurait besoin aujourd'hui d'hommes sachant assurer leurs responsabilités, véhiculer les certitudes qui ont fortement manqué à l'équipe et à tout son entourage. En fait, elle serait désormais à la recherche de ce qui permet de voir ce que le football peut receler d'aptitude à aller au-delà du possible et des choses ordinaires.
On l'a toujours constaté et ça s'est toujours vérifié : lorsque les hommes de décision se donnent des responsabilités, c'est toute l'équipe, faite notamment de joueurs, du staff technique et du staff médical qui s'y impliquent. Cela donne aussi la certitude de pouvoir avancer et de progresser.
Dans sa nouvelle version et sous "l'emprise" d'un nouveau bureau fédéral, la sélection aurait fortement besoin d'élargir ses centres d'intérêt, de se découvrir sur de nouveaux registres.

A quoi pourrait-elle ressembler dans les jours à venir et surtout face à ses nouvelles exigences? Quels sont les alternatives et les arguments qui pourraient conditionner son mode de fonctionnement?
Il nous semble d'ores et déjà qu'elle est appelée à exprimer et à penser à des choses auxquelles elle n’avait pas songé auparavant, à s'ouvrir sur des prérogatives différentes de celles qu'elle avait pris l'habitude d'assumer et même de valoriser.
Si tel était vraiment le cas, ça serait alors comme si elle accédait à une nouvelle vérité sur le plan technique. Celle qu'elle est justement censée découvrir, pas seulement sur les terrains, mais aussi et surtout dans la manière avec laquelle elle sera entourée, gérée. Les contraintes auxquelles elle devrait faire face, les priorités qu'elle est tenue de revendiquer doivent avoir d'autres significations, d'autres noms différents de ceux auxquels elle s'était identifiée ces derniers temps. Par rapport à ses véritables besoins et à ce qu'elle devait accomplir sur le terrain, par rapport aux moyens dont elle dispose actuellement, le chantier est ainsi ouvert...


La fin et le commencement…

Quand on pense à ce qui devrait arriver, à l'avenir de la sélection, le nom du premier responsable technique devrait déterminer assurément la phase à venir, ce qui devrait s'y faire et s'y accomplir, ce qui est de nature à donner une plus grande dimension au jeu et au comportement de l'équipe. L'idée qu'on ne cesse de nourrir concerne un entraîneur et un staff technique capables d'évoluer dans le bon sens, mais aussi éviter par la même occasion de leur demander des choses qui ne peuvent pas être de leur ressort....
De toute évidence, les noms ne manquent pas, que ce soit sur le plan national ou international. Faouzi Benzarti est toujours prêt à poursuivre ce qu'il avait déjà entamé. Reste qu'il faudrait prendre en considération la position de l'Espérance qui a, elle aussi, ses exigences et ses priorités. L'école française est elle aussi souhaitée. Le nouveau président de la Fédération ne cache pas son penchant pour des hommes qu'il considère comme étant capables de servir les intérêts de l'équipe. Dans l’entourage du nouveau bureau fédéral, les noms commencent à circuler. L'on parle d'ores et déjà de Raymond Domenech et probablement un remake de l'expérience de Lemerre. Philippe Troussier pourrait également rejoindre l'éventuelle liste qui sera arrêtée juste après la finale de la Coupe de Tunisie. Sans compter aussi Claude Puel, Vahid Halilhodzic et Pierre Lechantre.
Mais le plus important dans tout cela est de savoir que le temps est venu pour favoriser une véritable remise en cause au moment où les possibilités de l'équipe prennent, notamment avec la nouvelle génération qui monte, de l'ampleur au moment où les responsabilités grandissent. Il y a et il y aura toujours des choses à valoriser encore davantage. Sur ce point, les moyens et les individualités restent perfectibles, mais l'équipe est appelée à progresser tout en s'adaptant aux exigences du moment et aussi aux options qui gagneraient à être mieux appropriées.
Le mystère de la sélection n'est pas au fond indéfinissable. On peut assurément en rassembler les deux bouts. L'équipe est certes gouvernable, mais il faut trouver la clé. Il serait certainement tout à l'honneur du nouveau sélectionneur de refuser les pratiques et les réflexes d'un temps qu'on espère du fond du cœur révolu. En sélection, l’on sait, sans doute plus qu’ailleurs, que le renouveau préconisé ne s’acquiert qu’au fil de la crédibilité, de la transparence, loin des intérêts contradictoires...


Auteur : Jallel MESTIRI (La Presse)

_________________

Forza-Baklawa.com


Dernière édition par Admin le Lun 24 Mai - 13:11, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.forza-baklawa.com
Admin
Admin
Admin


Masculin Nombre de messages : 2016
Age : 65
Date d'inscription : 01/02/2008

MessageSujet: Re: Equipe de Tunisie Football   Mer 19 Mai - 13:03


CHAN — Dimanche prochain à Sousse (17h00) :

Tunisie-Maroc Un nouveau départ

La sélection des joueurs locaux prépare, dans la quiétude, son important rendez-vous face au Maroc

L’équipe de Tunisie se trouve depuis dimanche dernier dans une station balnéaire de la ville de Sousse (résidence et camp d’entraînement). La sélection des joueurs locaux prépare dans le calme, le sérieux et la sérénité le match qui l’opposera dimanche 23 mai au stade olympique de Sousse à son homologue marocaine, dans le cadre du 1er tour éliminatoire du championnat d’Afrique des nations (Edition 2011). Ce match sera la première rencontre à disputer auprès l’amère et décevante participation à la CAN Angola 2010 de notre team national, renforcé par les joueurs tunisiens évoluant à l’étranger. Ce sera une belle occasion pour nos joueurs locaux de faire preuve d’une véritable détermination afin de faire montre d’une grande disposition technique pour dire qu’il ne leur marque rien pour rivaliser avec leurs autres coéquipiers, jouant en Europe. Le coach Sami Trabelsi, chargé de l’intérim dans l’attente du recrutement d’un nouveau technicien, veut lui aussi réussir sa mission en cette première confrontation continentale. Trabelsi, qui est secondé par Ali Boumnijel, n’épargne aucun effort pour mieux préparer son groupe pour qu’il soit fin prêt le jour «J». Pour cela, Sami Trabelsi a établi un programme de travail assez dense et assez riche à raison d’une séance par jour touchant ainsi tous les aspects physiques et, plus particulièrement, le volet psychologique. En effet, Sami Trabelsi s’efforce de trouver les solutions les plus adéquates afin que les joueurs puissent mieux se comprendre et s’adapter à la nouvelle donne.
Ainsi, l’expérience des joueurs-cadres, tels que le gardien Aymen Methlouthi, l’axial Ammar Jmel, Khaled Souissi, Wissem Yahia et le talent et l’ambition de Syam Ben Youssef et Khelil Chammam constitueront des atouts certains. D’ailleurs, tous les joueurs sont conscients de ce qui les attend et ils sont décidés à faire oublier la déception de la 1ère participation au CHAN 2009 face à la Libye qui nous a éliminés lors de la 1ère édition de cette compétition africaine.

Tous au rendez-vous

Tous les joueurs convoqués pour ce match face au Maroc sont présents. Même Khaled Korbi, qui vient de célébrer samedi dernier son mariage, a rejoint lundi le lieu de stage et participé à la dernière séance d’entraînement.

Allagui et Hagui avec le groupe

Bien qu’ils ne fassent pas partie des joueurs convoqués à ce stage Karim Hagui et Sami Allagui se trouvent, ces derniers jours, parmi nous, puisqu’ils sont en vacances, et ont tenu à être parmi le groupe pour prêter main-forte à leurs coéquipiers. Leur but est d’encadrer les jeunes sélectionnés : la présence de ces deux joueurs évoluant en Europe a contribué positivement à la bonne ambiance qui règne dans le groupe.

Soins médicaux pour les blessés

Le Dr Souheïl Chemli n’a pas cessé de déployer de grands efforts pour bien rétablir l’état de santé des joueurs blessés, à savoir Zouheïr Dhaouadi, Aymen Ben Amor et Oussama Darragi par des soins médicaux très bénéfiques pour qu’ils soient fin prêts le jour du match.

Une seule séance à l’Olympique…

Le coach Sami Trabelsi axera la séance de demain sur l’aspect tactique. Il est à signaler que toutes les séances se déroulent à huis clos.

Demain, visite du bureau fédéral

Le bureau, récemment élu, rendra demain, sous la présidence de M.Ali Hafsi Jeddi, une visite à l’équipe de Tunisie. Il assistera à la séance d’entraînement.

Conférence de presse le vendredi

Le coach national, Sami Trabelsi, tiendra vendredi, au lieu de résidence de notre équipe nationale, une conférence de presse au cours de laquelle il éclairera quelques points relatifs à ce stage et la formation qu’il alignera contre le Maroc.

Chikhaoui rencontre Sami Trabelsi

Yassine Chikhaoui a rencontré l’actuel entraîneur national, Sami Trabelsi, au lieu de stage lundi. Les discussions se sont déroulées sur l’éventuel retour de l’ex-Etoilé à l’équipe de Tunisie qui affrontera le 30 mai la France en match amical à Radès. Selon la même source, il est fort probable que Yassine Chikhaoui retrouvera l’ambiance de l’équipe de Tunisie qu’il a boudée suite à une grave blessure contractée avec son équipe helvétique.

Wadii Jersey préside une réunion avec les joueurs

M.Wadii Jerrey, membre fédéral chargé de l’équipe nationale, a tenu à se réunir avec les joueurs en présence de tous les staffs, technique et médicale. Au cours de cette réunion, il a incité les joueurs à déployer de grands efforts pour réussir leur mission en franchissant le cap des Marocains, tout en leur rappelant l’élimination de la Tunisie lors de la 1ère édition face à la Libye.

Le Maroc attendu jeudi à Tunis

Nous avons appris que l’équipe marocaine, l’adversaire de notre team national, sera attendue demain à l’aéroport de Tunis-Carthage avant de rallier dans l’après-midi la ville de Sousse. Il est à signaler que son staff technique a programmé deux séances d’entraînement, la première le vendredi et la seconde le samedi, et ce, à l’heure du match.

Ils ont dit

Wissem Yahia : «Croire en nos moyens»


«Une nouvelle ère a déjà commencé. Pour que le football tunisien retrouve son rayonnement, nous devrons être décidés à ne plus commettre de fautes qui pourraient nous léser. Nous devrons être à la hauteur de la confiance placée en nous. Je crois que nous avons tiré beaucoup de leçons après notre élimination par la Libye du CHAN dans sa première édition. Notre confrontation face au Maroc sera une excellente occasion pour nous joueurs locaux afin de nous illustrer. Il faut croire en nos moyens, notre équipe est un amalgame de joueurs expérimentés et d’autres talentueux et ambitieux».

Zouheïr Dhaouadi : «Une équipe homogène»

«Je suis rétabli et fin prêt pour prêter main-forte à mes coéquipiers. Notre match face au Maroc s’avère difficile pour les deux équipes, mais notre mission n’est nullement impossible. Il faut y croire car nous sommes capables de battre les Marocains, nous possédons une équipe homogène et entreprenante. Notre staff technique ne cesse de fournir de grands efforts pour bien préparer ce match».

Farouk Ben Mustapha : «Déterminés à réussir»

«Notre confrontation face au Maroc sera très difficile pour les deux équipes. De notre côté, nous devrons profiter de l’occasion pour gagner afin de négocier le match retour avec beaucoup plus de confiance. Nous sommes conscients de ce qui nous attend.
Nous sommes appelés à faire preuve d’une grande détermination afin de réussir notre mission».


Ahmed Akaïchi : «Un esprit de gagneur»

«La préparation pour ce match se déroule dans de bonnes conditions. Ce qui va nous inciter à briller de mille feux devant les Marocains qui viennent défendre leurs chances avec un esprit de gagneur. De notre côté, nous sommes décidés à réussir notre tâche car nous n’avons pas d’autres alternatives pour assurer la qualification pour le deuxième tour. Nous vivons un nouveau cycle. Il faut alors savoir en profiter. Ce qu’il faut signaler, c’est qu’on ne doit pas rater le coche dans notre fief. Il faut y croire».

Karim Hagui : «Une bonne ambiance de groupe»

«Je suis là auprès de mes coéquipiers pour participer à ce stage afin de préparer dès maintenant notre prochain match amical face à la France. Je crois que c’est une bonne occasion qui m’a été offerte pour participer en premier lieu à la bonne ambiance qui règne dans le groupe de Sousse et en second lieu pour conserver ma condition physique».

Auteur : Brahim AOUICHAOUI (La Presse)

_________________

Forza-Baklawa.com


Dernière édition par Admin le Lun 24 Mai - 13:16, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.forza-baklawa.com
Admin
Admin
Admin


Masculin Nombre de messages : 2016
Age : 65
Date d'inscription : 01/02/2008

MessageSujet: Re: Equipe de Tunisie Football   Ven 21 Mai - 13:47

.Sami Trabelsi (Entraîneur national)
«Pour un retour gagnant sur la scène continentale»


Le sélectionneur national accorde une attention toute particulière au match de dimanche, estimant au passage qu’après la déception suite à l’élimination pour la CM et l’échec subi à la CAN, « il est indispensable de créer les conditions d’un retour gagnant de l’équipe nationale sur la scène continentale, le derby maghrébin est tout indiqué face à un adversaire traditionnel réputé accrocheur.

C’est en ce sens que notre travail a été axé essentiellement sur le côté psychologique pour remettre à flot le mental des joueurs et favoriser ainsi une certaine prise de conscience de ces derniers ». Force est de reconnaître cependant le parallélisme des situations entre les deux équipes adverses.

Ces même sentiments sont partagés par quelques internationaux tunisiens comme Wissem Yahia qui considère qu’ « Il faut croire en nos moyens car cette nouvelle phase qui vient après la déception du CHAN 2010 en Libye, nous incite compte tenu d’un groupe mélangé de joueurs expérimentés et de jeunes talents, à forcer la décision du prochain match en notre faveur » et ce « sans attendre, ajoutera le gardien Ben Mustapha, le match retour car il faut se méfier des Marocains chez-eux ».

Indéniablement, de part et d’autre si la prudence est de mise, il y a lieu de croire que nos internationaux, évoluant à domicile seront certainement plus déterminés pour aller chercher la victoire

_________________

Forza-Baklawa.com


Dernière édition par Admin le Lun 24 Mai - 13:17, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.forza-baklawa.com
Admin
Admin
Admin


Masculin Nombre de messages : 2016
Age : 65
Date d'inscription : 01/02/2008

MessageSujet: Re: Equipe de Tunisie Football   Lun 24 Mai - 13:03

CHAN 2011 : Tunisie - Maroc (1-1)
La tête ailleurs ?


Première minute du jeu et déjà la douche écossaise. L'EN Tunisienne prend un but des plus anodins à la suite d'un centre au deuxième poteau de Chagou que reprend Yacine Salhi de la tête sans trop de conviction devant Mathlouthi resté pantois. La Tunisie composée de joueurs locaux vient en effet de compromettre dans une large mesure ses chances dans une compétition qui aurait pu permettre de promouvoir quelques éléments.
C'est donc un début de match tout simplement raté par des joueurs quelque peu déconcentrés et qui n'attendent qu'à être libérés pour les vacances d'inter-saison. Ce but à la fois rapide et surprenant n'incite pas les Tunisiens à réagir. Ils tentent toutefois de s'organiser mais le manque de cohésion évident handicape sérieusement l'équipe tunisienne. Ce n'est qu'à la 15ème minute que Ouissem Ben Yahia tente le tir de loin, le ballon le haut de la transversale.. Avec des joueurs évoluant pour la plupart pour la première fois ensemble, il ne faudrait peut-être pas leur demander trop. Mais c'est l'enthousiasme qui manque le plus et l'engagement qui fait défaut. A ce niveau, les Marocains font preuve de supériorité évidente. Ils sont sur tous les ballons font preuve de beaucoup de volonté à telle enseigne que les tunisiens trouvent du mal à solliciter souvent l'arrière garde marocaine. Des essais sporadiques et sans danger réél pour un Lamyaghri très sûr de lui hormis l'occasion franche que Jmal aurait bien pu transformer en but n'eût été l'intervention du keeper marocain (21'). Le même Jmal bute encore une fois sur le gardien et S. Khalifa de l'imiter presque dans les mêmes circontances (31').

L'entrée de Mouihbi
La deuxième période du jeu enregistre un léger mieux dans la prestation de l'équipe tunisienne. L'entrée de Youssef Mouihbi est pour beaucoup dans l'animation offensive notamment dans le couloir gauche où Bouazzi a échoué une mi-temps durant. Ensuite et contre le courant du jeu, le marocain Chihani faillit doubler la marque si Mathlouthi n'avait pas repoussé avec brio un ballon qui allait se loger dans ses filets (54'). La domination exerçée par les coéquipiers de Mathlouthi s'avère payante à la 61' lorsque Karrouchi, par inadvertance touche le ballon de la main. La sentence est transformée en but par Ammar Jmal. La balle du match s'offre enfin à Saber Khalifa dont le tir est dévié en corner par le gardien(89'). Un match nul qui satisfait plutôt les Marocains avant de rencontrer les Tunisiens le 5 du mois prochain à Jédaida.

Mounir EL GAIED (Le Temps)

Déclarations

S. Trabelsi (Entr. EN):
“Nous avons manqué d'efficacité”


“Je trouve que notre équipe a fourni un bon volume de jeu. La prestation aurait été satisfaisante si elle était assortie d'une victoire. Mais le manque de lucidité devant les buts marocains nous a terriblement manqué. Le match retour s'annonce difficile certes, mais nous jouerons nos chances jusqu'au bout.”

M. Haddaoui( Entr. Maroc):
“Un résultat qui nous satisfait”


“Je pense la deuxième manche sera décisive. Le nul obtenu à Sousse est important et ce qui est plus important pour nous est ce but marqué chez l'adversaire. Mes joueurs ont fourni un bon match et ont empêché les tunisiens de présenter leur meilleur football. A El Jedida, la pression passera dans notre camp et il faudra savoir la gérer.”

M.E.G (Le Temps)

_________________

Forza-Baklawa.com


Dernière édition par Admin le Lun 24 Mai - 13:19, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.forza-baklawa.com
Admin
Admin
Admin


Masculin Nombre de messages : 2016
Age : 65
Date d'inscription : 01/02/2008

MessageSujet: Re: Equipe de Tunisie Football   Lun 24 Mai - 13:09

TUNISIE-France, Dimanche prochain à Radès

Plus qu’un match de prestige On est toujours dans l'expectative, en ce qui concerne notre football représentatif car ni nos sélectionnés locaux, ni ce genre de compétition, ni le temps imparti à un staff non confirmé définitivement, ne sont de nature à nous fixer sur nos potentialités actuelles.
Et si la venue de l'équipe de France se place à un niveau amical et sans enjeu, elle pourrait nous éclairer plus sérieusement car dimanche prochain, l'inventaire sera plus complet puisque pas moins de onze professionnels évoluant en Europe viendront enrichir un fonds humain plus approprié à un choix de l'élite.

Plus que la quantié qui est appréciable c'est la qualité réelle qu'on aura à apprécier, car la nature, le profil et le renom de l'adversaire qui vont susciter dans le conscient de nos joueurs, une motivation plus substantielle, sachant que leur côte en France, et ailleurs, peut être revalorisée à travers cette rencontre dont une dizaine de TV vont diffuser en France et en Tunisie.

Placée sous le signe de la promotion du tourisme, la rencontre de dimanche prochain ne revêtira pas moins une signification plus technique qui servira aux deux équipes d'entrevoir chacune selon ses objectifs et à des échéances différées son avenir.

L'équipe de France qui sera à Radès à sa première étape sur la route de l'Afrique du Sud, a besoin de rassurer son immense public.

Trop suspicieux envers son entraîneur qui est loin de faire l'unanimité sur son nom, les responsables tunisiens, récents fédéraux qui savent qu'on les jugera sur leur gestion de l'Equipe nationale, auront moins le souci de l'immédiat que du moyen terme même si déjà une épreuve à brève échéance les attend pour début juillet concernant la Coupe d'Afrique des Nations.

Parallèlement à la réflexion sur le futur sélectionneur et ses prérogatives et l'objectif à lui impartir, c'est la mise à plat d'un passé récent, l'établissement d'un projet réaliste pour l'avenir qui doivent être privilégiés.

C'est peut-être dans ce cadre qu'il faut juger du nombre excessif de joueurs présents au stage d'avant Tunisie-France.

L'absence d'enjeu compétitif ne relèguera néanmoins pas ce match au rôle de sparring-partner. Le sérieux que nos joueurs ont prêté à ce genre de rencontres nous garantit déjà une résurgence d'amour-propre pour nous consoler de quelques déboires récents et nous faire prendre conscience du nouveau départ qu'il est absolument nécessaire de faire afin que les creux de la vague que nous avons connu ne dure que le moins longtemps possible.

M.ZOUBEIDI (Le Temps)

_________________

Forza-Baklawa.com
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.forza-baklawa.com
Admin
Admin
Admin


Masculin Nombre de messages : 2016
Age : 65
Date d'inscription : 01/02/2008

MessageSujet: Re: Equipe de Tunisie Football   Mar 25 Mai - 12:57

En prévision de Tunisie – France L’Equipe nationale en stage, à partir de cet après-midi

Le match Tunisie – France, c’est dimanche prochain comme prévu. Le staff technique de l’équipe nationale a retenu les joueurs suivants pour ce rendez-vous :

Gardiens : Kasraoui (Lens)- Mathlouthi (ESS)- Jéridi (ST)- Ben Mustapha CAB).




Défenseurs : Ben Youssef (EST)- Mériah –CA)- Hagui (Hanovre)- Chemmam (EST)- Jmel (ESS)- Ben Amor (EST)- Ifaa (CA)- Mikari (Sochaux)- Yahia (Lens)


Milieux : Darragi (EST)- Ben Achour (Malaga)- Korbi (EST)- Marzouki (CSHL)- Msakni (EST)- Nafti (Salonique)- Ben Yahia (CA)- Ragued (Slavia Prague)- Hammami (CSS)

Attaquants : Dhaouadi (CA)- Allagui (Gunther Furt)- Khalifa (CSHL)- Bouazzi (EST)- Chehoudi (CAB)- Chikhaoui (F.C.Zurich)- Ben Khalfallah (Valenciennes)

Belghoul (ESZ)-Mouihbi (CA)- Jemaa (Lens)- Akaîchi (CA)

Et cinq séances d’entraînement

Un total de 33 joueurs dont onze expatriés qui seront aujourd’hui au rendez-vous à partir de midi à Gammarth, lieu d’hébergement de l’équipe avant de gagner l’annexe du stade de Radès pour leur première séance d’entraînement fixée à 20 heures. Suivront quatre autres séances dont la dernière aura lieu samedi…à huis clos sur le central du complexe de Radès. Allez savoir pourquoi ce huis clos pour un match amical.
Rafik BEN ARFA (Le Temps)

_________________

Forza-Baklawa.com
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.forza-baklawa.com
Admin
Admin
Admin


Masculin Nombre de messages : 2016
Age : 65
Date d'inscription : 01/02/2008

MessageSujet: Re: Equipe de Tunisie Football   Mer 26 Mai - 14:38

Tunisie-France, dimanche (20h00), en amical


Une question de prestige




Troisième confrontation entre la Tunisie et la France dimanche à Radès après celles de 2002 et 2009. Il sera question de prestige

Pas de répit pour les joueurs du onze national aussi bien des locaux qui viennent de donner la réplique au Maroc dans le cadre du match aller des éliminatoires du CHAN que des professionnels de l’étranger dont les championnats respectifs viennent de s’achever. La Coupe du monde d’Afrique du Sud pointe à l’horizon (11 juin-11 juillet) et la France a jeté son dévolu sur la Tunisie pour se préparer. Les «Bleus» donneront, aujourd’hui, la réplique au Costa Rica en amical au Stade de France avant de mettre le cap sur Sousse, où ils éliront domicile, avant de se mesurer à la Tunisie dimanche prochain. Raymond Domenech et sa bande seront parmi nous pour affûter leurs armes. Pour le onze national, il s’agira d’un match de prestige. Pour cela, nos internationaux n’auront pas le droit de passer à côté de la plaque. Pour la circonstance, le sélectionneur national, Sami Trabelsi, a convoqué 33 joueurs.

Amalgame


Le coach veut réussir l’union sacrée au sein du club Tunisie. Pour cette raison, il a décidé de colmater les brèches et de faire appel à des joueurs qui n’avaient plus donné signe de vie depuis l’ère de Roger Lemerre. La liste élargie des joueurs convoqués comprend des anciens, à l’image de Hamdi Kasraoui, Slim Ben Achour, Yassine Chikhaoui, Yassine Mikari, Fahid Ben Khalfallah, Hocine Ragued et Alaeddine Yahia. Tout ce beau monde a fait les beaux jours du onze national et semble retrouver du plaisir à renouer avec la sélection nationale. Il y a aussi des novices dans la liste de Sami Trabelsi, à l’instar de Rami Jéridi (ST), Wajdi Bouazzi (EST), Lamjed Chéhoudi (CAB), Marouane Ghoul (ESZ), Mehdi Marzouki et Sabeur Khélifa (CSHL). Mais ces derniers seront plutôt là pour préparer le match retour du CHAN face au Maroc.
Face à la France, le sélectionneur national alignera une équipe expérimentée, celle qui pourrait tenir la dragée haute aux «Bleus». On se souvient que la Tunisie avait donné la réplique à la France en août 2002 à Radès (1-1, avec un but de Ali Zitouni) avant de se faire battre par les camarades de Thierry Henri à Paris en octobre 2009 par (3-1), (but de Issam Jomaâ).
Qu’en sera-t-il de cette troisième manche? Sans pression, l’équipe de

Tunisie devrait s’extérioriser et donner le meilleur d’elle-même face à un adversaire de renom. L’essentiel pour nos internationaux est de se faire plaisir et de prouver aussi qu’ils sont prêts à relever les prochains défis du onze national qui débuteront en juillet à l’occasion des éliminatoires de la CAN 2012.


La liste des 33

Aymen Mathlouthi : ESSahel
Hamdi Kasraoui : FCLens
Farouk Ben Mustapha : CABizertin
Rami Jéridi : S. Tunisien
Ahmed Akaïchi : ESSahel
Sami Allagui : Gruther Furt
Slim Ben Achour : Malaga FC
Aymen Ben Amor : ESTunis
Fahid Ben Khalfallah : Valenciennes FC
Wissem Ben Yahia : CAfricain
Siam Ben Youssef : ESTunis
Wajdi Bouazzi : ESTunis
Khalil Chammam : ESTunis
Lamjed Chhoudi : CABizertin
Yassine Chikhaoui : FCZurich
Oussama Darragi : ESTunis
Zouheïr Dhaoudi : CAfricain
Marouane Ghoul : ESZarzis
Karim Hagui : Hannover 96
Chadi Hammami : CSSfaxien
Bilel Ifaâ : CAfricain
Ammar Jemal : ESSahel
Issam Jomaâ : FCLens
Khaled Korbi : ESTunis
Mehdi Marzouki : CSHLif
Mehdi Meriah : CAfricain
Yacine Mikari : Sochaux FC
Youssef Mouihbi : CAfricain
Youssef Msakni : ESTunis
Mehdi Nafti : Aris Salonique
Houcine Ragued : Slavia Prague
Sabeur Khélifa : CSHammam-Lif
Alaeddine Yahia : FCLens



Auteur : Skander HADDAD (La Presse)

_________________

Forza-Baklawa.com
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.forza-baklawa.com
Admin
Admin
Admin


Masculin Nombre de messages : 2016
Age : 65
Date d'inscription : 01/02/2008

MessageSujet: Re: Equipe de Tunisie Football   Jeu 27 Mai - 12:41



Equipe Nationale, Avant Tunisie – France

Nous ne sommes pas à une surprise près en Equipe nationale. Sinon comment expliquer que des changements interviennent au sein de l’effectif du club Tunisie à trois jours du match amical face à la France d’autant que le groupe est assez étoffé et ne nécessite ni changements, ni remplacements et encore moins éliminations.




Mises à l’écart injustifiées


Aymen Ben Amor et Akaîchi ont été écartés, le premier souffrant toujours des suites d’une blessure, le second ayant pour consigne de rejoindre l’équipe olympique. Pourquoi a-t-on attendu tout ce temps pour finalement découvrir que le défenseur de l’Espérance n’est pas opérationnel ? N’aurait-il pas mieux fallu le laisser terminer les trois jours qui le séparent de la fin du stage ?

Le même raisonnement s’applique à Akaichi dans la mesure où son passage en Equipe olympique aurait dû être décidé à l’annonce de la liste des joueurs convoqués pour le rendez-vous de dimanche prochain. Ces trois mises à l’écart ou supposées telles seraient passées inaperçues si elles ont été décidées plus tôt mais surtout sans coîncider avec la convocation des deux sociétaires du C.S.Sfaxien Bergaoui et Ben Salah. Alors suivez le guide car un club de l’envergure de l’équipe sfaxienne ne peut être représenté en sélection par un seul joueur en la personne de Hammami. Notre sélectionneur intérimaire s’en est pris un peu tard pour rectifier le tir. Du moment que l’on a convoqué un certain Marzouki, pourquoi ne pas avoir fait autant pour Rouid, Zaiem, voir Guemamdia ?

Les expatriés en force

Cela étant, l’équipe nationale est au complet depuis hier avec les dernières arrivées de nos joueurs expatriés. Les entraînements se sont poursuivis conformément au programme arrêté par le staff technique même s’il y a eu une légère entorse à celui effectué mardi.

A trois journées du match face aux Français, il est difficile de connaître les intentions du staff technique quant à la composition de la formation qui sera alignée dimanche prochain. Il ne faut tout de même pas s’attendre à de grands changements, la préférence devant sûrement aller vers nos expatriés. Sinon comment justifier la convocation d’un nombre aussi important parmi eux.
R. B. A (Le Temps)

_________________

Forza-Baklawa.com
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.forza-baklawa.com
Admin
Admin
Admin


Masculin Nombre de messages : 2016
Age : 65
Date d'inscription : 01/02/2008

MessageSujet: Re: Equipe de Tunisie Football   Ven 28 Mai - 10:47

Match amical international : Tunisie-France, J-2


L’association Darragi-Ben Achour-Chikhaoui…




Le retour de Ben Achour et de Chikhaoui parmi la sélection est un événement. Pour ce match contre les «Bleus», on aura trois «fantaisistes» côte à côte

Le match de la France pourrait constituer un nouveau départ pour la sélection, victime d’un échec cuissant et historique en éliminatoires de la Coupe du monde. C’est vrai que c’est une page du passé, mais, aujourd’hui, on traîne encore les séquelles d’une CAN ratée, et d’un Mondial raté. On attend encore pour y voir plus clair : le destin de la sélection se joue ces temps-là. On veut rebondir de sitôt avec un entraîneur national et un staff stabilisé qui a des objectifs clairs. Pour le moment, Samir Trabelsi fait l’intérim et se donne à fond avec une expérience riche en tant que joueur de haut niveau qui côtoyé des entraîneurs de renommée (Kasperzak, Scolio, Rubin, Krautzen…) et qui a un vécu riche. Nous ne défendons pien on son métier de sélectionneur. Ce n’est pas en Tunisie qu’on a inventé cette idée de confier la sélection à un ex-joueur international, même à titre intérimaire… A quoi rime donc le match contre les Bleus ? Pour Sami Trabelsi, «c’est un match de toute importance pour notre équipe, passant par une période transitoire qui va déboucher sur des choix irréversibles. Face à la France, nous allons essayer de jouer d’égal à égal et de démontrer la vraie qualité de la sélection. Le point qui retient l’attention est sûrement le retour des cadres qui se sont éclipsés pour diverses raisons. Des joueurs, comme Nafti, Chikhaoui, Ben Achour et Alaeddine Yahia, ont les moyens de donner le plus. Je pense que nous avons besoin de présenter un grand match pour retrouver la confiance en nos moyens.»


La conservation de la balle
L’idée première à remarquer dans les esprits du staff technique est la gestion de la possession de la balle. Conserver la balle et faire preuve de patience (et non de lourdeur), tel est le credo de la sélection ce dimanche. C’est un aspect tactique qui a été bien travaillé durant les séances d’entraînement (qui se tiennent désormais à 20h00, soit à l’heure du match). Un autre point qui a fait solliciter les joueurs, celui de l’intégration des revenants par rapport aux nouveaux. «C’est un point crucial, à mon avis. Les revenants ne vont pas peiner pour retrouver leurs repères, mais il faudra bien qu’ils trouvent la meilleure formule par rapport aux nouveaux. C’était toujours notre premier atout, l’homogénéité», ajoute le sélectionneur national.
Récupération et conservation de la balle, intégration des revenants et cohésion, ce sont les points saillants de la préparation de la sélection.

Ben Khalfallah
s’explique


Grand absent de la CAN où il a préféré rester avec son club de Valenciennes, Fahd Ben Khalfallah revient en sélection. Un choix qu’on pourrait longuement discuter, vu que l’intéressé a «boudé» la sélection au moment où elle avait besoin de lui. Cette seconde chance qu’on a offerte à Ben Khalfallah est un véritable cadeau pour lui. Il a tenu donc à s’expliquer longuement avec ses coéquipiers sur cette absence lors de la CAN. D’après l’entourage de la sélection, le message est transmis.

Trois fantaisistes
A part le poste de latéral droit et de défenseur axial (Alaâeddine Yahia ayant eu des imprévus personnels qui compromettent sa participation), les choix s’éclaircissent de plus en plus. L’idée de faire jouer ensemble Chikhaoui, Darragi et Ben Achour est très probable. Ce sera une association qui va donner un autre visage et un autre élan à la sélection. Nous aurons un Darragi qui a une bonne conduite de balle et qui peut faire l’attaquant de soutien, un Ben Achour dans la peau d’un régisseur avec une bonne marge de liberté et un Chikhaoui qui aime les espaces et la création.
A notre avis, ce sera le grand attrait de ce Tunisie-France. Depuis Mohieddine H’bita, Tarek Dhiab, Hammadi Agrebi, Herguel, Limam, Rouissi, Hamrouni, Laâbidi, Souayah, Beya… l’équipe de Tunisie a été «orpheline» de créateurs et de joueurs qui savent tenir la balle et offrir des solutions de jeu à leurs équipiers. Ce qui est sûr, c’est que l’équipe qui jouera la France, portera un habit neuf (Korbi, Darragi, Ifa ou Ben Yahia, Jemal en cas de la défaillance de Alaâeddine) et ancien (Nafti, Chikhaoui, Jemaâ, Ben Achour). Le cocktail va-t-il marcher?



Auteur : Rafik EL HERGUEM (Le Temps)

_________________

Forza-Baklawa.com
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.forza-baklawa.com
Admin
Admin
Admin


Masculin Nombre de messages : 2016
Age : 65
Date d'inscription : 01/02/2008

MessageSujet: Re: Equipe de Tunisie Football   Sam 29 Mai - 13:18

Demain, en amical à Rades (20h00), face aux « Coqs »

Des Aigles, avec toutes leurs griffes…

La Tunisie s’apprête à disputer demain (20h00) à Rades un match, certes, amical mais qui revêt une importance particulière pour notre équipe nationale et pour le football tunisien. Il s’agit d’une rencontre face à une équipe de France qui donne la possibilité aux « Aigles de Carthage » de se refaire après une CAN plutôt décevante.


C’est , en effet, la première sortie de cette équipe de Tunisie depuis la dernière CAN d’Angola et c’est le baptême de feu du nouveau bureau fédéral. Il ne pouvait mieux choisir pour bien commencer. C’est le match de la relance pour les coéquipiers d’Oussama Darragi. Au cours de la rencontre de demain, on aura la possibilité de voir si ce cocktail entre jeunes et moins jeunes, entre habitués et nouveaux appelés va prendre ou pas. En fait, la motivation ne manquera pas pour les joueurs tunisiens. Et pour preuve, Khalfallah qui a brillé par son absence lors de la dernière coupe d’Afrique des Nations sera de la partie. Sa convocation n’a pas trop plu à ceux qui se rappellent que le joueur a refusé de prêter main forte à ses coéquipiers pour se consacrer à son club et ils n’ont pas tort. Ceci étant, les prochaines échéances nous diront si Khalfallah mérite de faire partie de cette équipe nationale. Il aura à montrer que porter le maillot national est un privilège et que faire partie de la liste élargie de cette équipe est en soi une consécration.



Un milieu à tempérament offensif

Slim Ben Achour est à nouveau en équipe nationale, les joueurs du Club Sportif Sfaxien sont eux aussi avec le groupe. Ils sont tous là et c’est une bonne chose pour l’intérimaire Sami Trabelsi. Ce dernier aura le privilège de mener l’équipe de Tunisie face à la France. Quel sera son comportement face au vice-champion du monde ? Jouera t-il la prudence face à une équipe qui se porte mieux malgré sa petite victoire de mercredi dernier face aux Portoricains ?

Le sélectionneur national se doit à notre avis de se faire plaisir, de faire plaisir au public et lui proposer une formation à vocation offensive. On a toujours vu la Tunisie de ces derniers temps défendre et cette fois-ci, nous aimerions bien la voir prendre les devants et attaquer d’entrée de jeu. Les joueurs à vocation offensive ne manquent pas et nous serions curieux de voir à l’œuvre des joueurs ayant des profils qui se ressemblent. Nous pensons à Ben Achour, Darragi et Chikhaoui. Ce dernier devrait être la grande attraction de cette rencontre car c’est un joueur talentueux et tous les Tunisiens s’attendent un jour à le voir devenir le maillon fort de l’équipe nationale.

Quoi qu’il en soit, on sera fixé un peu plus sur les intentions du sélectionneur national ce soir à 20 heures au cours de la dernière séance d’entraînement de l’équipe de Tunisie à Radés. Au-delà de la formation qui sera alignée, l’on s’attend à un match plein de la part des Tunisiens surtout de la part des joueurs qui évoluent en France. Khalfallaf, Jomâa, Kasraoui et autres Mikari auront à cœur de prouver qu’ils sont capables de damer le pion à une équipe de France qui n’est certes pas considérée comme étant un des favoris du mondial africain mais qui demeure redoutable. Et puis le fait d’être « oubliée » par les autres devraient lui permettre d’aller assez loin en Afrique du Sud.
Mourad AYARI (Le Temps)

_________________

Forza-Baklawa.com
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.forza-baklawa.com
Admin
Admin
Admin


Masculin Nombre de messages : 2016
Age : 65
Date d'inscription : 01/02/2008

MessageSujet: Re: Equipe de Tunisie Football   Sam 29 Mai - 13:38



Halilhodzic, nouvel entraîneur de l'EN ?

Nous venons d'apprendre que l'ex-sélectionneur de la Côte d'Ivoire, Wahid Halilhodzic est tout prêt de prendre en main les destinées de l'Equipe Nationale. D'ailleurs, le président de la FTF, Ali Hafsi, était parti en France en vue de tomber sur un successeur à Coelho.

_________________

Forza-Baklawa.com
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.forza-baklawa.com
Admin
Admin
Admin


Masculin Nombre de messages : 2016
Age : 65
Date d'inscription : 01/02/2008

MessageSujet: Re: Equipe de Tunisie Football   Dim 30 Mai - 13:39

En amical ce soir à Radès (20h00) : Tunisie-France

Illusion de Mondial

Quoique les préoccupations des uns et des autres ne sont pas les mêmes, personne ne sera insensible à la rencontre de l'équipe nationale avec son homologue française. Au-delà du nom et de renom de l'adversaire devant qui on aimerait se distinguer. En plus de la médiatisation qui ne manque pas d'être importante, surtout dans les milieux français. C'est le test en lui-même, sur le plan technique qui importe d'évaluer à son juste niveau.

En l'absence d'un enjeu réel et en faisant attention à l'intégrité physique qu'on jouera, certes, ce soir à Radès. La curiosité sinon l'intérêt va nous faire concentrer sur la façon d'évoluer des nôtres. Car, si on exclut le dernier match de Sousse contre le Maroc, nos souvenirs lointains nous renverraient à la Coupe d'Afrique en Angola, c'est-à-dire à une sorte de fin d'époque.

Reste qu'au vu des noms retenus, des affinités rassemblées, on sent que notre point fort sera dans l'entre-jeu. Avec Nafti, Ben Achour, Darragi, on peut espérer que le jeu ne sera pas totalement monopolisé par les Français.

Mais plus que dans les jambes, c'est dans la tête que le renouveau doit se chercher. Dans la confiance que notre équipe doit reconquérir dans le public, dans le désir de nous surpasser, dans la patience que l'avenir pourrait nous appartenir.

Regardons bien tout à l'heure ce Tunisie-France. Il peut nous surprendre. Sinon dans son niveau du moins dans son intensité.
M.ZOUBEIDI (Le Temps)


Le onze tunisien

Aymen Mathlouthi-Bilel Ifa, Karim Hagui, Ammar Jmel, Yassine Mikari-Khaled Korbi, Houcine Ragued-Youssef Msakni, Oussama Darragi, Fahid Ben Khalfallah- Issam Jemaâ

_________________

Forza-Baklawa.com
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.forza-baklawa.com
Admin
Admin
Admin


Masculin Nombre de messages : 2016
Age : 65
Date d'inscription : 01/02/2008

MessageSujet: Re: Equipe de Tunisie Football   Dim 30 Mai - 13:48

Sami Trabelsi

«En aucun cas un match référence !»

Sami Trabelsi était, lors de la conférence de presse tenue hier, serein et décontracté. Le sélectionneur par intérim mesure certainement l’importance de l’évènement tout autant que l’aubaine et la chance qui lui ont été offertes de se retrouver provisoirement à la tête de l’équipe nationale.

Il ne sait pas de quoi sera fait demain mais affirme serein: « J’ai pris l’équipe en main dans des circonstances particulières. J’étais engagé pour prendre les destinées des juniors et on a fait appel à moi pour seconder Faouzi Benzarti. L’ancien bureau m’a fait confiance et le nouveau l’a maintenu. Je suis censé garder mon poste quel que soit le successeur. Maintenant, je ne travaille pas par rapport à ça. Je pense que l’équipe nationale mérite une programmation sérieuse et continue. Je l’ai faite en compagnie de tout le staff en place. Je reste ou je ne reste pas, c’est une autre affaire!»

« Du chemin à faire »

Ceci pour l’avenir de Sami Trabelsi, pour l’heure, l’actualité est focalisée sur l’évènement du jour; la confrontation contre la France.

Note sélection nationale s’y est merveilleusement bien préparée aux dires de leur coach. «Nous avons travaillé dans une excellente ambiance. La réintégration des joueurs cadres s’est faite dans les meilleures conditions. Bien que la convocation de certains joueurs qui reviennent de blessures à l’instar de Darragi, Dhaouadi et Chikhaoui, ait fait couler beaucoup d’encre, j’ai la conviction que nous avons pris la bonne décision de les réintégrer. Les deux premiers sont aujourd’hui fin prêts.»

Il va sans dire que la convocation de 33 joueurs était à l’ordre du jour vu la difficulté de travailler avec un groupe aussi élargi. Le sélectionneur national ne le nie aucunement: «C’est effectivement difficile mais nous étions contraints de le faire. Les championnats avaient partout pris fin. Nous voulions tester la forme des uns et remettre dans le bain les autres.

L’amalgame s’est fait sans tracas et l’ambiance dans le groupe a très vite pris une tournure agréable. La réunion de Si Ali Hafsi avec les joueurs discours tenu par le nouveau président de la FTF était bien perçu par les joueurs. Je pense que nous avons du chemin à faire mais l’avenir de cette équipe se présente sous de bonnes auspices!»

Ainsi a parlé Sami Trabelsi de l’effectif à sa disposition. Pour le match contre la France, il souligne: «Cette rencontre est importante. Ce n’est pas tous les jours qu’on a l’occasion de rencontrer une équipe de cette envergure. Ayant été moi-même joueur, je sais qu’on est hyper motivé dans ce genre de confrontation.

Nous en profiterons pour nous situer un peu et savoir de quoi nous sommes capables mais ça ne peut, en aucun cas, constituer un match référence! Nous essayerons, tout de même, de faire participer quelques joueurs dans la mesure du possible et selon les circonstances de la rencontre».

Rencontre de prestige que la sélection s’offre ce soir contre des Français, forts de leur dernière victoire contre le Costa Rica et ayant retrouvé leur verve et leur enthousiasme. Entre des coqs qui retrouvent la fierté et le plaisir de jouer et cherchent à les conforter dans l’arène de Radés pour plonger déjà dans l’ambiance africaine à onze jours du Mondial et des Aigles aux ailes brisées en quête de confiance et avides de retrouver réussite et assurance, nous pensons, contrairement à Sami Trabelsi, que ce match peut être une référence pour ce nouveau départ espéré et revendiqué par tous!


Aida ARAB ACHAB (Le Temps)

_________________

Forza-Baklawa.com
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.forza-baklawa.com
Admin
Admin
Admin


Masculin Nombre de messages : 2016
Age : 65
Date d'inscription : 01/02/2008

MessageSujet: Re: Equipe de Tunisie Football   Lun 31 Mai - 19:18

Tunisie-France: fallait pas le jouer?

Par Bruno Roger-Petit le 31 mai 2010


Pour tous ceux qui attendaient bien des enseignements et des réponses à toutes les questions qui se pose au sujet de cette équipe de France à quinze jours du Mondial, le Tunisie-France d'hier est une déception colossale. Et mieux encore, non seulement ces questions continuent de se poser, mais cet affrontement en a fait surgir d'autres.
1/ Les questions qui continuent de se poser:
- Quelle est la place de Thierry Henry dans cette équipe? Hier, il était encore remplaçant.
- Abidal est-il vraiment à sa place? Le match d'hier n'a pas levé les doutes, d'autant que sur le but tunisien, il est encore mal placé.
- Existe-t-il une charnière centrale type? Hier, Domenech a fait jouer les quatre centraux des 23 dans trois configurations différentes!
- Le 4-3-3 n'a-t-il pas de nouveau montré ses limites déjà entrevues face au Costa-Rica? Défense perméable et attaque penchant du côté gauche, qui muselée par les Tunisiens, a laissé la France démunie sur le plan offensif.
- Sagna apprendra-t-il un jour à centrer efficacement?
- Il est où Anelka en ce moment?

2/ Les questions qui se posent depuis hier:
- A quoi a servi ce match, tactiquement incohérent? Gignac, Henry, Cissé, présents ensemble sur le terrain au même moment, ça rime à quoi? De même, trois charnières centrales testées en 90 minutes, pour quoi faire?
- Quel sera le rôle de Valbuena compte tenu des prestations du sympathique Govou? Pourquoi ne pas l'avoir fait entrer hier soir afin de prolonger le momentum sur lequel l'avait placé sa performance face au Costa-Rica?
- Diaby ne devrait-il pas être considéré comme un titulaire plus que potentiel?
- Domenech fait genre "Je maîtrise", mais qu'en est-il réellement? Le march d'hier a donné le sentiment d'un immense naviguage à vue. Le sélectionneur a mis en avant le fait de faire jouer tout le monde et présentant cette rencontre franco-tunisienne comme un intermède entre le Costa-Rica et la Chine, mais on ne pouvait s'empêcher de penser que tout cela ressemblait à un alibi à deux balles.
Evidemment, il y a tout de même quelques motifs de satisfaction. Gourcuff qui revient de loin, Malouda qui peut aller loin, Ribery qui veut aller loin, Evra qui voit venir de loin. Mais est-ce suffisant pour en tirer la conclusion que la France peut voyager loin?
Je confesse que j'ai peur d'avoir raison. Vu la façon dont se présente ce Mondial, la France prendra au moins un but contre l'uruguay et le Mexique. C'est écrit. Cela veut dire qu'elle devra marquer quatre buts en deux rencontres à deux équipes dont la réputation défensive n'est plus à faire. Si je m'autorise une seconde de footballologie, je dirais bien que la France se présentera en Afrique du Sud dans une configuration 1966 ou 2002, loin des configurations 1998 ou 2006. Bref, nous allons au devant d'une catastrophe majeure, et Dieu sait que je souhaite me tromper!

_________________

Forza-Baklawa.com
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.forza-baklawa.com
Admin
Admin
Admin


Masculin Nombre de messages : 2016
Age : 65
Date d'inscription : 01/02/2008

MessageSujet: Re: Equipe de Tunisie Football   Lun 31 Mai - 19:46

Hier en amical à Radès : Tunisie-France : 1-1


Le grand pardon ?




C’est ce qu’on espère pour le onze national et son public qui est revenu en masse soutenir son équipe

Stade 7-Novembre de Radès. Temps frais. Pelouse en bon état. Public nombreux. Tunisie et France font match nul (1-1). Mi-temps 1-0. Buts marqués par Jomaâ (6’) pour la Tunisie et Gallas (62’) pour la France. Arbitrage de M. Adel Erraï (Libye).
Tunisie : Mathlouthi (Kasraoui), Ifa, Mikari (Meriah), Jemel, Haggui, Nafti (Ragued), Korbi, Darragi (Ben Achour), Msakni (Mouihbi), Ben Khafallah, Jomaâ (Chikhaoui).
France : Lloris, Sagna, Evra, (Clichy), Gallas (Squillaci), Abidal (Planus), Toulalan, Gourcuff (Diaby), Malouda, Govou (Cissé), Anelka (Gignac), Ribéry (Henry).

Un bon galop d’entraînement en somme, ce Tunisie-France qui aura été plus une revue d’effectif pour les deux entraîneurs. Quand on sait que nos internationaux sortent d’une saison harassante, on comprend qu’ils aient cherché à économiser leurs efforts. Dans le camp des «Bleus» et à dix jours de l’ouverture du Mondial d’Afrique du Sud, on craignait les blessures et cela va dans la logique des choses. Toutefois, si on comprend les craintes des Français, justifiées du reste, nous aurions souhaité voir l’équipe de Tunisie se faire davantage plaisir et nous donner plus de plaisir surtout.
Sur ce plan, il y a donc eu un goût d’inachevé. Nous aurions aimé voir à l’œuvre côte à côte Msakni, Darragi et Chikhaoui par exemple. Le jeu de l’équipe aurait certainement été plus plaisant et basé davantage sur la fantaisie. Cela aurait peut-être donné plus d’embonpoint au match puisque la qualité était aussi présente dans le camp français.

Début en trombe

Nous avons aimé aussi cette union sacrée des joueurs, les revenants surtout qui, nous l’espérons, ne nous feront plus fausse route dans les moments cruciaux. Quand on sait que les éliminatoires de la CAN 2012 frappent à nos portes.
Revenons au match pour dire à présent que les rendez-vous face à la France ont toujours été une source de motivation pour nos joueurs. Celui d’hier n’a pas failli à la règle. L’équipe de Tunisie l’a abordé tambour battant. Il y a, certes, eu cette erreur de la défense tunisienne dont Malouda n’a pas su profiter en tirant à côté des buts de Mathouthi. Mais cette alerte a suffi à donner confiance aux Tunisiens. Première attaque placée, première occasion et but pour la Tunisie. Une action entre Darragi, Ben Khalfallah et Jomaâ n’a aucune pleine à pousser la balle dans les filets de Lloris (6’). Le match était lancé et les «Bleus», surpris, ne s’attendaient pas à un tel scénario. C’était quand même de bon augure pour la suite des événements. Surtout pour la bande à Domenech bousculée en ce début de match. Celle-ci a failli encaisser un second but, mais Ben Khalfallah au lieu de tenter sa chance face à Lloris a cherché à servir Jomaâ (9’). Du côté des «Bleus», la monopolisation de la balle retenait l’attention, et seul Ribéry parvenait à donner le tournis à la défense tunisienne. Il tirera à deux reprises sur le petit filet, sans plus (15’ et 23’). La meilleure occasion pour les Français s’est offerte à Malouda qui a, certes, contrôlé la balle de la main, mais Mathlouthi était à la parade (45’).
A un but à zéro à la mi-temps, on s’attendait à ce que le match gagne en intensité. Seulement voilà, l’équipe de France gagnait la bataille de l’entrejeu sans être vraiment dangereuse et percutante devant. D’ailleurs, le fait de voir Anelka revenir à près de quarante mètres de la zone adverse pour toucher la balle illustre la situation.
Il a fallu attendre la 62’ pour voir les «Bleus» égaliser. Le coup franc de Gourcuff est repris de la tête pour Gallas devant une défense figée et Kasraoui qui a raté sa sortie.
Le match s’arrêtera pratiquement à cet instant, les deux entraîneurs ayant décidé de faire tourner leurs effectifs respectifs. On gérait le jeu de part et d’autre sans plus, car les occasions de but n’étaient pas légion. Un bon test finalement qui donnera certainement matière à réflexion à Raymond Domenech, surtout à quelques jours du coup d’envoi du Mondial. Pour l’équipe de Tunisie, on espère que les jalons du renouveau ont été mis en place.



Auteur : Skander HADDAD (La Presse)

_________________

Forza-Baklawa.com
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.forza-baklawa.com
Admin
Admin
Admin


Masculin Nombre de messages : 2016
Age : 65
Date d'inscription : 01/02/2008

MessageSujet: Re: Equipe de Tunisie Football   Lun 31 Mai - 19:52

Tunisie-France


S'en servir pour la suite...




De façon générale, il y avait un peu de tout dans la prestation de la sélection. Du bon comme du mauvais. Mais les motifs de satisfaction sont encore plus importants dans la mesure où l'équipe tend à se métamorphoser et à prendre de la hauteur

Toute évolution, quelle que soit sa nature, devrait engendrer une forte implication des différents acteurs. L'équipe de Tunisie devait par conséquent être dans sa confrontation face à la France bien différente de ce qu’on pensait d'elle, ou encore de ce qu’elle donnait l’impression d'être et de subir lors de son élimination de la Coupe du monde et de sa déroute en phase finale de la Coupe d'Afrique. Plus impliquée, beaucoup moins passive et surtout fortement inspirée. Quelque part, cela devrait traduire une rupture dans sa conception et dans sa manière de voir les choses, d'autant qu'elle était censée évoluer sans pression et avec l'alternative de tout à gagner et rien à perdre. Plus encore : certains joueurs étaient appelés, vu le contexte et l'affiche, à se mettre plus en évidence, à s'affirmer autrement et avec plus d'autorité technique et morale. Nous pensons tout particulièrement à Darragi et à Msakni dont les qualités, mais aussi le talent leur imposaient un tempérament et un profil tout autre. L'affiche, l'opportunité étaient bel et bien évidentes pour toute l'équipe aussi, surtout qu'un supplément de jeu, d'idée et de perspectives était fortement conseillé devant un adversaire de la trempe de la France.
De façon générale, il y avait un peu de tout dans la prestation de la sélection. Du bon comme du mauvais. Mais les motifs de satisfaction sont encore plus importants dans la mesure où l'équipe tend à se métamorphoser, à prendre de la hauteur et des prérogatives auxquelles elle n'était pas habituée ces derniers temps.
D'après ce qu'elle a laissé entrevoir hier, la sélection préconise le changement. D’ailleurs, si elle arrive vraiment à un niveau élevé de conscience et de maturité, elle ne saurait être insensible à certaines exigences qui ne manquent pas, du reste, de favoriser une implication particulière. En la voyant s'exprimer sur le terrain, il nous a semblé qu'il y avait comme une certaine remise en cause par rapport au passé. Si ses ambitions prenaient ainsi de l'ampleur, ses responsabilités devraient grandir sur la même échelle. Au fait, les défaillances accumulées ces derniers temps ne devraient plus durer pour une équipe qui sait pertinemment qu’elle avait perdu beaucoup de temps à se chercher et qu’elle avait trop souffert du gâchis.

Un horizon à dégager...
Il y a forcément aujourd’hui des repères qu’elle devrait prendre en considération, mais qu'elle se devrait de valoriser davantage. Des considérations pas seulement de jeu, mais également de comportement et d’attitude. En pensant à ce qu'elle devrait être, la sélection est loin de préconiser le changement pour le seul fait de changer. Ça serait plutôt et surtout pour se construire à travers de nouvelles priorités et fonder le jeu sur les dispositions naturelles de ses joueurs.
Le temps est venu de penser à se faire raison sur le terrain plus qu'ailleurs et surtout à travers une plus grande dimension à saisir ici et là. On se fait ainsi le crédit de penser qu’il y a et qu’il y aura davantage quelque chose à dire et à retenir sur cette équipe. Sur ce qui doit s’y concevoir et se réaliser. Quelque chose pas seulement de neuf mais d’intéressant. Oserons-nous avouer qu’une pareille exigence n'a jamais cessé de rattraper le parcours fuyant de l'équipe.Et ce n’est pas uniquement dans un climat de sérénité et de confirmation qu'elle parviendrait à affirmer ses certitudes, mais aussi et surtout par une véritable passion qui a peu d’égale et qui pourrait faire tout le confort de la sélection dans sa nouvelle version...


Auteur : Jallel MESTIRI (La Presse)

_________________

Forza-Baklawa.com
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.forza-baklawa.com
Bazouka
Moderateur
Moderateur


Masculin Nombre de messages : 183
Age : 67
Date d'inscription : 28/02/2009

MessageSujet: Re: Equipe de Tunisie Football   Mar 1 Juin - 13:34

Sami Trabelsi

« Les joueurs se sont repliés d’eux-mêmes après le but »

Ce fut une bataille physique entre deux formations qui avaient le même souci, celui de s’imposer mais l’approche était différente. J’ai aligné un maximum de joueurs à tempérament offensif et le but marqué ne nous a pas facilité la tâche puisque les joueurs se sont repliés par la suite pour céder l’initiative à l’équipe de France. Ce recul est une réaction et ce n’est guère un choix tactique. La Tunisie cherche à se remettre sur les rails après six mois et les résultats que vous connaissez.

Nous avons cherché à déstabiliser la France en privant Anelka et Ribéry d’espaces les contraignant en quelque sorte à jouer le dos tourné à notre défense et en les empêchant de se mettre dans le sens du but tunisien. Nous avons également privé Gourcuff d’espace car il est important dans le dispositif français. Vous me dîtes que j’aurais dû faire jouer les joueurs qui seront au Maroc pour le match retour du CHAN. Il faut savoir qu’on ne joue pas tous les jours contre la France et puis tous les joueurs sont ambitieux et j’ai fait en sorte que les plus méritants soient sur le terrain.

M.A (Le Temps)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin
Admin
Admin


Masculin Nombre de messages : 2016
Age : 65
Date d'inscription : 01/02/2008

MessageSujet: Re: Equipe de Tunisie Football   Ven 4 Juin - 11:21

Éliminatoires du CHAN — Match retour - Demain à (17h00 HT) Maroc -Tunisie


Un bon coup à jouer...




Se montrer prolifique devant les buts, tout en assurant ses arrières, la mission demande une détermination et une lucidité à toute épreuve...

A pied d'œuvre au Maroc, la sélection tunisienne des joueurs locaux à cœur de démentir les pronostics et ramener un résultat probant de son déplacement à Casa. Il est vrai que la manche aller a laissé un certain goût d'inachevé, vu que les «Lions de l'Atlas» ont marqué ce fameux but comptant double , alors que les nôtres ont été trahis par leur mauvaise entame de match et une incapacité à forcer leur destin en terre tunisienne. Qu'à cela ne tienne, le football produit par la Tunisie incite à l'optimisme, et le retour au premier plan de certains joueurs repères, laisse entrouverte la porte de l'espoir. Une réaction d'orgueil est donc attendue, demain, à 17h00, dans la bonbonnière du complexe sportif du stade Mohamed-V de Casablanca. Bien que les «Aigles de Carthage» aient trouvé toutes les peines du monde à rétablir l'équilibre, à Sousse même, le groupe semble avoir pleinement profité du stage précédant la manche aller. Des éléments confirmés, à l'instar de Darragi qui a bénéficié de soins qui lui ont permis de retrouver quelque peu son éclat et ses prédispositions, en attendant de confirmer en terre marocaine.

Absences ponctuelles...

En dépit de l'existence d'un groupe affûté, quelques défections sont à signaler. Tout d'abord celle du défenseur axial, Ammar Jemal, appelé à rejoindre les Young Boys de Berne (Suisse), le buteur étoilé, Akaïchi, ainsi que l'arrière gauche Chammam et le néo-attaquant international, Lamjed Chehoudi, non inclus dans le groupe ayant effectué le voyage au Maroc.

Un groupe compétitif

La sélection des locaux comprend plusieurs joueurs de l'équipe fanion. Sans parler d'antichambre de l'équipe A, le groupe choisi est perfectible et renferme des joueurs de qualité, rompus au haut niveau. A la satisfaction générale, plusieurs éléments ont ainsi disputé la rencontre face à la France. Une chance pour un groupe qui devrait puiser dans sa maturité et son expérience pour contrer à terme le Maroc. Le métier consommé de certains pourrait ainsi constituer l'un des atouts du onze de Sami Trabelsi. La vista et le coup de rein de Darragi, l'assurance de Balbouli, la grinta de Ifa, la générosité de Korbi et le talent de Mouihbi et de Msakni, voilà des qualités fortement exigées pour passer avec succès le cap marocain.

«Ne pas sous-estimer, ni surestimer la Tunisie»

Prudent et réaliste à souhait, le sélectionneur du Maroc, Mustapha Haddaoui, n'en pense pas moins que rien n'est encore gagné et qu'il faudra se surpasser pour atteindre le résultat souhaité: «Cette rencontre sera particulièrement difficile pour les deux équipes. Le résultat de l'aller est encourageant et prometteur sans pour autant être suffisant. Il faut oublier la première manche et négocier le second volet avec fermeté pour atteindre à terme la phase finale. Il ne faut ni surestimer la Tunisie, ni la sous-estimer. Composter notre ticket pour le Soudan passe par un état d'esprit à toute épreuve face à la Tunisie » a affirmé le technicien marocain à la TAP. Un discours qui en dit long sur la détermination d'un coach qui ne veut rien laisser au hasard.

Axe défensif inédit?

L'absence de Akaïchi et l'obligation de marquer, devrait inciter le staff technique à recourir à de nouvelles pointes pour mener la barque tunisienne à bon port. Ainsi, le duo clubiste, Dhaouadi-Mouihbi, a de fortes chances de débuter la rencontre, alors que plus bas, à l'entrejeu, une chance serait octroyée à Chady Hammami pour épauler Korbi au ratissage et au quadrillage. Aussi, et vu l'absence de Jemal, le né-international Ben Salah compléterait la ligne médiane avec Ben Youssef. Serait-ce le baptême du feu en tant que titulaire pour le jeune sociétaire du CSS? Cette option est plus que probable. Dans le même temps, d'autres joueurs pourraient être alignés, vu leurs prédispositions actuelles et leur rendement conséquent, comme entrevu en fin de championnat, à l'instar de Marzouki, Saber Khélifa et Wajdi Bouazzi. Ces deux dernières alternatives offensives pourraient d'ailleurs s'avérer décisives dans l'optique d'une orientation tactique résolument tournée vers l'offensive. A cœur vaillant...

Auteur : K.K. (La Presse)

_________________

Forza-Baklawa.com
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.forza-baklawa.com
Admin
Admin
Admin


Masculin Nombre de messages : 2016
Age : 65
Date d'inscription : 01/02/2008

MessageSujet: Re: Equipe de Tunisie Football   Ven 4 Juin - 13:56

CHAN-2011 - A la veille de “Maroc-Tunisie”

« Le match retour sera plus difficile pour les deux équipes », estime l’entraîneur marocain

L'entraîneur de la sélection marocaine de football, Mustapha El Haddaoui, a estimé, mercredi, que le match retour des éliminatoires du Championnat d'Afrique des joueurs locaux (CHAN-2011) face à la Tunisie, prévu demain à Casablanca, sera "plus difficile pour les deux équipes".




L'entraîneur marocain a affirmé, lors d'une conférence de presse, que son équipe est appelée à confirmer le résultat du match aller (1-1) obtenu à Sousse.


"Même s'il semble encourageant et prometteur, le résultat du match aller n'est pas pour autant suffisant. Il faut oublier la première partie du face-à-face et tenter de négocier avec fermeté et résolution la seconde partie pour pouvoir décrocher le billet de qualification pour la phase finale", a insisté le sélectionneur marocain.

"On ne doit ni surestimer l'adversaire ni le sous-estimer", a ajouté El Haddaoui, soulignant que "les chances sont égales pour les deux équipes même si on a l'avantage d'avoir marqué à l'extérieur et que le retour se déroulera devant notre public".

Le technicien marocain a indiqué par ailleurs que son équipe est "fin prête pour assurer sa présence" au CHAN-2011 au Soudan.

_________________

Forza-Baklawa.com
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.forza-baklawa.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Equipe de Tunisie Football   Aujourd'hui à 1:20

Revenir en haut Aller en bas
 
Equipe de Tunisie Football
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 4Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
-
» Equipe suisse -21
» Droits TV pour le National
» Compétitions feminines Haute Loire 2011/2012
» Reglement sur les mutations
» Tournoi international Djibril Cissé u11 u13

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Football National :: Equipe de Tunisie-
Sauter vers: