Bonjour l'ami,
La direction du forum forza-baklawa vous prie de prendre la peine de s'inscrire afin d'ouvrir toutes les rubriques du Forum. La nouvelle version du site et forum est sur ce lien http://www.forza-baklawa.com


.
 
Le SiteLe Site  AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Club Athletique Bizertin

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Admin
Admin
Admin


Masculin Nombre de messages : 2016
Age : 65
Date d'inscription : 01/02/2008

MessageSujet: Club Athletique Bizertin   Lun 10 Mai - 15:11

L’avenir avant tout
Les Cabistes vont miser davantage sur les jeunes pour consolider l’équipe

On n’est jamais mieux servi que par soi-même !


A défaut de gros moyens, le CAB a compris qu’il fallait se rabattre sur la politique des jeunes. C’est facile, ce n’est pas cher et ça peut rapporter gros !
L’exercice 2009-2010 qui arrive à terme en est la meilleure confirmation.
En effet, sans trop de tapage, les Cabistes se sont hissés à la 5e place et espèrent, à l’occasion de l’ultime journée du championnat, accéder au 4e rang, classement permettant une participation à la coupe de la CAF.
Mais nous n’en sommes pas encore là. Ne brûlons pas les étapes… Tout cela pour dire que l’équipe dirigeante a opté pour un choix sage et n’a pas été déçue au bout du compte. On est loin de cette gestion au jour le jour qui a failli, lors des dernières saisons, faire perdre au club nordiste sa place parmi l’élite n’eût été le miracle que l’on sait. Depuis, «la priorité était d’apporter des amendements au statut de l’association», rappelle M.Akil Sadkaoui, vice-président chargé du programme du futur. Et d’ajouter : «Désormais, au CAB, on ne pourra plus se retrouver avec un président défaillant. Le comité de soutien aura un rôle primordial à jouer sur le double plan matériel et moral. Le premier responsable du club aura pour tâche essentielle de gérer convenablement les affaires courantes et non pas d’être obsédé par les rentrées de finances. Il n’y a plus besoin au CAB de débourser de l’argent pour être président. Il y a lieu de tenir compte des compétences. Toutefois, cette opération s’effectuera d’une manière sereine et surtout graduelle». Et M.Sadkaoui de poursuivre, concernant justement la formation des jeunes pour les années à venir : «Nous sommes en train d’œuvrer afin d’obtenir un accord des autorités concernées pour l’implantation d’un gazon de 4e génération au stade Ahmed Bsiri dans les délais les plus brefs. Situé en plein centre de Bizerte, ce terrain pourra accueillir des jeunes de 8h00 du matin à 8h00 du soir si nos vœux venaient à être exaucés. Notre rôle est de vouloir encadrer le plus grand nombre parmi ces jeunes avec l’espoir de voir aménager les horaires d’apprentissage à l’école en insutaurant davantage de classes sports et études». Vaste programme !

Garder le cap…
L’infrastructure de base, on l’a compris, est indispensable à l’épanouissement des jeunes. Un avenir radieux ne se décrète pas, une préparation de longue haleine est un passage obligé. Il s’agit, en fait, d’une planification avec des objectifs clairs. Le CAB semble être sur le bon chemin, celui qui mène haut. Ayant acquis un peu d’expérience, il entamera la nouvelle saison, plus solide. C’est en laissant échapper des victoires à portée de main et qui se transforment en défaites que l’on apprend le plus. Les éliminations en Coupe de Tunisie des seniors contre le CSS en quarts de finale et des espoirs vendredi dernier face à l’EST en demi-finales, à chaque fois aux tirs au but, serviront à coup sûr de leçon à l’avenir.
Seulement, il faudra préserver le groupe qui a donné satisfaction et le renforcer d’éléments susceptibles d’apporter un plus à l’équipe. Dans tous les cas, les Bizertins font confiance au président du CAB, M. Saïd Lassoued, qui n’a cessé de dire : «Nous n’allons pas répéter les erreurs des années passées. Nous avons, dès le début de la saison actuelle, fait signer des contrats de plus de deux ans à nos jeunes pour qu’ils ne soient pas tentés de partir vers d’autres clubs. Nous avons donc opté pour la continuité, en maintenant l’ensemble des joueurs». Concernant le staff technique, la reconduction de Larbi Zouaoui est très improbable. En effet, ayant été pris à partie à un moment donné par une frange de supporters, l’entraîneur cabiste a souvent laissé sous-entendre qu’il était partant. Dans un tel cas, les dirigeants du CAB pencheront vers un technicien étranger, tout le monde est unanime là-dessus, à moins que…
L’objectif fixé est toujours le même, à savoir bâtir une équipe compétitive, ce qui veut dire une équipe qui soit capable de jouer les premiers rôles.
Les responsables nordistes devront exploiter à bon escient les nombreuses qualités des joueurs de l’actuelle génération. Tout le monde s’accorde à lui reconnaître du talent. Il ne reste plus qu’à saisir cette chance comme il se doit et réviser l’ambition à la hausse.
Il n’y a rien d’utopique !

Auteur : Béchir SIFAOUI (La Presse)

_________________

Forza-Baklawa.com
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.forza-baklawa.com
Admin
Admin
Admin


Masculin Nombre de messages : 2016
Age : 65
Date d'inscription : 01/02/2008

MessageSujet: Re: Club Athletique Bizertin   Mer 19 Mai - 13:06

Le CAB monte dans la hiérarchie

La douce fureur des jeunes!…Le CAB dispose d’une formidable génération et d’un bon vivier à couver et à préserver…

Quelle belle surprise!
Tout le monde a été pris de court. A commencer par les plus proches du club nordiste. C’est que la situation du CAB, à tous les niveaux, n’augurait guère d’une reprise aussi fulgurante à l’intersaison.
Enfoncée comme elle était dans les profondeurs du classement, des saisons durant, l’équipe «jaune et noir» n’inspirait pas confiance. Et pourtant, tous les pronostics ont été déjoués dans les derniers mètres. Les Cabistes sont bel et bien 4es au classement général et auraient pu, pour être un tantinet gourmand, aspirer à mieux. Certains résultats n’étaient pas conformes à leurs énormes qualités tant techniques que physiques. Toutefois, il ne faut pas, non plus, voir plus grand que nature. Le CAB a réalisé une «grosse» saison, récoltant un total de 40 points.
Les satisfactions sont nombreuses, à commencer par le nombre de victoires (11) et surtout la moisson des buts marqués (36). Ces performances sont des indices de progrès évidents. Les jeunes Cabistes ont beaucoup appris tout au long de l’exercice. Des hauts et des bas ont émaillé leur parcours. Cette irrégularité des résultats en dents de scie ont par la suite laissé libre cours à une prise de conscience générale.

Préserver le groupe

A l’issue de la dernière rencontre de championnat jouée contre l’ESZ, les supporters bizertins ont certes salué leur équipe favorite qui a accédé à cette occasion à la 4e place, mais ils l’ont également appelée, en criant haut et fort, à faire encore mieux la saison prochaine. Les ambitions sont ainsi révisées à la hausse. Le CAB a désormais les moyens de faire mieux, il est du devoir des responsables d’exploiter à bon escient la richesse de l’effectif, un effectif qui grouille de jeunes talents. Ce n’est plus à démontrer! Aujourd’hui, l’urgence est de préserver tout ce beau monde d’éventuelles tentations de départ vers d’autres cieux, les convoitises étant dans la nature de l’homme, voire légitimes. Le staff dirigeant devra par conséquent jouer son rôle de protecteur des intérêts du club nordiste et fixer des objectifs clairs pour les années à venir. Le CAB ne peut rester éternellement cette équipe trouble-fête. Il n’y a rien de plus légitime que de rêver à Bizerte d’un grand club capable de rivaliser durablement, en permanence, avec ses concurrents pour l’octroi d’un titre. En attendant, il faut s’inscrire dans la continuité, condition sine qua non de la réussite.

Auteur : Béchir SIFAOUI (La Presse)

_________________

Forza-Baklawa.com
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.forza-baklawa.com
Admin
Admin
Admin


Masculin Nombre de messages : 2016
Age : 65
Date d'inscription : 01/02/2008

MessageSujet: Re: Club Athletique Bizertin   Dim 30 Mai - 13:36

Said Lassoued (président du CAB)

«Chehoudi est sous contrat jusqu’en 2012»

Effervescence à Bizerte après le double départ inattendu et précipité du défenseur Walid Hicheri et du milieu Lassaâd Dridi, certes en fin de contrat mais qui ont toutefois décliné l’offre pourtant respectable des dirigeants cabistes. De leur côté Larbi Zouaoui et son adjoint Hmaied Romdhana, ainsi que le directeur technique, Mondher Kebaier ont choisi, eux aussi, de changer d’air, contribuant, à leur tour, à faire monter la tension dans les milieux bizertins.

Toutefois, la signature de Lemjed Chehoudi au profit de l’ESS dans des circonstances rocambolesques, le joueur en question au moment des faits était en stage avec la sélection, a constitué la grosse désillusion du côté de La Corniche.

Dans le but de jeter un peu plus de lumière dans cette affaire, nous avons pris contact avec Said Lassoued qui n’a pas caché sa colère face à pareille pratique, indiquant à ce propos : « Honnêtement, je fus totalement surpris et déçu par de tels agissements faisant du sens de la responsabilité de la part de dirigeants d’un grand club. Nous avons libéré notre joueur pour la sélection pour le trouver finalement signataire d’un autre contrat de quatre ans à notre insu au profit du club étoilé. Pourtant, notre joueur est encore sous contrat avec le CAB jusqu’au 30 juin 2012. En vertu de notre droit, nous allons procéder au renouvellement de la licence de Chehoudi.
Larbi MDAISSI (Le Temps)

_________________

Forza-Baklawa.com
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.forza-baklawa.com
Admin
Admin
Admin


Masculin Nombre de messages : 2016
Age : 65
Date d'inscription : 01/02/2008

MessageSujet: Re: Club Athletique Bizertin   Ven 4 Juin - 11:24

Les prémices du renouveau




La question de l’entraîneur résolue, on commence à poser les jalons de la nouvelle saison

C’est finalement dans la soirée de mercredi dernier que le nouvel entraîneur, Gérard Buscher, a signé un contrat de deux ans avec le club nordise.
«La réunion avec le technicien français, a déclaré le président du club, s’est déroulée dans une ambiance bon enfant. Le choix de Buscher est unanime et surtout bien réfléchi.
En effet, l’équipe cabiste a eu la chance de travailler avec un grand éducateur, Larbi Zouaoui. Aujourd’hui, en optant pour un étranger, nous avons voulu donner au club la chance de pouvoir être confronté à l’école française. L’objectif étant d’inculquer à tous nos jeunes une nouvelle approche du football, une nouvelle façon d’être, c’est-à-dire de leur permettre d’acquérir un mental et un comportement de professionnel. Le mélange des genres, écoles tunisienne et française, donnera à coup sûr l’occasion aux joueurs d’évoluer et de consolider davantage leur expérience. Nous espérons former, d’ici deux à trois ans, des talents exportables. L’enrichissement sur le double plan technique et tactique est plus que nécessaire à nos jeunes joueurs pour pouvoir être compétitifs, capables de rivaliser avec leurs concurrents».
Concernant l’entraîneur-adjoint, il est fort possible que Hmaïed Romdhana soit reconduit à ce poste selon une source proche du club, les négociations étant en cours.

Reprise, le 10 juin

Dans la foulée, les responsables cabistes ont avancé la date du 10 juin pour la reprise des entraînements.
Une nouvelle rencontre entre Buscher et certains membres du comité directeur a eu lieu hier pour évoquer justement la préparation de la saison 2010-2011, ainsi que les recrutements à envisager, selon les besoins de l’équipe.
On a l’impression que l’on assiste à un renouveau au CAB. Et c’est tant mieux!


Auteur : Béchir SIFAOUI (La Presse)

_________________

Forza-Baklawa.com
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.forza-baklawa.com
Admin
Admin
Admin


Masculin Nombre de messages : 2016
Age : 65
Date d'inscription : 01/02/2008

MessageSujet: Re: Club Athletique Bizertin   Ven 4 Juin - 13:55



Gérard Buscher signe pour 2 ans; Romdhana adjoint

En effet, comme annoncé hier sur ces mêmes colonnes, le nouvel entraîneur de l'équipe fanion de football du CAB, le technicien Français Gérard Buscher a signé avant-hier en fin de matinée un contrat de deux ans avec le club bizertin. Il en serait de même pour l'ex préparateur physique du CSHL, qui a déjà donné son aval pour accompagner Buscher dans sa nouvelle mission à la tête de l'équipe cabiste. D'ailleurs, le technicien allemand, Thomas Molle va parapher incessamment son contrat avec le CAB. Ce coup de dès, fort magistral du président Lassoued, dont le choix de ces deux techniciens conforte sa vision novatrice axée sur la poursuite du travail en profondeur encore inachevé, au vue de l'importance de la cuvée des " jaune et noir "


H'maiid Romdhana dans le nouveau staff, comme entraîneur adjoint de Buscher, confirmé hier par le président Saïd Lassoued.

Reprise des entraînements le 10 juin

Par ailleurs, le nouvel entraîneur cabiste Buscher qui entend entamer le plus tôt possible la préparation d'intersaison s'est réuni hier les responsables du club dont Mondher Almia le délégué de l'équipe senior, l'entraîneur adjoint Hmaied Romdhana notamment. Ils ont longuement parlé de l'effectif existant, des joueurs qui sont déjà partis pour d'autres cieux, des postes défaillant .et du profil de ceux qui vont pallier à ces défaillances. Les postes a comblé son celui d'un défenseur axial, d'un pivot et d'un joueur de couloir...le volet du programme de la préparation d'intersaison a été longuement discuté. Nous croyons savoir qu'ils ont convenu d'entamer la préparation de l'intersaison, le jeudi 10 juin, et d'effectuer un grand rassemblement avec tous l'effectif le lundi 7 juin prochain.
Larbi MDAISSI (Le Temps)

_________________

Forza-Baklawa.com
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.forza-baklawa.com
Admin
Admin
Admin


Masculin Nombre de messages : 2016
Age : 65
Date d'inscription : 01/02/2008

MessageSujet: Re: Club Athletique Bizertin   Sam 5 Juin - 13:41

CAB

Deux stages à Hammam Bourguiba

En attendant la reprise des entraînements fixés pour le jeudi 10 juin prochain sous la direction du nouvel entraîneur Gérard Buscher, qui sera assisté par H’maied Romdhana et de l’Allemand Thomas Molle, le préparateur physique, l’on s’active au CAB à mettre tout en œuvre pour que cette reprise soit faite dans les meilleures conditions. A cet égard, une première réunion technique a groupé Gérard Buscher, son adjoint Hmaied Romdhana et les responsables du club dont le délégué de l'équipe senior Mondher Almia. Une revue de l’effectif a été à l’ordre du jour. A ce propos, en plus des jeunes joueurs alignés par Larbi Zouaoui, une autre cuvée composée de Mahdi Mathlouthi, Ahmed Hajri, Wissam Belguaied entre autres sera lancée dans le bain.

Nous croyons savoir qu’il existe actuellement sur les tablettes des dirigeants cabistes bon nombre de joueurs proposés au recrutement tels que Aymen Naji de l’ASK, Mouine Chaâbani du CSHL, Mohamed Nabli et cela dans le but de combler certaines vacances après le départ de Hichri, Dridi et Chehoudi.

Quant aux grandes lignes du programme de la préparation, celle-ci comporte deux stages au centre sportif de Hammam Bourguiba. Le premier stage est programmé du 24 juin au 2 juillet et le second qui débouchera par une série de matches amicaux se déroulera du 10 au 17 juillet prochain à Hammam Bourguiba.

Larbi Mdaissi (Le Temps)

_________________

Forza-Baklawa.com
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.forza-baklawa.com
Admin
Admin
Admin


Masculin Nombre de messages : 2016
Age : 65
Date d'inscription : 01/02/2008

MessageSujet: Re: Club Athletique Bizertin   Jeu 26 Aoû - 12:14



Buscher fait long feu à Bizerte

Il fallait s’y attendre après les défaites essuyées respectivement face à l’EST et le CSS. En effet, l’on apprend que le divorce a été consommé entre le CAB et Gérard Busher à l’issue d’une réunion de travail ayant regroupé avant-hier soir, les deux parties.

A côté de ces deux défaites ce qui devait précipiter la rupture est le caractère intempestif de Busher qui lui a coûté d’être expulsé lors du match d’ouverture contre l’Espérance avec à l’arrivée de matches d’interdiction de banc.

D’autre part, ses déclarations après la défaite de Sfax où il affirmait que l’effectif mis à sa disposition est réduit à sa plus simple expression, après les départs massifs des Chehoudi, Dridi, Hichri et autre Yahiaoui n’ont pas plu aux responsables bizertins qui ont, de surcroît, mal apprécié que le technicien français limite les ambitions de son groupe entre la 5ème et la 6ème place.


Le courant passe mal avec certains joueurs

Un autre élément qui n’était pas de nature à faire durer le bail de Busher avec le club bizertin : Ses relations loin d’être au beau fixe avec certains joueurs cadres tels que Hmizi, Harbaoui et Jabbari, qui sont constamment marginalisés.

La titularisation systématique de Busher fils, malgré un rendement irrégulier n’est pas bien digérée par les joueurs et mal perçue par le public «Noir et Jaune ».

Youssef Zouaoui pour la succession

Nous apprenons que c’est Hmaïed Romdhana qui assurera l’intérim en attendant la désignation d’un nouvel entraîneur qui pourrait être Youssef Zouaoui.

Larbi MDAISSI (Le Temps)

_________________

Forza-Baklawa.com
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.forza-baklawa.com
Admin
Admin
Admin


Masculin Nombre de messages : 2016
Age : 65
Date d'inscription : 01/02/2008

MessageSujet: Re: Club Athletique Bizertin   Ven 27 Aoû - 15:02


Gérard Buscher, après son départ de Bizerte


«Ne pas se tromper d’objectifs !»

Walid Jabbari et mon fils n’ont pas le même registre

Trois petits tours et puis s’en va ! Tel est le cas de Gérard Buscher à Bizerte, une destination qu’il a murement choisie après avoir quitté le CSHL. Une première victoire devant le CA lors de la 1ère journée a fait conforter les nordistes dans leurs impressions et vœux de jouer les premiers rôles cette saison. Mais les deux revers successifs respectivement face à l’Espérance et le CSS ont contraint les Bizertinsà revoir leurs copie et ambitions à la baisse avec comme toujours un bouc émissaire à payer les pots cassés histoire de calmer la grogne de la rue. Manœuvre désormais classique sous nos cieux.


Nous avons contacté Gérard Buscher pour en savoir plus sur les péripéties de cette séparation avec les Cabistes.

Le Temps : Vous quittez le CAB après trois journées. Des regrets quelque part pour ce changement de cap en ralliant le nord ?

Gérard Buscher : Je ne suis pas de ceux qui regrettent quoi que ce soit et j’ai déjà expliqué en long et en large sur vos colonnes les raisons ayant précipité mon départ d’Hammam-Lif. Pour revenir à ma séparation avec le CAB, elle est due essentiellement au facteur objectif à atteindre. Car avec l’effectif actuel à ma disposition, je ne peux aspirer qu’à la 6ème voire à la 7ème place guère plus. Eux ils veulent se mêler à la course au titre et au pire des cas terminer troisièmes. Ok, je veux bien, mais à condition de recruter un régisseur de talent et un avant centre de valeur. Chose qu’ils refusèrent me demandant de piocher dans le vivier local des jeunes en privilégiant la formation. Il faut savoir ce qu’on veut, formation ou titres.

«Victoire à l’énergie contre le CA»

Pensez-vous que votre première victoire contre le CA a induit l’opinion publique locale en erreur quant à la valeur, aux potentialités et aux perspectives réelles du groupe ?

Absolument ! D’ailleurs la victoire contre le CA, nous l’avions obtenue à l’énergie et non par le volume de jeu.

On vous reproche votre fibre paternelle à faire jouer votre fils Michael au détriment de Jabbari par exemple?

Archi faux. Et puis tout d’abord les deux n’ont pas le même registre, l’un est attaquant et l’autre joueur du milieu. Mais vous savez dans ces conditions les langues se délient avec les histoires les plus invraisemblables à faire véhiculer.

Autre grief à votre encontre : vos emportements sur le banc vous faisant perdre votre lucidité et votre discernement avec une expulsion contre l’Espérance ?

C’est vrai j’ai réagi contre les décisions de l’arbitre mais cela n’a affecté en rien la qualité de mon travail.

Mais votre préparateur Thomas est également perdant dans l’affaire du moment qu’il est annoncé partant du club ?

Je ne peux me prononcer sur ce sujet. Vous pouvez vous adresser à lui pour en savoir plus.

Michael également est en disgrâce, retour possible au CSHL où il a brillé de mille feux l’exercice écoulé?

Depuis six semaines, Michael a contacté le président bizertin pour partir car il ne se sentait pas bien à Bizerte. Concernant son éventuel retour à Hammam-Lif, je vais vous annoncer une chose qui va vous étonner. Lors du stage à Hammam-Bourguiba, Michael a laissé ses coéquipiers cabistes pour aller dormir avec ses ex copains Hammam-Lifois en stage également sur place. Donc son retour en banlieue est fort probable.*

«J’étudierai toutes les offres»

Des offres déjà sur votre bureau, d’autant que votre nom circule avec insistance au parc (A) avec des clubistes vous approchant déjà selon certaines indiscrétions ?

Je suis libre et j’étudierai toutes les possibilités qui me seront faites.

Vous ne nous répondez pas là avec cette réplique laconique ?

Les jours à venir décideront de mon sort et votre journal en sera le premier informé (avec un éclat de rire).

Le mot de la fin ?

Je souhaite bonne chance au CAB, mais j’ai préféré m’en aller dès à présent pour qu’on ne me reproche pas ultérieurement un classement en deçà des rêves de toute une région faute de recrutements lourds non effectués comme on me les avait promis au départ avant de faire volte face.

*Contacté hier à 13h à ce propos, Mongi Bhar nous a confirmé être déjà en contacts avancés avec Michael Buscher pour son éventuel retour à Hammam-Lif.

Entretien conduit par Mohamed Sahbi RAMMAH (Le Temps)

_________________

Forza-Baklawa.com
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.forza-baklawa.com
Admin
Admin
Admin


Masculin Nombre de messages : 2016
Age : 65
Date d'inscription : 01/02/2008

MessageSujet: Re: Club Athletique Bizertin   Lun 30 Aoû - 13:07

Vers un duo Youssef-Larbi Zouaoui




Le retour des frères Zouaoui se fait de plus en plus insistant.

C’est un moindre mal que de s’être rendu compte au CAB, tôt, de l’inadéquation de l’entraîneur Buscher à la famille cabiste. On aurait aimé qu’un tel désagrément n’arrive pas, mais le fait est là, et il faut faire avec. «Si nous nous sommes séparés de Gérard Buscher, c’est pour préserver l’intérêt suprême du club», devait expliquer, en ces termes laconiques, M. Saïd Lassoued, après la séparation du CAB avec le technicien français.
Il est inutile, en l’état actuel des choses, de dire pourquoi M. Buscher est venu pour repartir aussi vite! Depuis, une rumeur ne cesse de courir… «Nous avons toujours souhaité enrôler un enfant du club pour prendre en main les destinées de l’équipe cabiste», précise le président du CAB.
Aujourd’hui, comme hier du reste , supporters comme responsables n’ont cessé d’émettre le vœu de voir Youssef Zouaoui à la tête du club bizertin.
Il est tout simplement l’homme de la situation et il est le seul à pouvoir redonner espoir au public cabiste. Mieux, M. Saïd Lassoued est en train de mettre tout en œuvre pour obtenir l’accord des deux frères Zouaoui : «Nous sommes sur la bonne voie pour aboutir à une décision finale : Youssef comme entraîneur et Larbi, manager général au CAB. Un duo susceptible de hisser l’équipe nordiste en haut du tableau», nous confia-t-il. Les Bizertins ne peuvent que se réjouir d’une pareille bonne nouvelle. L’heure est plutôt à l’union sacrée !

H. Romdhana assure l’intérim

Pour le moment, c’est Hmaïed Romdhana, l’entraîneur-adjoint, qui assure l’intérim, épaulé par un autre enfant du club, Abdeljelil Mahouachi.
Quant à la préparation physique, elle est confiée à Mohamed Ben Messaoud en attendant le retour de Thomas Mhor qui est toujours en fonction selon le président du CAB.
Le stade Ahmed-Bsiri étant encore en chantier, les séances d’entraînement continuent à être effectuées dans la chaleur du stade 15-Octobre.
«L’ambiance est redevenue saine et les joueurs ont retrouvé la sérénité», nous dira M. Lassoued.
Il faut reconnaître que la tension était palpable à l’issue de la défaite essuyée à domicile contre l’EST et l’atmosphère n’était pas plus gaie avant même le déplacement à Sfax. La formation alignée alors présageait d’une défaite inévitable. Ce fut la goutte qui a fait déborder le vase. L’étincelle avait rallumé les feux qui couvaient déjà entre staff technique et joueurs, et staff technique et dirigeants.
Aujourd’hui, les conditions de travail sont «rendues» meilleures. La trêve de trois semaines permettra aux responsables cabistes de remettre de l’ordre. Les camarades de Farouk Ben Mustapha ont besoin, en effet, de plus de stabilité et davantage d’encadrement. La saison demeure longue, le temps perdu étant rattrapable, pour peu que tout le monde y mette du sien.
Maintenant, il va falloir regarder devant et replonger dans la compétition. D’ailleurs, a-t-on encore le choix? Les jours à venir nous aideront à voir plus clair.

Auteur : Béchir SIFAOUI (La Presse)

_________________

Forza-Baklawa.com
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.forza-baklawa.com
Admin
Admin
Admin


Masculin Nombre de messages : 2016
Age : 65
Date d'inscription : 01/02/2008

MessageSujet: Re: Club Athletique Bizertin   Dim 5 Sep - 19:44

CAB

Youssef Zouaoui, nouvel-entraîneur



Le CAB a un nouvel entraîneur. Le choix du Bureau directeur, s’est porté sur Youssef Zouaoui .Un enfant du club qui a gravi tous les échelons comme joueur puis comme entraineur et même sélectionneur à deux reprises, d’autant plus qu’il a été revendiqué avec force par le public bizertin, aux côtés duquel il a suivi hier le match amical contre Ahly de Mateur

Larbi Mdaïssi

_________________

Forza-Baklawa.com
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.forza-baklawa.com
Admin
Admin
Admin


Masculin Nombre de messages : 2016
Age : 65
Date d'inscription : 01/02/2008

MessageSujet: Re: Club Athletique Bizertin   Mar 4 Jan - 13:47


CAB


Maher Kanzari entame ses fonctions

Romdhana rend le tablier - Comme attendu, après quatre mois de travail assez laborieux à la tête de l’équipe fanion de football, l’enfant du club Youssef Zouaoui vient de céder le témoin de la direction de l’équipe sénior au nouvel entraîneur Maher Kanzari dont le choix semble conforme au profil tant recherché pour poursuivre le travail de Y.Zouaoui suivant le projet programme du club. D’ailleurs, le nouveau patron de l’équipe première qui jouit de la confiance du bureau directeur et du soutien de Youssef Zouaoui lequel continuera d’occuper ses fonctions de manager général au sein du club, a déjà entamé hier en début d’après-midi la reprise des entraînements avec ses nouveaux joueurs sur la pelouse du stade 15 octobre.

Cette reprise fut précédée par une réunion ayant servi de prise de contact et à laquelle fut présent le président du club bizertin entouré du staff dirigeant. Tout l’effectif était présent y compris les joueurs de l’équipe olympique et les éventuelles nouvelles recrues dont le jeune pivot Sénégalais Yousoufa (âgé de 19 ans), l’inter gauche Mohamed Amine Nabli et un attaquant Nigérian fraîchement débarqué.

H’maied Romdhana dépité

Si tout le staff technique de l’équipe fanion a été maintenu pour poursuivre le travail sous la houlette de Maher Kanzari, l’autre enfant du club, l’éternel entraîneur assistant H’maied Romdhana, désillusionné a préféré s’en aller malgré les appels appuyés des dirigeants cabistes…

Nouvelle cuvée

Fidèle à ses traditions en matière de formation des jeunes, le CAB sous la houlette de Youssef Zouaoui vient de lancer dans le bain une nouvelle cuvée comprenant des jeunes qui promettent et dont on citera lesYoussef Irathni, Mobtagha Ouerghi, Mohamed Faouzi Bouhalleb et Hammouda Ben Hamed.

Larbi MDAISSI (Le Temps)

_________________

Forza-Baklawa.com
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.forza-baklawa.com
Admin
Admin
Admin


Masculin Nombre de messages : 2016
Age : 65
Date d'inscription : 01/02/2008

MessageSujet: Re: Club Athletique Bizertin   Lun 11 Avr - 13:13

Entretien avec Mehdi Ben Gharbia, nouveau président élu du CAB«Besoin de consensus»
La révolution est passée par là…


Au lendemain de son élection à la tête du club nordiste, M. Mehdi Ben Gharbia n’a cessé de recevoir des félicitations. Dont notamment celles de M. Kamel Idir, ex-président du CA, croisé par hasard dans un grand restaurant de Bizerte en ce samedi après-midi ensoleillé.
Sollicité donc de toutes parts, le tout nouveau président du CAB a bien voulu nous accorder un entretien afin de nous éclairer davantage sur ses intentions proches et futures au sein du club.
C’est un jeune homme heureux, confiant et plein d’humilité qui a répondu à nos questions.

Vous vous attendiez à ce résultat ?
Dans une élection pareille, la première du genre, on n’est jamais sûr rien. C’est la magie de la démocratie. La preuve est ce score très serré qui est sorti des urnes. Toutefois, j’étais convaincu que ma candidature était désirée et soutenue par une bonne partie des supporters cabistes. Mon espoir était sain et positif quant à l’issue finale.
Sur un autre plan, le public bizertin a montré qu’il avait le sens de la responsabilité. Tout s’est déroulé dans la transparence la plus totale. Je suis reconnaissant à M. Mostari Gharbi, président par intérim, d’avoir réussi une organisation impeccable.

Que dites-vous à vos concurrents malheureux?
Je remercie tous les candidats, qui se sont présentés à l’élection, pour leur fair-play? Maintenant après le verdict des urnes, les portes restent ouvertes à tous car on a besoin de consensus pour un seul but : servir le CAB.

Comment voyez-vous les nouveaux rapports avec les autorités politiques, particulièrement locales?
Notre mission est de développer le sport dans la région. Les autorités nous y aideront dans un respect mutuel, leur participation se fera sans aucune tutelle. En démocratie, on a besoin de l’ordre. Il s’agit donc de travailler en parfaite osmose. Concernant les relations avec la FTF, le cadre de travail doit être clair et transparent.

Comptez-vous maintenir Maher Kanzari à la tête de l’équipe cabiste ? Fait-il partie de vos projets ?
L’entraîneur Maher Kanzari a beaucoup de mérite d’avoir accepté de prendre le train en marche. Je tiens à remercier, à cette occasion, Youssef Zouaoui qui a su tenir la barque et a proposé le coach actuel au CAB. Maher Kanzari continue, aujourd’hui, à travailler à Bizerte.
Pour la suite, nous discuterons avec lui. S’il répond à nos attentes et s’il remplit les conditions à fixer, il restera bien sûr au CAB.
«Des liens, familiaux avec les clubs de la région»

Quels seront dorénavant les rapports avec les autres clubs?
Il faut créer des liens plus que «familiaux», à commencer par les clubs de la région : Samb, EA Mateur, Usma, Asmdj, El Alia, Ras Djebel, Tinja, Métline, etc.
Le sport en général, et plus particulièrement le football, a une grande mission qui est de faire évoluer la société. La valeur du sport est le don de soi, le fair-play. C’est pour cela qu’il faut créer des liens «ombilicaux» avec tous ces clubs. L’objectif est également de former de grands joueurs en partenariat avec eux.
De nouveaux rapports avec tous les clubs aideront à ramener la paix sociale dans notre pays. Pour ce faire, il faut avoir la notion de partage, rassembler, fédérer. En faisant du sport, en s’intéressant au sport, on accomplit un acte de citoyenneté. Je dirais même qu’il s’agit d’une valeur républicaine.

Quels rapports comptez-vous entretenir avec les médias?
Nous allons développer le site officiel du CAB. L’information circulera rapidement. Nous encouragerons aussi les débats virtuels. Toutefois les rapports seront gérés dans un respect mutuel. Nous comptons avoir un attaché de presse capable de symboliser l’esprit de la révolution car j’ai remarqué que l’âge du public bizertin dans sa majorité varie entre 15 et 30 ans.
Pour ce qui me concerne, je serai toujours là où je suis utile c’est-à-dire quand il s’agit de sauvegarder les intérêts comme un chef d’entreprise. Sinon, chaque membre aura à assumer sa responsabilité dans le cadre qui est le sien.

Et avec les supporters?
Il faut savoir les écouter et leur offrir de bonnes conditions. Les supporters doivent refléter le public des quartiers. Nous tiendrons prochainement soit dans deux semaines environ une assemblée avec pour thème les supporters. On invitera les modérateurs des groupes Facebook, les meneurs de 2 ou 3 groupes difficiles et on intégrera le public cabiste qui se trouve autour de Bizerte, à El Alia, Ras Djebel, Mateur, Menzel Bourguiba, Menzel Abderrhamane, Menzel Djemil, Métline, El Ousja, etc. c’est une culture de démocratie.

Comment allez-vous négocier les contrats avec les joueurs en fin de bail? Pensez-vous recruter?
Vous pensez à Hatem Baratli. Eh bien nous entamerons des discussions avec lui très prochainement pour voir ce que l’on peut faire pour le garder. On va être professionnel. Il y a également le cas Sylla, joueur avec lequel nous ferons notre possible pour trouver un terrain d’entente. Quant à Jaziri, Hadj Mabrouk, Hmizi et le gardien Ayari, ils ont tous les quatre prolongé leur contrat avec le CAB.
Concernant d’éventuels recrutements de joueurs étrangers, il est nécessaire d’abord de faire l’état des lieux avec un temps de réflexion. Nous ne recruterons pas pour recruter. Le meilleur recrutement est à effectuer en partenariat avec de «petits» clubs de la région au niveau des jeunes avec une relation de gagnant-gagnant !
Ensuite, nous avons le temps de la réflexion et de la planification.
Il est encore trop tôt pour moi de me prononcer sur ce chapitre. Une chose est sûre : le staff technique et probablement une commission composée d’anciens joueurs aideront à l’opération de recrutement.

Auteur : Béchir SIFAOUI (La Presse)

_________________

Forza-Baklawa.com
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.forza-baklawa.com
Zakia
debutant
debutant


Féminin Nombre de messages : 61
Age : 36
Date d'inscription : 19/10/2010

MessageSujet: Re: Club Athletique Bizertin   Mar 28 Fév - 17:03

Ligue I (8ème journée)
Le CAB impressionne, l’ASM un peu moins


Heureux vendredi pour El Gaouafel et fantastique dimanche pour le CAB. En regardant les résultats et le classement on s’aperçoit que hormis le Club de Gafsa, aucun des poursuivants du leader n’a gagné et cela jusqu’à la dixième place. Il est vrai que parmi les clubs concernés, ce dimanche l’Espérance et l’Etoile n’ont pas joué. Contrairement à ce qu’on pensait dimanche matin, le CAB n’a pas connu l’ombre d’une menace.

Obtenant le meilleur score de la journée il se voit mettre deux points de plus à son avance sur son dauphin marsois. Il est vrai aussi qu’à l’exception d’El Gaouafel et de l’U.S.Monastir aucun autre club jusqu’à dimanche n’a pris plus d’un point.
Cela suffit pour démontrer qu’en ce moment l’offensive dans nos clubs n’est point à la fête. Ni la manière de jouer non plus. Quand on considère que les clubs mal-classés ont leur raison de ne pas faire du jeu leur priorité et que la hantise du résultat les habite plus volontiers, on ne peut s’empêcher de déplorer que d’autres clubs dont le statut est censé leur imposer la qualité, soient encore si en retard sur le chemin de leur vitesse de croisière.
Nous pensons en particulier au Club Africain et au C.S.Sfaxien. Ce dernier, après nous avoir donné l’illusion d’être entré de plain-pied dans la compétition lors de son match contre l’Espérance, a déçu dimanche ses supporters en ne sachant pas prendre ses responsabilités lorsqu’il s’est agi d’être favori et non plus challenger. Quant au Club Africain il n’a pas été capable de résoudre les problèmes qui lui a posé l’U.S.Monastir, mais même ses réflexes ont paru émoussés. Il est vrai que dimanche il n’était pas évident de battre des Monastiriens survoltés. On peut même concevoir que les meilleurs n’auraient pu concevoir de gagner ce n’est pas la défaite qui gêne le plus en ce qui concerne le Club Africain, l’USMo ne méritant pas qu’on lui discute sa victoire, mais c’est cette sorte d’apathie clubiste, ce manque de réaction propre aux grands clubs qui pose problème. Le mal du club n’est sûrement pas dans ses jambes mais plutôt dans la tête de nombre de ses joueurs.
L’Avenir de la Marsa qu’un début de championnat nous a paru exemplaire, vient de se voir contesté dans sa marche. Loin de ses bases et devant un club menacé de tomber dans la médiocrité, l’Avenir a su quand même se ressaisir et sauver sa deuxième place au classement. Rien n’est donc perdu pour lui mais le coup de semonce doit être pris au sérieux.
L’E.S.Hammam-Sousse n’ayant retiré qu’un nul devant la JSK, a cru bon de se séparer de son manager technique, comme si les kairouannais étaient censés être des proies faciles. Encore une fois ces palliatifs que la facilité permet d’entreprendre vont leurrer des équipes en difficulté pour d’autres raisons. Raisons sur ces aveuglements en apparence mais que bien des dirigeants sont convenus de leur pur maquillage.
Une chose semble se confirmer par contre : une mue de notre philosophie de notre football est en train de se produire. On ne peut l’expliquer clairement maintenant, mais on s’attache à l’observer plus attentivement.

M. ZOUBEIDI (Le Temps)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Club Athletique Bizertin   Aujourd'hui à 1:20

Revenir en haut Aller en bas
 
Club Athletique Bizertin
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» BRETAGNE 22/ 29/ 35/56 où trouver un entraineur ????
» TPR- SACA après match
» Roubaix et son club de marche
» cherche club pour marche athletique
» site du club Sublim Fusion

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Football National :: Les autres Equipes Tunisiennes-
Sauter vers: