Bonjour l'ami,
La direction du forum forza-baklawa vous prie de prendre la peine de s'inscrire afin d'ouvrir toutes les rubriques du Forum. La nouvelle version du site et forum est sur ce lien http://www.forza-baklawa.com


.
 
Le SiteLe Site  AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 El Guawefel Sportive de Gafsa

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Admin
Admin
Admin


Masculin Nombre de messages : 2016
Age : 65
Date d'inscription : 01/02/2008

MessageSujet: El Guawefel Sportive de Gafsa   Lun 10 Mai - 14:46

La grève encore et toujours !

La liesse et l’euphorie ayant fait suite à l’arrêt de la rencontre de Kasserine la semaine dernière par Slim jedidi pour insécurité régnant dans le stade n’ont été que de courte durée. En effet d’aucuns de penser que les Gafsiens étaient définitivement tirés d’affaire et qu’il leur suffisait lors de la dernière journée de venir à bout du le ST chez eux pour asseoir définitivement leur statut parmi l’élite. Ultime épreuve largement dans leurs cordes si on se réfère à leur grande motivation.

Mais subitement le vent d’optimisme de se muer en cauchemar pour les inconditionnels locaux. Jalel Kadri pourtant sur le terrain en compagnie de son adjoint Hatem Meddeb fut informé par le capitaine d’équipe, Khalifa Bannani, que les joueurs ne quitteraient pas les vestiaires et n’assisteraient pas à la séance d’entrainement programmée en guise de protestation contre des arriérés non encore réglés.


Les promesses du président

Deux jours de grève à la veille d’une aussi importante échéance pour l’avenir du club ont mis la ville en ébullition. Et le spectre d’aligner les espoirs contre le ST justement comme au match aller (2-0) pour les mêmes motifs de planer de nouveau sur les esprits.

Faouzi Ktari s’est réuni avec ses joueurs leur promettant une avance conséquente bien avant le déroulement de la dernière rencontre samedi prochain. Les joueurs ont certes repris le chemin du stade mais avec un esprit pas totalement dégagé attendant l’ouverture des vannes avec un risque non négligeable de boycotter le match au cas où ils ne seraient pas payés à temps comme convenu.


Mohamed Sahbi RAMMAH (Le Temps)

_________________

Forza-Baklawa.com
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.forza-baklawa.com
Admin
Admin
Admin


Masculin Nombre de messages : 2016
Age : 65
Date d'inscription : 01/02/2008

MessageSujet: Re: El Guawefel Sportive de Gafsa   Sam 29 Mai - 13:45

Les maux des mots

Faouzi Ktari règle ses comptes

Comme l’exercice écoulé, El Gawafel a dû attendre l’ultime ronde de la compétition pour asseoir définitivement son statut de club appartenant à l’élite. Mais que de souffrances et que d’inquiétudes endurées auparavant pour aboutir à cette fin heureuse.


Des erreurs ont certes été commises à tous les niveaux pour que cette attachante équipe, jouant il n’y a pas si longtemps les épouvantails et collectionnant à tour de bras les belles performances que ce soit localement ou à l’échelle continentale, bascule inexorablement vers les profondeurs. Delà à mettre en doute la qualité du travail abattu par Faouzi Ktari et de le déclarer par certains comme le principal instigateur ayant ourdi la « dégringolade » des Gafsiens, il n’y a qu’un pas que d’aucuns avaient franchi allègrement en réclamant à cors et cris sa tête. Nous avons donc invité Ktari à nous édifier sur ses intentions propres quant à la saison qui s’annonce. Ecoutons-le :

Le Temps : Encore une saison à oublier avec un sauvetage de dernière minute et au forceps ayant tenu en haleine tous vos inconditionnels ?

Faouzi Ktari : Vous pouvez le dire. Mais l’essentiel pour nous est que les meubles sont sauvés et la barque maintenue à flots.

Les raisons ayant fait que le club vive pareils souffrances et déboires ?

Un manque de réussite avec des matches perdus contre le courant du jeu, l’inexpérience de certains jeunes joueurs pas encore pleinement rôdés au haut niveau, l’instabilité dans le cadre technique, les ressources financières pratiquement squelettiques avec répercussion inéluctable sur le mental et donc le rendement des joueurs, sans oublier certaines erreurs arbitrales nous ayant privés du gains de quelques matches largement à notre portée et dans nos cordes.

A la trêve, vous expliquiez sur nos colonnes les raisons de votre décision de ne recruter qu’un seul joueur en l’occurrence l’ex Marsois Mohamed Amine Kamoun par le fait qu’étant déjà éliminé de l’épreuve de la coupe, et n’ayant guère la prétention de vous mêler à la course au podium, l’effectif à votre disposition avec l’apport des jeunes provenant du riche vivier des jeunes était en mesure de vous permettre de dérouler tranquillement et de terminer sans soucis au milieu du tableau. Une approche qui s’est révélée par la suite erronée voire extrêmement aléatoire voire dangereuse ?

Pas du tout mais c’était sans compter avec les impondérables et les aléas très déstabilisateurs ayant surgi et jalonné la deuxième partie de notre parcours.

Que dites-vous alors à ces voix qui s’élèvent ça et là à Gafsa réclamant votre départ et vous faisant endosser tout seul la responsabilité des difficultés endurées en fin d’exercice ?

Ce sont des fauteurs en eaux troubles connus de tous ici dans la région. N’ayant pu se sucrer sur le dos du club, ils ont par conséquent viré de bord en stigmatisant notre travail et par la même en colportant de fausses nouvelles sans le moindre fondement et malheureusement reprises par certains médias sans s’assurer au préalable de leur authenticité.

« Nous ne connaitrons plus jamais les affres de la peur des fins de saison »

Faouzi Ktari est donc partant pour une seconde année de suite ?

Mon mandat n’est pas arrivé à son terme que je sache, à moins que ces « décideurs » ( ?) ne parviennent à me mettre à la porte !

La question de l’entraineur : Jalel Kadri va rester ou vous êtes déjà en campagne surtout qu’on vous a vu avec Farid Ben Belgacem récemment à Tunis ?

Farid Ben Belgacem est un frère pour moi et à son retour de l’étranger il m’a été donné de le rencontrer en amis. Rien n’est encore décidé à propos du staff technique pour la saison prochaine.

Et pour les recrutements à faire histoire surtout de ne point tomber dans les mêmes travers de l’année dernière?

Pas encore pour l’heure du moment que j’ai encore beaucoup de dettes à honorer et une lourde ardoise à éponger vis-à-vis de mes joueurs et de mes créanciers. Mais je m’en occuperai comme il se doit en temps et heure venus soit à partir du 30juin 2010.

Optimiste pour la prochaine saison ?

Nous ne vivrons plus les calvaires des deux dernières années et nous ne connaitrons plus jamais les affres de la peur des fins de saison.
Entretien conduit par Mohamed Sahbi RAMMAH

_________________

Forza-Baklawa.com
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.forza-baklawa.com
Admin
Admin
Admin


Masculin Nombre de messages : 2016
Age : 65
Date d'inscription : 01/02/2008

MessageSujet: Re: El Guawefel Sportive de Gafsa   Lun 30 Aoû - 13:10

Le bon et le moins bon…




Les trois premiers matches ont mis à nu le bon et le moins bon, mais le club a besoin d’une plus forte mobilisation pour rebâtir l’équipe.

En ce début de saison, El Gawafel alterne le chaud et le froid. De l’euphorie de la victoire de la première journée à la déception des deux défaites face respectivement à l’ESZ et à l’ESS, le club n’a pas rassuré ses supporters. Certes, on n’est qu’à la troisième journée, mais ce qui a été démontré pour le moment reflète-t-il les réelles capacités d’EGSG ?
C’est la question sur laquelle on tergiverse dans les milieux du club. Face à l’armada de recrutés, le public est resté sur sa faim et son impatience risque de fausser la sérénité de la famille gafsienne. Mais force est de reconnaître que le constat actuel ne doit en aucun cas surprendre. Pour un club «décimé» par l’exode massif de ses joueurs, l’entreprise de bâtir de nouveau était inéluctable, et face aux moyens mis à disposition, il n’est pas toujours possible de se permettre des emplettes consistantes ni de promettre monts et merveilles aux inconditionnels du club. Pour sa septième saison parmi l’élite, la principale nouveauté réside dans la gestion rationnelle des moyens financiers. Mais cela a influé quelque part sur le dossier des recrutements, car adapter ses dépenses à ses besoins n’est pas une sinécure et le club gafsien l’a vérifié à ses dépens. Autre nouveauté au début de cette saison et qui a été fortement saluée dans les milieux du club consiste à puiser dans le cru pour lancer des jeunes. Ben Belgacem a choisi un groupe, mais il est encore tôt pour jubiler, les prémices d’un rajeunissement se font attendre.
Après six saisons parmi l’élite, le club est censé gravir le palier supérieur mais la réalité est tout autre. Le club phare de la région semble naviguer contre vents et marées, et le fossé qui le sépare de son environnement est énorme, de là s’impose une action de sensibilisation tous azimuts pour doter El Gawafel des moyens logistiques lui offrant l’opportunité de décoller. La grandeur d’un club se construit à travers son palmarès et ses moyens financiers mais aussi son public. Celui d’El Gawafel tarde à mettre la main à la pâte et endosser le rôle qui lui est dévolu.
Certes, EGSG n’est pas un exemple unique dans son genre mais entre ce qu’on exige de ce club et ce qu’on lui offre depuis son accession, l’équation est difficile à résoudre. La singularité d’EGSG est d’être géré par à-coups. A chaque saison, son lot de difficultés, ses imperfections et sa dose d’adrénaline. Aujourd’hui, plus que jamais, le club a besoin de toutes ses forces vives pour se faire une assise solide et passer à l’étage supérieur. Aimer un club, c’est donner avec générosité et s’impliquer dans son quotidien. EGSG est un club en mal d’idées et de «projet». Depuis son accession, il n’a connu que deux présidents, mais avec une gestion semblable, même si la manière de procéder a fait la différence. Pour évoluer, il faut se remettre en question, ce qui n’est pas le cas d’El Gawafel.

Mercredi LPST-EGSG

Les Gafsiens ont été contraints à reporter la rencontre face à LPSTozeur à mercredi après la rupture du jeûne sur demande la LPST qui a offert l’hospitalité le même jour à l’ESS. Rappelons que les divisionnaires de Tozeur se sont séparés de leur coach Ezzeddine Khémila qui a rendu le tablier au milieu de la semaine à cause de l’ingérence de certains membres dans ses choix.

Faouzi Khémila remet les crampons

Le vieux briscard Faouzi Khémila, qui a annoncé sa décision de raccrocher à la fin de la saison précédente, a manifesté l’intention de revenir mais pas sous les couleurs du club de ses premières amours. C’est avec les divisionnaires de Metlaoui que l’aîné des Khémila entend donner une suite, à 36 ans, à sa carrière et avec lesquels il est en pleine préparation. Rappelons que l’ESMétlaoui, club de la Ligue 3, a engagé Hatem Missaoui comme entraîneur pour la saison qui démarrera en mi-octobre.

Mourad Zahou résilie son contrat

Il fait partie de cette vague montante de jeunes destinés à un avenir radieux d’autant plus que Ben Belgacem l’a retenu parmi le groupe mais Mourad Zahou, qui évolue au poste de latéral gauche, a, contre toute attente, résilié son contrat. Sa prochaine destination est tout proche de Gafsa. Il vient de signer un bail avec l’ESMetlaoui. Il faut reconnaître que la concurrence est rude au poste de latéral gauche avec Nçaibi et Dhaou qui partent avec les faveurs.

Thierry Essiamo à l’essai

Un nouvel épisode du feuilleton de l’été. Il s’agit du troisième étranger à enrôler et alors qu’on s’acheminait vers le recrutement du Nigérien Opara (même peu convaincant). Les derniers jours avant la fermeture du mercato d’été ont vu le défenseur gabonais de l’USM Essiamo débarquer sur recommandations de Zarroug, l’entraîneur des gardiens qui l’a connu lors de son passage à Monastir. C’est au cours des prochaines 24 heures que le staff technique se prononcera sur son choix. La cote semble balancer du côté du Gabonais d’après une source proche du cadre technique.

Tlijani : retour avorté?

Après avoir résilié son contrat avec la JSK, le demi défensif Tlijani bute sur le refus de son ancien employeur pour pouvoir endosser de nouveau le maillot «jaune et vert». Les responsables gafsiens négocient un arrangement avec leurs homologues aghlabides pour débloquer la situation surtout que Ben Belgacem tient énormément à cet élément qui possède des qualités indéniables dans la récupération.

Auteur : Hafedh TRABELSI (La Presse)

_________________

Forza-Baklawa.com
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.forza-baklawa.com
Admin
Admin
Admin


Masculin Nombre de messages : 2016
Age : 65
Date d'inscription : 01/02/2008

MessageSujet: Re: El Guawefel Sportive de Gafsa   Lun 13 Sep - 13:55

Le 4-4-2 fait son chemin




C’est la nouvelle formule préconisée par le staff technique

A dix jours de la reprise et la rencontre tant appréhendée dans le giron du club face aux «Sang et Or», la préparation bat son plein afin de se présenter dans les meilleures dispositions et réussir cette deuxième sortie à domicile que personne ne veut rater. Avec trois points au compteur après une victoire et deux défaites, et au risque de porter un jugement hâtif, il est précoce de parler des chances du club dans sa quête d’une place au soleil et cela pour diverses raisons, comme le calendrier qui n’a pas été clément avec le club, lui «offrant» le début le plus difficile depuis son accession parmi l’élite et puis il y a eu cet exode massif de joueurs, contraignant les responsables à bâtir de nouveau avec un taux de renouvellement de l’effectif avoisinant les 90%. Pour rappel, seuls Gontassi, Tlijani et Ogbona faisaient partie de l’équipe de la saison écoulée, et lorsqu’on n’a pas les moyens financiers, ce n’est guère une sinécure pour partir du bon pied. Conscient de la délicatesse de l’entreprise, le comité directeur a procédé à une «mise à niveau», et même si les avis divergent dans le cercle des supporters sur la manière de procéder, force est de reconnaître que les premiers signes sont réconfortants à l’idée que la marge de progression est évidente, et du facteur temps dépendra la réussite qui requiert aussi la patience de tous les acteurs. Mais l’autre facette de la situation renseigne sur les difficultés rencontrées par le staff technique pour recoller les morceaux et mettre sur pied un groupe compétitif. Ceci dit, El Gawafel est encore «en chantier», et pour preuve, Farid Ben Belgacem multiplie les essais à la recherche de la formule idoine pour une formation type répondant aux besoins de l’étape à venir. A travers les tests amicaux disputés au cours de la trêve et les coachings opérés, Ben Belgacem a puisé au fond de sa troupe avec une variation à chaque mi-temps de la composition des trois compartiments ; question de faire jouer la concurrence mais aussi à cause de l’incertitude qui continue à planer autour de quelques éléments qui n’arrivent pas à convaincre le staff technique. Face à l’ASG, le onze aligné en première période a donné des signes rassurants, même si la réussite offensive n’était pas au rendez-vous (1-1) à la mi-temps. En seconde période, Ben Belgacem a procédé d’un seul coup à neuf changements et seuls le gardien Baâboura et Belhamel ont gardé leurs places. De ce constat se dégage la certitude de compter sur l’Algérien comme joueur axial et Baâboura dans les bois. Il y a aussi le jeune Omrani qui a gagné ses galons de titulaire. L’ex-international algérien a brillé grâce à sa rigueur et ses interventions, tout comme son habileté dans la couverture, mais le suspense demeure quant au deuxième défenseur qui lui sera associé. Dridi, Bouslimi et à un degré moindre le Gabonais Essiamo concourent pour compléter la paire axiale, ce qui nous renseigne sur l’option tactique prônée par Ben Belgacem.

Dhaou à gauche

Au démarrage de la préparation, la tendance était pour le 5-3-2 qui a imprégné l’évolution des Gafsiens durant les trois journées disputées avec les conséquences qui en ont résulté, ce qui a contraint le staff technique à remettre en question ce schéma, et les tests amicaux ont appuyé la nécessité de concevoir autrement les choses, d’autant plus qu’au niveau des flancs, l’instabilité de l’apport des locataires qui s’y sont succédé n’était pas le facteur aidant pour consolider ce choix tactique. Sur le flanc droit, Ladab est loin du rayonnement qu’on lui connaît et s’est contenté jusque-là d’un rôle purement défensif, alors que sur le flanc gauche, Nçaïbi, de retour d’une intervention aux ligaments croisés, ne semble pas en mesure d’être le choix indiqué pour une telle résolution tactique, mais l’option de privilégier Dhaou au poste de latéral gauche fait son chemin, surtout que ce dernier n’a pas démérité dans ce rôle lors de ses apparitions.

Laâbidi : l’interrogation

Même s’il fut l’auteur du but contre l’ASG, Mohamed Laâbidi tarde à apporter sa touche à l’animation offensive, surtout qu’il a évolué jusque-là dans son poste de prédilection. Son association avec Lachkham à l’entrejeu s’est avérée vaine à cause du contraste du registre dans lequel évoluent les deux joueurs et leurs capacités à aiguiller le jeu. D’autre part, et toujours au niveau de la ligne médiane, le public gafsien attend impatiemment l’ex-sociétaire de l’Austria de Vienne, Ben Nosra, qui a affiché des dispositions rassurantes au poste de régisseur et en attendant de parfaire sa condition physique, Ben Belgacem aura en sus une carte importante pour former son quatuor du milieu. En somme, le dernier test au programme de la trêve fixé pour mercredi à Zarzis contre les protégés de Chiheb Ellili sera l’ultime répétition avant la rencontre qui mobilise déjà le Tout-Gafsa. Face à l’ESZ, El Gawafel se présentera vraisemblablement avec la formation qui croisera le fer avec l’EST.

Auteur : Hafedh TRABELSI (La Presse)

_________________

Forza-Baklawa.com
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.forza-baklawa.com
Admin
Admin
Admin


Masculin Nombre de messages : 2016
Age : 65
Date d'inscription : 01/02/2008

MessageSujet: Re: El Guawefel Sportive de Gafsa   Jeu 21 Oct - 11:39

Le calme après la tempête !


Après les soubresauts qu’a connus le club, en raison de certains écarts de conduite, l’accalmie est venue resserrer les rangs autour du groupe…

Après une mise au vert à Sousse ponctuée par deux tests amicaux face, respectivement, au CA et à l’ESZ, le groupe a repris mardi les préparatifs en vue de la prochaine confrontation face à l’ESHS, cette dernière revêtant une importance capitale pour EGSG dont la dernière victoire remonte à la journée d’ouverture, contre le CSHL…
Indépendamment de cette crise de résultats, le comité directeur essaie de prendre le taureau par les cornes eu égard à quelques écarts de discipline dans les rangs de l’équipe.
Dans ce sens, le comité directeur, d’un commun accord avec le coach, a infligé une amende à tous les grévistes, alors que le cas des deux joueurs écartés, Lachkham et Jéridi, continue à susciter des interrogations dans le giron du club.
Ainsi Lachkham et Jéridi attendent pour comparaître devant le conseil de discipline qui tranchera sur leur cas au cours de cette semaine. Et si l’idée de résilier leurs contrats fait son chemin, certaines voix dans le giron du club se sont élevées pour qu’ils bénéficient de la clémence du bureau directeur tout en leur infligeant une amende. Cela dit, une frange des responsables n’est pas de cet avis et appelle à frapper fort pour en faire un exemple.

Entorse pour Dhaou

Blessé lors du match amical face à l’ESZ, le latéral gauche Abdelkader Dhaou n’a pu reprendre avec le groupe à cause d’une entorse à la cheville. Le médecin du club lui a prescrit un repos de 21 jours. Il sera suppléé par Nçaïbi qui fera sa première apparition de la saison.
Le mercato, on y pense déjà. Et pour cause, l’effectif à disposition ne peut permettre au staff technique de mettre en place la configuration tant souhaitée avec la décision de se séparer de Lachkham et Jéridi, en attendant qu’elle soit entérinée par le conseil de discipline; les responsables ont fixé sur leurs tablettes deux noms qui pourront renforcer les rangs au cours du mercato hivernal. Il s’agit de Jamel Rhouma et Zinelabidine Souissi (EST).

Indécisions d’ordre tactique

Le staff technique hésite encore entre un duo dans l’axe ou un trio et cette hésitation peut être expliquée par la disponibilité des défenseurs et cela s’est vérifié d’un match à l’autre. Face au CSS, El Gawafel a évolué avec un trio axial, mais à cause de la blessure de Belhamel qui l’a contraint à sauter le match face au ST, c’était le retour à un duo dans l’axe avec Bouslimi et Dridi. Lors des deux tests amicaux face respectivement au CA et à l’ESZ, c’était le même constat. Ben Belgacem tarde à se fixer sur la formule à adopter en défense, mais cela peut s’expliquer par l’absence de doublures, ce qui constitue à vrai dire le principal obstacle rencontré pour se décider sur le topo préconisé. Le cas de Bouslimi est édifiant. Ce joueur est tantôt utilisé comme latéral gauche, tantôt comme axial et de là, la configuration passe du 3-5-2 au 4-4-2, sans omettre que cette variation influe aussi sur la composition de la ligne médiane…

Auteur : Hafedh TRABELSI (La Presse)

_________________

Forza-Baklawa.com
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.forza-baklawa.com
Bazouka
Moderateur
Moderateur


Masculin Nombre de messages : 183
Age : 67
Date d'inscription : 28/02/2009

MessageSujet: Re: El Guawefel Sportive de Gafsa   Ven 7 Jan - 17:52

Khaled Ben Sassi à la barre

Sitôt l’enfant du club Farid Ben Belgacem nommé dans le staff de l’équipe nationale, toute la région du centre ouest était en ébullition et pour cause. D’une part un sentiment de fierté et de joie de voir leur « régional » promu à pareille distinction et d’autre part la crainte pour le club de se voir dans une phase aussi cruciale livré à lui-même. Mais les choses ne trainèrent guère et Khaled Ben Sassi sur proposition de Ben Belgacem vient d’être approché par Faouzi Ktari pour prendre en main les destinées techniques du groupe après bien entendu l’aval des autorités régionales




Ecoutons-le : « Je suis très honoré par l’offre que m’a faite le président gafsien sur proposition de mon collègue et ami Farid que je félicite pour cette promotion. Je connais parfaitement les besoins et les carences du club que j’ai toujours suivi de très près. Deux attaquants et deux défenseurs nous sont nécessaires pour pouvoir mener à bien le restant de l’exercice en cours. Déjà nous disposons d’un axial sur place en la personne de Abdelmonoom Derbali. Nous avons suffisamment le temps pour peaufiner l’arrivée des trois autres joueurs qui sont déjà contactés mais dont je tairai l’identité pour des raisons faciles à comprendre. Je remercie au passage le tout Gafsa pour la confiance placée en ma personne et je promets que je ferai tout mon possible pour être à la hauteur des attentes de toute la région. »


OUSSAMA (Le Temps)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: El Guawefel Sportive de Gafsa   Aujourd'hui à 19:16

Revenir en haut Aller en bas
 
El Guawefel Sportive de Gafsa
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Ces phrases qui ont marquée l'actualité sportive en 2009
» La marche sportive
» [Lotus] Eco Elise ... la sportive propre !
» Reprendre après près de 20 ans d'inactivité sportive
» Essai Porsche Panamera S : la sportive familiale parfaite !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Football National :: Les autres Equipes Tunisiennes-
Sauter vers: