Bonjour l'ami,
La direction du forum forza-baklawa vous prie de prendre la peine de s'inscrire afin d'ouvrir toutes les rubriques du Forum. La nouvelle version du site et forum est sur ce lien http://www.forza-baklawa.com


.
 
Le SiteLe Site  AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Olympique de Marseille

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Admin
Admin
Admin


Masculin Nombre de messages : 2016
Age : 65
Date d'inscription : 01/02/2008

MessageSujet: Olympique de Marseille   Jeu 6 Mai - 14:01

Marseille remporte son neuvième titre de champion de France

L'Olympique de Marseille a décroché son neuvième titre de champion de France, le premier depuis 18 ans

L'OM champion de France: voir la video

MARSEILLE L'OM déjà vainqueur de la Coupe de la Ligue, signe donc le doublé en 2010, en battant Rennes mercredi 3-1 lors de la 36e journée de la Ligue 1.

A deux journées de la fin de la compétition, la formation de Didier Deschamps ne peut plus être rejointe au classement du championnat de France de Ligue 1.
L'OM compte 75 points contre 67 à Lille et Auxerre. Lille l'a emporté 2-0 à Toulouse et Auxerre a perdu 2-1 à Lyon.

Les Lyonnais possèdent 65 points et malgré un match en retard à disputer, ils ne peuvent plus rejoindre Marseille.

Gabriel Heinze a ouvert le score pour Marseille (4e) mais Jimmy Briand a relancé le suspense en égalisant pour Rennes à la 38e minute.

Mamadou Niang a redonné le titre à Marseille en inscrivant son 16e but (76e, 2-1) pour redevenir coleader des meilleurs réalisateurs avec Kevin Gameiro, qui a marqué un but lors du 2-2 entre sa formation de Lorient et Monaco mercredi.

Lucho Gonzalez a confirmé le premier sacre de l'OM depuis 1992 en Ligue 1, en inscrivant deux minutes plus tard le but du 3-1.

Les Marseillais n'avait plus remporté aucun trophée depuis 1993 et leur sacre en Ligue des champions alors que Didier Deschamps était capitaine de l'équipe.

_________________

Forza-Baklawa.com


Dernière édition par Admin le Ven 28 Mai - 10:28, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.forza-baklawa.com
Admin
Admin
Admin


Masculin Nombre de messages : 2016
Age : 65
Date d'inscription : 01/02/2008

MessageSujet: Re: Olympique de Marseille   Ven 7 Mai - 13:32


L'Olympique de Marseille a décroché son neuvième titre de champion de France, après lequel il courrait depuis 18 ans, en battant difficilement Rennes (3:1), mercredi lors de la 36e journée, après la défaite de son dauphin, Auxerre, à Lyon (1:2).

Après une interminable attente, l'OM a enfin complété le plus beau palmarès de France: une Ligue des champions, neuf titres de champion, dix Coupes de France (record) et une Coupe de la Ligue, remportée cette année après 17 ans sans gagner. Robert Louis-Dreyfus, le propriétaire du club, mort le 4 juillet dernier, n'aura pas vu ça, mais il aura finalement réussi, à titre posthume, à ramener le club Ciel et Blanc sur la première marche.

Le Stade Vélodrome, qui attendait une grande fête depuis 1993 et la présentation de la Ligue des champions gagnée à Munich, a explosé de joie dans le dernier quart d'heure, quand "Capitaine Niang" puis le "Commandante" Lucho ont donné la victoire à l'OM, jusque-là accroché par une batailleuse équipe rennaise (but de Gabriel Heinze dès la 4e minute puis égalisation de Jimmy Briand, 38e).

Les supporters marseillais, qui avaient répété en fêtant bruyamment la Coupe de la Ligue remportée le 27 mars contre Bordeaux, étaient prêts pour une nuit à la fois enflammée et arrosée...

_________________

Forza-Baklawa.com
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.forza-baklawa.com
Admin
Admin
Admin


Masculin Nombre de messages : 2016
Age : 65
Date d'inscription : 01/02/2008

MessageSujet: Re: Olympique de Marseille   Lun 17 Mai - 23:23

Valbuena: "Un conte de fée"
Il est sorti du chapeau ! Principale surprise de la liste des 24 annoncée lundi matin par Raymond Domenech en vue du stage de prépration de Tignes qui débute mardi, Mathieu Valbuena a confié son bonheur à l'idée de participer en juin à sa première Coupe du monde. S'il compte arriver à Tignes avec "les yeux qui pétillent", le "petit" entend aussi apporter "de la folie" aux Bleus.

Comment avez-vous appris votre sélection ?
Je l'ai appris vers midi, midi et demi. J'ai eu ma mère au téléphone pour autre chose, et elle m'a annoncé que la liste avait été dévoilée et que je figurais dans les 23-24 pour aller à la coupe du monde. J'ai eu ensuite l'intendant de l'équipe de France dans l'après-midi. J'ai eu des messages de félicitations, notamment du coach (Didier Deschamps, ndlr), et ça m'a fait très plaisir.

L'émotion a été la même que pour la liste des 30 ?
Cette liste de 30, je ne m'y attendais pas. J'ai eu beaucoup d'émotion, et je n'ai pas pu me retenir. Après, on aspire à être dans les 23. Ca a été de la joie, de la fierté, parce que je reviens de tellement loin. Pour moi, cette sélection pour la coupe du monde, c'est la cerise sur le gâteau. Après l'année que j'ai passée sur le plan collectif et individuel à l'OM, le fait d'aller à une Coupe du monde alors que j'ai zéro sélection, c'est quelque chose de formidable pour moi. Je vis le moment présent, mais je ne m'arrête pas à ça. Dès que je vais rejoindre le stage à Tignes, je vais y aller avec beaucoup d'humilité et de détermination, ce sera les deux mots essentiels.

Vous vous imaginiez en Coupe du monde ?
Pour moi déjà, l'OM c'était inaccessible quand j'ai quitté Libourne. Alors je ne vous parle pas de l'équipe de France, ça l'était encore plus. Quand j'ai signé à l'OM, c'était d'abord pour avoir des émotions. J'étais loin d'imaginer pouvoir en vivre comme je les ai vécues dernièrement, que ce soit pour une Coupe de la Ligue ou le titre de champion... Alors c'est vrai, faire une Coupe du monde, c'est quelque chose d'extraordinaire. J'étais loin d'imaginer que tout cela pouvait m'arriver.

Qu'espérez-vous apporter à l'équipe de France ?
Je vais apporter ce que je fais à l'OM, ce que je sais faire. J'y vais pour apprendre au contact de grands joueurs, il y en a qui ont gagné beaucoup de choses. Ça va être d'abord une aventure humaine pour moi. Vous me connaissez, je vais rien lâcher, je vais bosser, travailler et je ne vais pas rester sur mes acquis en disant que je vais en Coupe du monde. Pas du tout ! Je vais apporter ce que je sais faire, rester prêt et tirer le maximum de moi-même. Chacun a un profil différent. Moi, j'ai un profil où je ne me prends pas la tête, je vais tout donner que ce soit cinq ou dix minutes, je vais essayer d'amener de la folie. C'est important de ne pas déjouer quand on arrive dans l'équipe de France.

"Ribéry est un exemple"

Ce sera particulier, ce premier stage à Tignes...

J'aurai les yeux qui pétillent, forcément, comme je les ai eus quand je suis arrivé à l'OM, il y avait des grands noms comme Samir Nasri ou Francky Ribéry. Après, sur le terrain, j'apporterai ce que je sais faire, il y a des choses que je sais faire et d'autres que je ne sais pas faire.

Que représente pour vous ce maillot bleu ?
Même s'il y a un peu plus d'émotions, porter la tunique bleue, c'est un peu comme la première fois que j'ai mis le maillot de l'OM, c'est quelque chose de grandiose. Pour tout joueur français, porter la tunique de l'équipe de France, c'est comme un conte de fée. Pour moi, c'est encore plus particulier, car il y a quelques mois, je n'y pensais même pas. En 2008, cette blessure qui m'avait privé de l'équipe de France avait été dure pour moi (il avait été convoqué en mars 2008, mais avait dû renoncer, ndlr). Moralement, ça avait été une grande tristesse. En arrivant à Tignes, je vais essayer d'être moi-même. Pour mon premier maillot bleu, je penserai en premier lieu à mes parents qui me soutiennent énormément et puis j'aurai aussi une petite pensée pour José Anigo qui est venu me chercher à Libourne, Pape Diouf, et Erik Gerets qui a compté énormément pour moi et sans qui je ne serais pas là aujourd'hui.

Vous semblez marcher dans les pas de Franck Ribéry, qui a lui aussi débuté son parcours en bleu par une Coupe du monde ?
Chacun a des exemples à suivre et Ribéry est un exemple, parce qu'il est venu du National à Marseille, il a éclaté et ça lui a permis de faire une Coupe du monde en 2006. Je m'inspire de ça avec mes propres qualités, il a les siennes. Ce qu'il fait depuis, c'est quelque chose de fantastique. On essaie de prendre exemple sur des grands joueurs comme ça.

"Un grand plaisir de pouvoir annuler ces vacances"

Avant votre sélection, quel regard aviez-vous sur cette équipe de France ?

J'ai suivi tous les matches, je suis un passionné de foot et je suis français. Ça a été difficile pour acquérir cette qualif. Ça a été dur, mais aujourd'hui, s'il y a une Coupe du monde qui arrive, il faudra faire le mieux possible, même s'il y a beaucoup de gens qui ne croient pas en cette équipe de France. Dans cette équipe de France, il y a beaucoup de talent. On a un groupe difficile, toutes les nations qualifiées ne sont pas là par hasard. Notre groupe sera compliqué mais à notre portée.


Avec cette sélection, vous avez du annuler vos vacances ?
J'avais prévu de partir à Marrakech avec le club puis à Saint-Barth. J'avais prévu des vacances car en décembre-janvier, j'étais loin d'imaginer que je pouvais faire partie d'une liste potentielle pour la Coupe du monde, alors partir la faire... Ça ne fait pas si longtemps, mais il y a eu quand même du chemin de fait, et quelque part, j'en suis fier. C'est un grand plaisir de pouvoir annuler ces vacances.

A la trêve, vous étiez proche du clash avec Didier Deschamps, et en juin, vous serez à la Coupe du monde. C'est une sacrée saison...
Ça a été un mal pour un bien. Ça m'a permis de prendre conscience d'un certain nombre de choses. Parfois, on pense bien faire et on ne fait pas bien. Le coach a su me dire ses vérités lors du stage en Espagne, où il a eu un discours entre hommes sur ce qu'il attendait de moi. S'il m'a dit cela, c'est qu'il croyait en moi aussi. Ça m'a permis de ne pas rester sur mes acquis. La confiance qu'il m'a donnée, j'ai essayé de lui rendre sur le terrain. Ça a été une période difficile mais qui m'a bien servi.

Vous serez encore à l'OM la saison prochaine ?
Aujourd'hui, je me sens très bien à l'OM, j'ai vécu des émotions formidables. Quand j'ai signé, on m'a dit: "Si un jour, tu es champion de France ici, tu verras !" J'ai attendu ma quatrième année pour savoir ce que c'était. Je suis très bien je ne vois pas pourquoi j'irai voir ailleurs. Je suis à 100% marseillais et j'ai un contrat.

_________________

Forza-Baklawa.com
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.forza-baklawa.com
Admin
Admin
Admin


Masculin Nombre de messages : 2016
Age : 65
Date d'inscription : 01/02/2008

MessageSujet: Re: Olympique de Marseille   Ven 21 Mai - 13:14

OM, la fin d’une longue attente

Il aura fallu attendre 18 ans pour que l’Olympique de Marseille remonte sur le trône de France. Un temps décroché dans la course au titre, les Phocéens n’ont jamais baissé les bras, et ont fait une deuxième partie de saison remarquable, profitant notamment des baisses de forme du champion sortant, Bordeaux, et de son prédécesseur, Lyon.

FIFA.com revient sur cette renaissance marseillaise et les autres enseignements d’une saison passionnante en Ligue 1.


Le champion
"Deschamps, joueur ou entraîneur, tu fais notre bonheur". Voilà ce qu’indiquait une banderole déployée par les supporters marseillais lors du match du titre face à Rennes. En effet, Didier Deschamps était le capitaine phocéen lors du dernier trophée soulevé par le club, en l’occurrence la Ligue des champions de l’UEFA 1993. Revenu dans le costume d’entraîneur, le champion du monde 1998 a réussi son retour, malgré un terrain glissant.

Le décès de l’actionnaire majoritaire Robert Louis-Dreyfus, le départ combiné du président Pape Diouf et de l’entraîneur adulé Eric Gerets, la blessure dès son arrivée du plus gros transfert de l’histoire du club Lucho Gonzalez et la difficulté de reconstruire une équipe ont miné les premiers mois de la saison, si bien que l’OM s’est retrouvé à plus de dix points du leader et champion sortant au cœur de l’hiver. Mais le retour en grâce du duo Ben Arfa - Valbuena, la forme retrouvée de Lucho, et la solidité d’une défense centrale Souleymane Diawara-Stéphane M’bia ont permis aux Olympiens de doubler les concurrents un à un et d’enchaîner les victoires jusqu’à celle décisive contre Rennes à trois journées du terme.

Le plus dur commence pour les Marseillais, comme l’a appris Bordeaux cette saison : il faut désormais confirmer.


Le tableau d’honneur
Pour la deuxième année consécutive, Lyon boucle l’exercice sans le moindre trophée. Ayant laissé des forces dans son bon parcours en Ligue des champions, les septuples champions de France ont relevé la tête dans la dernière ligne droite pour coiffer pour monter sur la deuxième marche, synonyme de qualification directe pour la prestigieuse compétition européenne. L’OM et l’OL y seront peut-être accompagnés par un surprenant Auxerre, qui passera par le tour préliminaire, après avoir frôlé la relégation un an plus tôt.

De son côté, Lille pourrait se réjouir de participer à la prochaine UEFA Europa League après sa belle quatrième place, mais a plutôt un goût amer d’avoir manqué le podium lors de la dernière journée après avoir joué les premiers rôles toute la saison. Montpellier pour sa part n’aurait osé en rêver en début de saison, mais quelques mois après avoir été promu dans l’élite, voilà les Héraultais en Coupe d’Europe.


Les autres enseignements
Bordeaux et le Paris Saint-Germain ont également surpris, mais ils s’en seraient bien passés. Irrésistibles jusqu’en janvier, les champions en titre ont soudainement craqué, perdant coup sur coup la finale de Coupe de la Ligue, leur quart de finale européen et leurs ambitions de conserver leur bien. Résultat, ils terminent à la sixième place et ne seront pas su en championnat, il n’a jamais paru en mesure de se mêler à la lutte pour les places d’honneur. Finalement 13ème, le club de la capitale devra rapidement oublier sa saison marquée notamment par la mort d’un de ses supporters, et une humiliation à domicile 0:3 face au rival marseillais.

Les acteurs principaux
Si l’artisan majeur du succès marseillais a pour nom Didier Deschamps, il a pu s’appuyer sur quelques individualités montées en puissance au long de la saison. Meilleur buteur du championnat, Mamadou Niang a honoré son brassard de capitaine et a su bénéficier de la précision de Lucho Gonzalez, impérial en 2010 et meilleur passeur de l’Hexagone, tandis que l’expérience de Gabriel Heinze et Souleymane Diawara, titré avec Bordeaux l’an dernier, a fait de la défense marseillaise une muraille infranchissable. Mais le meilleur joueur du championnat, de l’avis de ses pairs, est à chercher du côté du dauphin. L’Argentin Lisandro Lopez, arrivé du FC Porto en début de saison, a impressionné par son sens du but et sa rage de vaincre. Son coéquipier Hugo Lloris a lui justifié son statut de meilleur gardien français, tandis que Jérémy Toulalan a brillé au milieu de terrain, mais aussi en défense centrale lorsqu’il fallait pallier blessures ou suspensions des titulaires.

Autres confirmations, celle du talent du Polonais Ireneusz Jelen qui, malgré des problèmes récurrents de dos, a inscrit 14 buts, un de moins que Mevlut Erding, l’une des rares satisfactions parisiennes. Au rayon des révélations, l’attaquant de Lorient Kevin Gameiro talonne Niang au classement des buteurs et poursuit sa progression, au même titre que le prodige belge Eden Hazard, feu follet de Lille. Autres Dogues en vue, les milieux Rio Mavuba et Yohan Cabaye, aussi à l’aise et complémentaires à la récupération qu’à la création.


Ils se croisent
Quasiment condamné après un départ catastrophique marqué par 11 défaites d’affilée, Grenoble évoluera en Ligue 2 la saison prochaine, deux ans après l’avoir quittée. Les Isérois seront accompagnés par Boulogne-sur-Mer, qui fait l’ascenseur, et Le Mans, qui paie finalement le départ régulier de ses meilleurs éléments. Ils seront remplacés dans l’élite par Caen, qui n’aura passé qu’un an au purgatoire, Brest qui y revient 19 ans après, et Arles-Avignon, qui en sera le Petit Poucet, en termes d’expérience et de budget.


A retenir

Le podium

1 - Marseille, 78 points
2 - Lyon, 72
3 - Auxerre, 71


Buteurs
1 - Mamadou Niang (Marseille) - 18 buts
2 - Kevin Gameiro (Lorient) - 17
3 - Mevlut Erding (Paris Saint-Germain), Lisandro Lopez (Lyon) - 15


Le chiffre
17 - comme le nombre d’années écoulées depuis le dernier titre marseillais, la Ligue des champions de l’UEFA. Cette saison, l’OM a mis fin à cette disette en remportant d’abord la Coupe de la Ligue, puis le championnat quelques semaines plus tard, le neuvième de son histoire, le premier depuis 1992.

_________________

Forza-Baklawa.com
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.forza-baklawa.com
Admin
Admin
Admin


Masculin Nombre de messages : 2016
Age : 65
Date d'inscription : 01/02/2008

MessageSujet: Re: Olympique de Marseille   Ven 28 Mai - 10:26

L'AC Milan aime aussi Mbia


Les dirigeants rossoneri auraient fait du défenseur camerounais leur priorité pour renforcer leur axe central.(EQ)



Décidément, Stéphane Mbia est très convoité. Après le Bayern Munich et Arsenal, c'est au tour de l'AC Milan de s'intéresser au défenseur marseillais, dont la clause de départ est fixée à 18 millions d'euros, selon L'Equipe. Le club italien, qui compte renforcer sa défense centrale, aurait érigé en priorité le Camerounais, actuellement en stage de préparation avec son pays en vue du Mondial.

Le Milan compte des éléments comme Nesta, Thiago Silva, Bonera, Kaladze et Onyewu dans ce secteur de jeu mais celui-ci n'a pas été épargné par les blessures cette saison. Cependant, l'affaire s'annonce compliquée pour les Milanais puisque Jean-Claude Dassier, le président de l'OM, a répété en début de semaine que Mbia (24 ans) n'était «pas à vendre».

_________________

Forza-Baklawa.com
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.forza-baklawa.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Olympique de Marseille   Aujourd'hui à 19:22

Revenir en haut Aller en bas
 
Olympique de Marseille
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Olympique de Marseille
» Que pensez-vous de l'Olympique de Marseille ?
» FC Bayern - Olympique de Marseille (03 04 2012)
» Olympique de Marseille!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
» GP 800 OM

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Football International :: Les Clubs Etrangers-
Sauter vers: