Bonjour l'ami,
La direction du forum forza-baklawa vous prie de prendre la peine de s'inscrire afin d'ouvrir toutes les rubriques du Forum. La nouvelle version du site et forum est sur ce lien http://www.forza-baklawa.com


.
 
Le SiteLe Site  AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Avenir Sprotive de la Marsa

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Admin
Admin
Admin


Masculin Nombre de messages : 2016
Age : 65
Date d'inscription : 01/02/2008

MessageSujet: Avenir Sprotive de la Marsa   Ven 7 Mai - 12:56

Khelifa et Tayeb pressentis

Après avoir assuré son retour en ligue I, l’A.S.Marsa pense déjà à la saison prochaine afin de mettre tous les atouts de son côté et éviter de se retrouver mêlé une fois encore à la lutte pour le maintien.

Ainsi après la fête, les dirigeants marsois passent aux choses sérieuses et l’on peut dire que la préparation de la saison prochaine a déjà commencé.

Renouvellement des contrats

La priorité absolue sera donnée par les dirigeants marsois au renouvellement des contrats, certains cadres arrivant le 30 juin au terme de leur bail avec l’équipe. C’est le cas, particulièrement, des deux gardiens Lamine Belkhodja et Youssef Trabelsi, du capitaine Walid Kaddéche, du défenseur Hafedh Guitouni et de Hamza Sellami qui évolue sous forme de prêt. Une commission spéciale sera constituée dans les jours à venir pour statuer sur tous les cas.

Du Parc B au Chtioui ?

En prévision du nouvel exercice, et dans le but de combler les quelques lacunes parues tout au long de la saison dans les différents compartiments, nous avons appris que Sabeur Khelifa qui joue en prêt actuellement au CSHL et Tayeb sont dans le collimateur des dirigeants marsois et que des contacts avec leurs homologues à l’ESTunis vont être entrepris afin d’officialiser la venue de ces deux joueurs au Chtioui.

Slama dans le collimateur

Par ailleurs, nous avons appris de source proche du club banlieusard que le joueur hammam-lifois Mohamed Slama intéresse les dirigeants marsois et que des contacts non officiels ont établi avec lui en attendant la fin de saison et l’ouverture de la période des transferts.

M’hamed Rached (Le Temps)

_________________

Forza-Baklawa.com
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.forza-baklawa.com
Admin
Admin
Admin


Masculin Nombre de messages : 2016
Age : 65
Date d'inscription : 01/02/2008

MessageSujet: Re: Avenir Sprotive de la Marsa   Jeu 3 Juin - 13:54

10 juin, reprise des entraînements

Le staff technique marsois a programmé le retour des joueurs aux entraînements pour jeudi prochain. Les premières séances auront lieu au Chtioui en attendant de voir plus clair pour le stage qui aura lieu soit à Aïn Draham soit à Vichy, en France.

Belkhoja incertain

Le gardien marsois, Lamine Balkhodja, ne s’est pas encore fixé sur sa prochaine destination. En effet, ce joueur en fin de contrat avec son équipe l’A.S.Marsa hésite encore entre renouveler avec le club banlieusard ou accepter l’offre du Stade Tunisien. Aux dernières nouvelles, Lamine s’est donné encore une semaine de réflexion pour prendre sa décision.

Guitouni hésitant

Hafedh Guitouni a constitué, au cours de la saison passée, une des pièces maîtresses de la défense banlieusarde et a donné beaucoup plus d’assurance à ce compartiment. Hafedh n’est pas encore certain de rempiler pour une saison supplémentaire à l’A.S.M. Il semble intéressé par une offre de l’U.S.Monastir.

Touati introuvable

L’autre joueur marsois à ne pas avoir renouvelé son contrat est Mohamed Touati qui, selon une source officielle, n’a pas répondu à la convocation qui lui a été adressée par les dirigeants de son club pour une réunion avec les responsables de la commission de football pour opposer sa signature sur un nouveau bail. Ce joueur reste pour le moment introuvable.

Derbali convoité

Par ailleurs, nous avons appris que les dirigeants marsois sont en contacts avancés avec leurs homologues à l’E.S.Tunis pour s’attacher sous forme de prêt les services de Sameh Derbali qui a joué la saison passé à l’O.B. Ce joueur, qui a montré de très bonnes dispositions au cours de la saison passé, pourrait être une solution supplémentaire pour Chebli dans le compartiment offensif.

M’hamed Rached (Le Temps)









C.A, G.S et A.S.M au tournoi final





Le Stade 7 Novembre Borj Louzir a abrité le week-end dernier le dernier tournoi civil de la Danone Nations Cup. Un tournoi au terme duquel on a désormais connu les 16 qualifiés pour la finale nationale qui se tiendra au complexe sportif de La Manouba.

Douze équipes réparties en trois groupes

Douze équipes ont pris part dans ce tournoi : Club africain, Espérance Sportive de Tunis, Stade Tunisien, Association Sportive Jaafar , Club Aportif d’ Hammam Lif , Jeunesse Sportive Hrairia, Club Olympique des Transports , Association Sportive Ariana, Association Sportive la Marsa, Ezzahra Sport , Grombalia Sport et Jeunesse Sportive d’ ElOmrane

Les équipes étaient réparties sur trois groupes de quatre équipes chacun. Le premier de chaque groupe a assuré sa qualification. Le dernier qualifié étant le club classé meilleur 2ème.

Les deux demi- finales ont opposé d’une part le Club Africain à Grombalia Sport. Les clubistes ont assuré leur qualification par un but à zéro.



Le Club Africain vainqueur

en finale

D’autre part, le match entre l’Avenir Sportif de La Mrsa et le Club Sportif d’ Hammam Lif est revenu aux protégés de Nourredine Bousnina au terme d’un face à face très disputé. Ces derniers ont assuré leur qualification après le recours à l’épreuve des tirs au but, 1 à 1 a été le score en fin de match.

La finale a opposé le CA au CSHL. Ce sont à nouveau les clubistes qui ont eu le dernier mot en s’imposant par deux buts à zéro, assurant, ainsi, leur passage en finale.

Quant à l’ASM et Grombalia Sport, ils ont dû livrer un match pour décrocher le dernier billet pour la finale. Cet honneur est revenu aux Marsois après leur victoire par un but à zéro.

Ne terminons pas sans signaler que le tournoi est organisé en partenariat avec la fédération tunisienne de football représentée par sa direction technique nationale.



R.B.A (Le Temps)

_________________

Forza-Baklawa.com
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.forza-baklawa.com
Admin
Admin
Admin


Masculin Nombre de messages : 2016
Age : 65
Date d'inscription : 01/02/2008

MessageSujet: Re: Avenir Sprotive de la Marsa   Ven 18 Juin - 11:27

ASM

Sameh Derbali arrive

Depuis le démarrage de la préparation de la nouvelle saison, les entraînements de l’équipe marsoise se poursuivent au rythme d’une séance par jour, et le duo Chebli – Bouguerra continue à axer le gros de son travail sur le coté physique.

En parlant du staff technique, il est à signaler que le préparateur physique Mohamed Ben Brahim, remercié au cours de la saison dernière, a repris ses fonctions.




Par ailleurs, nous avons annoncé dans une précédente édition que les dirigeants marsois étaient en contacts avancés avec l’attaquant sang et or Sameh Derbali qui a joué la saison dernière à l’OB. Ce joueur a reçu le feu vert de ses dirigeants pour jouer en prêt pour une saison à l’A.S.Marsa.


Ben Hamouda sur ses traces

L’autre joueur espérantiste qui évoluera probablement à l’A.S.M au cours du prochain exercice, n’est autre que M’hamed Ali Ben Hamouda qui a joué pour le compte de Beni Khalled. Ce joueur que Faouzi Benzarti a demandé de revoir attend l’avis du technicien espérantiste pour connaître sa prochaine destination.

D’autres renforts en vue

Toujours à la recherche de nouveaux joueurs capables d’étoffer l’effectif actuel, les responsables banlieusards n’ont pas chômé ces derniers jours. Des contacts ont, en effet, été établis avec le défenseur de l’ESS, Bassem Boulaâbi, pour se joindre au groupe. Les dirigeants étoilés sont d’accord pour le laisser partir, mais l’avis de leur entraîneur sera déterminant.

Les hors liste

A l’ASM, il n’y aura pas que des arrivées, des départs sont également prévus. En effet, outre Guitouni nous avons appris que Hamadi Jeridi, Walid Cherif, Nabil Hamed, Souheib Zarrouk, Chokri Zaâlani, Salah Euchi et Ahmed Jerad ont été tout simplement écartés par le staff technique. Quant à Hamza Sellami et Monem Rameh, ils ont retrouvé leurs clubs, en l’occurrence le ST et le SG.

M’Hamed Rached (Le Temps)

_________________

Forza-Baklawa.com
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.forza-baklawa.com
Admin
Admin
Admin


Masculin Nombre de messages : 2016
Age : 65
Date d'inscription : 01/02/2008

MessageSujet: Re: Avenir Sprotive de la Marsa   Mar 19 Oct - 13:57

Nul blanc avec le CA

Pour meubler la trêve, l’A.S.Marsa a joué au courant de la semaine passée, deux rencontres amicales, la première en milieu de semaine face à la Mouloudia de Manouba qui s’est achevée par la victoire des marsois sur le score de 2/1, la seconde a eu lieu au Chtioui et a opposé l’équipe banlieusarde au CA qui c’est achevée sur un score de parité de 0 à 0 soit le même score qui a sanctionné la rencontre de championnat entre les deux équipes.

Cette rencontre a constitué une occasion pour les deux entraîneurs Kamel Chebli et Mrad Mahjoub à passer en revue tout leur effectif, mais a péché par le manque d’efficacité offensive des joueurs des deux camps à une semaine de la reprise du championnat.

Kaddèche et B. Messaoud blessés

Deux joueurs de base dans le dispositif tactique de l’équipe marsoise n’ont pas pris part à cette rencontre. Il s’agit du capitaine de l’équipe Walid Kaddéche et le pivot Bilel Ben Messaoud, tous les deux souffraient de quelques bobos musculaires et que Kamel Chebli a voulu épargner afin de pouvoir les récuperer pour la prochaine rencopntre de championnat face au CSHL.

Touati de nouveau

Décidément la chance a complétement tourné le dos à Mohamed Touati qui se trouve obligé de s’éloigner des terrains de football pour au moins un mois encore. En effet ce jeune joueur qui a été victime au début de la saison d’une fracture de fatigue, vient de contracter une élongation qui l’obligera à garder le repos.

Entraînements à La Marsa

Après s’être déplacé pendant une semaine à Tunis pour effectuer ses entraînements à l’annexe du stade olympique, l’ASM a retrouvé son stade fétiche, celui du Chtioui qui a abrité les séances de préparation de la rencontre samedi face au CSHL.

Rameh et Jedaied suspendus

Pour sa rencontre face au CSHL dans le cadre de la 7ème journée du championnat de la ligue 1, l’ASM ne pourra pas compter sur les services de Monem Rameh et Slim Jedaied tous deux ayant écopé de leur troisième avertissement suspensif.

Mhamed Rached (Le Temps)

_________________

Forza-Baklawa.com
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.forza-baklawa.com
Bazouka
Moderateur
Moderateur


Masculin Nombre de messages : 183
Age : 67
Date d'inscription : 28/02/2009

MessageSujet: Re: Avenir Sprotive de la Marsa   Mar 14 Déc - 13:44

Mejri jette l'éponge


Pris à parti par le public marsois lors de la rencontre qui a opposé, samedi, l'ASM à l'ESHS, Habib Mejri n'a pas supporté l'acharnement sur sa personne. Il s'est réuni hier matin avec le bureau directeur marsois pour annoncer sa décision de se retirer : «Habib Mejri nous a fait savoir qu'il ne pouvait plus continuer à exercer vu qu'une frange du public s'en est pris à lui en le traitant de tous les noms, alors que l'équipe menait au score. Nous pensons à Gérard Buscher ou Soufiène Hidoussi, pour le remplacer», nous a fait savoir M. Hassine Ben Hassine, président de la section football au sein de l'ASM.
A la reprise, hier, c'est Abdelkarim Bouguerra, l'entraîneur-adjoint, qui a dirigé la séance d'entraînement.

Auteur : W.N. (La Presse)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bazouka
Moderateur
Moderateur


Masculin Nombre de messages : 183
Age : 67
Date d'inscription : 28/02/2009

MessageSujet: Re: Avenir Sprotive de la Marsa   Mer 15 Déc - 17:33


Buscher débarque à La Marsa :


«La situation est préoccupante mais loin d’être désespéréé»

Comme tout le monde le sait, Habib Mejri excédé par le comportement irresponsable d’une poignée de supporters à son égard lors du dernier match des marsois et même quand les banlieusards menaient à la marque, a décidé de quitter le navire. Car quand on en vient à prendre pour cible l’entraineur, sa famille, son riche passé, les lignes rouges sont largement dépassées. Le président marsois fit appel alors à Gérard Buscher comme troisième coach cette saison pour les siens.


L’accord définitif a été finalisé et conclu hier vers 14h. Nous avons donc approché Bucher pour en savoir plus sur les clauses de cette nouvelle aventure pour lui après respectivement l’Espérance (DT des jeunes), le CSHL et le CAB. Ecoutons-le :



Le Temps : Peut-on dire que l’accord est définitif avec le président marsois ?

Gérard Buscher : Oui absolument. Nous nous sommes mis d’accord sur tous les points concernant mon futur bail à La Marsa.

Le staff qui vous secondera dans cette exaltante tâche ?

Je garde les gens déjà sur place en l’occurrence Abdlkrim Bouguerra comme adjoint, Nizar Ghazouani préparateur physique et Mongi Mliki comme entraineur des gardiens.

Et votre alter ego et inséparable Thomas, le préparateur physique allemand dans tout ça ?

Le club ne pouvant pour l’heure se payer ses services mais on verra d’ici là.

Durée et surtout objectifs tracés par M Slim Meherzi votre nouveau président ?

Sauver le club et le sortir de cette peu enviable dernière place. Une fois cet objectif atteint, il sera toujours temps de prolonger mon séjour à La Marsa.

Vous avez une idée sur l’effectif déjà en place et les postes à pourvoir en joueurs de qualité pour renforcer le groupe ?

Durant ces trois mois de repos, il m’a été donné de superviser l’équipe ainsi que toutes les autres de la compétition et je sais exactement à quoi m’en tenir et ce qui m’attend en débarquant à La Marsa. Je n’y fais pas un saut dans l’inconnu comme vous avez l’air de l’insinuer. D’ailleurs nous avons déjà dressé la liste de joueurs à aborder.

Et naturellement vous allez « piocher » dans le groupe des hammam-lifois comme vous l’avez déjà fait en débarquant à Bizerte ?

Non absolument pas car Mongi Bhar me tuerait dans ce cas (avec un éclat de rire sonore).

Donc vous commencez juste après le match contre l’Espérance en laissant Bouguerra coacher le groupe ce samedi à El Menzah ?

Non pas du tout ! Je commence immédiatement mon travail et ma première séance d’entrainement aura lieu ce mercredi (aujourd’hui). Je ne me défile pas de mes responsabilités et je ne crains personne. Je respecte l’Espérance où je garde de très bonnes relations mais en 90 minutes tout le monde jouera pour ses couleurs, pour la gagne.

Votre fils Michael sera sûrement avec vous dans cette affaire ?

Pas forcément. Il a deux offres de deux clubs tunisiens en plus d’une opportunité à jouer en Allemagne. C’est à lui de voir et je n’ai pas à m’immiscer dans ses choix.

Votre message au public marsois réputé pour son exigence et se morfondant dans une inquiétude qui le ronge profondément quant au sort de ses couleurs ?

Que l’on se tranquillise. Je sais que la situation est préoccupante mais elle n’est nullement désespérée. Deux bons résultats et nous voilà au milieu du tableau et les exemples ne manquent. Habitant à La Marsa, je vis au quotidien les craintes les inconditionnels locaux et je sais exactement ce qu’il faut faire pour sortir le club de cette mauvaise passe. Seul le travail très dur à envisager pour réussir ensemble ce challenge. Que le public nous soutienne à fond la caisse et les résultats suivront.

Et pour les joueurs ?

Seuls les plus méritants, ceux qui se donneront à fond sans calculs, ceux qui mouilleront leur maillot seront alignés. Ne pas oublier la discipline qui sera strictement instaurée parmi le groupe, aucun dépassement, aucun écart ne sera toléré. Ce n’est que de la sorte que l’on parviendra à sauver les meubles et à terminer en beauté la saison.



Entretien conduit par Mohamed Sahbi RAMMAH
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin
Admin
Admin


Masculin Nombre de messages : 2016
Age : 65
Date d'inscription : 01/02/2008

MessageSujet: Re: Avenir Sprotive de la Marsa   Jeu 25 Aoû - 16:38

Ali Selmi, nouveau directeur sportif

L’ex-sélectionneur national-adjoint pourrait reprendre du service après l’assemblée élective du club

Il a pris sa retraite depuis trois ans. Ali Selmi, l’ex-sélectionneur-adjoint et ancien entraîneur de l’ASM, pourrait reprendre du service. En tout cas c’est le vœu d’un bon nombre de personnalités sportives et anciens footballeurs marsois. Selmi ne succédera pas à Gérard Buscher mais devra occuper le poste de directeur sportif avec pour mission d’établir la stratégie du club, notamment en matière de formation des jeunes footballeurs. Car depuis des années, on ne voit plus de talents pousser à l’Avenir. Pourtant, la formation a toujours constitué une tradition bien solide à La Marsa.
Ali Selmi, qui a donné son accord pour occuper ce poste, devra attendre la tenue de l’assemblée élective qui se tiendra dans les dix jours. Il est à noter que l’actuel bureau soutient cette option mais tout le monde attend les élections pour valider ce choix.

D’autre part, Baccar Ben Miled a exprimé l’envie de quitter son poste de directeur technique des jeunes. Moncef Belhassen, un enfant du club, pourrait lui succéder.

Boulaâbi et Missaoui débarquent

Les transferts de l’Étoilé Bassem Boulaâbi et du Béjaois Nabil Missaoui sont sur le point d’être finalisés. Ces deux joueurs s’entraînent déjà avec leurs nouveaux coéquipiers. Boulaâbi a rejoint le groupe mardi, nanti d’une autorisation officielle de l’Etoile lui permettant de s’entraîner avec l’ASM, en attendant sa cession définitive. Il devra s’engager pendant deux ans au profit de l’Avenir. Quant à Nabil Missaoui, il a reçu une copie de son contrat et entamé les entraînements hier.

Sylla, piste abandonnée

L’arrivée de Boulaâbi se fera au détriment de l’ex-défenseur cabiste, l’Ivoirien Mohamed Sylla. Les dirigeants banlieusards sont décidés à ne pas effectuer trop de recrutements et il est fort probable qu’ils se contentent des recrutements déjà effectués. La piste de Sylla est donc abandonnée à moins d’un revirement de dernière minute concernant le transfert de Boulaâbi.

Baker : retour reporté

Le milieu offensif togolais Baker a reporté son retour à Tunis. Alors qu’il était au Maroc sur le point de regagner Tunis, il a reçu une convocation pour renforcer les rangs de son équipe nationale qui disputera le 4 septembre prochain une rencontre face au Botswana dans le cadre des éliminatoires de la CAN 2012.

Auteur : Walid NALOUTI (La Presse)

_________________

Forza-Baklawa.com
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.forza-baklawa.com
Admin
Admin
Admin


Masculin Nombre de messages : 2016
Age : 65
Date d'inscription : 01/02/2008

MessageSujet: Re: Avenir Sprotive de la Marsa   Jeu 25 Aoû - 16:41

Au lendemain de son investiture, Hafedh Hmaïed :«Ancrer un nouveau concept de gestion du club»

Moins de 24 heures après son élection, le nouveau bureau directeur étoilé s’est mis au travail. Avant-hier en début d’après-midi, il avait déjà élu domicile au local du club pour tenir sa première réunion. La discussion de l’organigramme de fonctionnement et la réception du témoin étaient l’objet de cette rencontre inaugurale des membres de la liste «Blanche» plébiscitée par les suffrages du 21 août dernier : «la campagne électorale, la concurrence avec l’autre liste en lice et le résultat des urnes font désormais partie du passé. Le plus dur va commencer dès aujourd’hui. Le temps presse. Nous avons vraiment du pain sur la planche. Notre responsabilité est plus grande et plus lourde. Nous n’avons pas droit à l’erreur pour ne pas décevoir les électeurs et toutes les composantes de la grande famille de l’Etoile qui nous ont apporté leur confiance pour conduire cette association sportive et cette école sociale et éducative au sommet», a déclaré le nouveau président Hafedh Hmaïed.

«Un projet de travail d’envergure internationale»

Après cette entrée en matière, le nouvel homme fort de la «Citadelle rouge» a tenu à expliciter les grandes lignes directrices du programme de son équipe. Il a notamment parlé de la nouvelle conception du travail à mettre en application pour remettre le train sur les rails .
«La première des priorités, c’est d’établir un diagnostic général de l’état des lieux. C’est sur cet acquis que nous comptons construire notre nouveau projet et notre nouveau concept pour la gestion du club. Il serait insensé de tout effacer, et ingrat de nier ce que nos prédécesseurs avaient accompli et prétendre repartir à zéro. Il y a toute une génération de dirigeants qui ont travaillé à l’Etoile avec abnégation et avec amour pour leurs couleurs. C’est une partie prenante de l’histoire du club. C’est grâce à leur legs monumental que nous pouvons bâtir son présent et son avenir. Notre philosophie de restructuration des rouages de fonctionnement administratif, financier et sportif prendra en considération des références internationales et s’inspirera des modèles de réussite, celui du FC de Barcelone à titre d’exemple», a-t-il largement étayé.

«L’Etoile a besoin de toutes les compétences et de toutes les initiatives»

Interrogé sur l’élargissement du comité directeur, le nouveau président fraîchement débarqué a fait savoir que c’était prévu dans la stratégie du travail et dans le plan d’action envisagé : «Il est tout à fait évident que la responsabilité de la gestion d’un club ne peut pas être confiée tout juste aux cinq personnes élues. C’est un très petit noyau qui a nécessairement besoin d’être élargi et étoffé par toutes les compétences possibles. La porte demeure ouverte à tout le monde et à toutes les bonnes volontés désireuses de servir le club. Dans la Tunisie post-révolutionnaire, il n’ y a plus de place à l’exclusion. Le temps de la discrimination est révolu. Nul ne peut prétendre détenir la vérité car la raison est le bien le mieux partagé au sein de la communauté humaine. Après tout, l’Etoile appartient à tous les étoilistes. Nous devons tourner la page des élections et nous tendons la perche à tous. Le Dr Jalel Krifa et ses colistiers sont bienvenus pour rallier nos rangs et adhérer à notre philosophie de travail.Ce sont des membres de la grande famille de l’Etoile.Nous avons besoin de leur expérience et de leurs idées pour pousser notre locomotive vers le sommet de la hiérarchie locale et continentale.Gérer un club est un travail d’équipe basé sur la concertation, la réflexion commune et sur l’échange d’idées.Nous sommes à la croisée des chemins.L’Etoile a besoin plus que jamais de tous ses enfants.Laissons de côté toutes les formes de dissensions et de discorde et unissons-nous autour d’une même bannière et pour une même cause», a-t-il ajouté.

«Des supporters plus impliqués, plus conscients et plus actifs»

Poussant encore plus la discussion et aborder les derniers remous, les scènes de violence entre clans de supporters rivaux qui ont précédé la tenue de l’A.G. élective, M. Hafedh Hmaïed a tenu à relativiser et à dédramatiser la situation : «C’est tout à fait normal de voir certaines tensions à l’occasion d’une première expérience démocratique. Par le passé, on n’avait pas le droit à la différence. Les bouches étaient cousues, les mains liées. La révolution du 14 janvier a rompu ce silence et a brisé les chaînes. C’est ce qui explique ces petites divergences. Au contraire, c’est un signe de bonne santé qui augure de l’éveil des consciences. Nous avons assisté à un vrai débat et à un vrai jeu électoral démocratique. Une fois les urnes ont dit leur mot, nous devons tous respecter le résultat du scrutin, tourner cette page et cultiver notre jardin. Accordons tous nos violons pour l’intérêt commun de l’Etoile. Dans ce sens, je ne cache pas ma grande satisfaction de voir autant d’enthousiasme et d’engouement auprès des supporters de l’Etoile. Derrière tout grand club, il y a évidemment un grand public.Je viens de le découvrir. Il faudrait s’enorgueillir plutôt que de verser dans le scepticisme.Cependant, je lance un appel pressant à tous les supporters étoilistes d’enterrer d’abord la hache de guerre de s’investir et adhérer ensuite dans notre stratégie de travail. Il est tout à fait logique et légitime de nourrir des ambitions, de revendiquer des titres, d’exiger des recrutements de grande valeur, d’aspirer à l’extension du stade olympique de Sousse. Mais il est temps d’assumer la responsabilité et de ne pas se contenter de réclamer des droits. Il est vraiment honteux de voir un club de la dimension de l’Etoile avec une assise populaire qui gravite autour de 2 millions de supporters ne récolter qu’un nombre dérisoire d’adhérents (à peine 3.000) et autant d’abonnés. C’est incompatible avec les aspirations exprimées. Il faudrait revoir nos ambitions à la hausse et atteindre au moins la barre de 30.000 adhérents et 10.000 abonnés. Ce n’est pas un rêve mais c’est un seuil accessible pour des fans répartis un peu partout à travers la République et même au-delà de nos frontières. La réussite est le couronnement de tout un travail collectif. Se contenter du comité de soutien et des quelques donateurs pourrait s’avérer insuffisant si nous lorgnions vers une meilleure envergure et une meilleure récolte sportive», a-t-il longuement insisté.

«Restructuration technique»


Pour conclure, l’intéressé a réitéré l’intention de la nouvelle équipe d’opérer une refonte touchant toutes les structures du club : «Tous les secteurs feront l’objet d’un minutieux diagnostic et d’une remise à niveau. Sur le plan sportif, il y aura la création d’une commission technique pour le football chargée de revoir les méthodes du travail au sein du centre de formation et d’ y instaurer des bases plus scientifiques et plus perfectionnées pour l’encadrement et la détection des talents. L’équipe première de football aura un directeur sportif en la personne de l’enfant du club Zoubeïr Beya qui travaillera en étroite collaboration avec le staff technique actuel pour déterminer la stratégie de travail et les objectifs à atteindre à court et à moyen terme. Les autres sections et en particulier les sports de salle vont bénéficier de toutes les sollicitudes requises pour consolider les précieux acquis. Sur le plan financier, nous avons reçu toutes les garanties et toutes les promesses pour ne pas lésiner sur tous les moyens susceptibles de soutenir le club. Sur le plan médiatique, nous pensons à moderniser le site officiel du club et à y conférer une allure plus esthétique. Dans le même sens, il est urgent d’étoffer le service de presse et de nommer un porte-parole du club pour assurer une meilleure collaboration et une meilleure transparence avec tous les médias», a-t-il lâché.

Auteur : Propos recueillis par Mounir GAIDA (La Presse)

_________________

Forza-Baklawa.com
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.forza-baklawa.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Avenir Sprotive de la Marsa   Aujourd'hui à 19:19

Revenir en haut Aller en bas
 
Avenir Sprotive de la Marsa
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» as far vs as marsa 24 septembre 20h
» Avenir de la gr... Qui arrete apres les JO
» [Avenir] Le C8
» [Publicité Fietser.be] Pour l'avenir des pompistes
» Organisation Journée Avenir Class Triathlon le 6/02/11

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Football National :: Les autres Equipes Tunisiennes-
Sauter vers: