Bonjour l'ami,
La direction du forum forza-baklawa vous prie de prendre la peine de s'inscrire afin d'ouvrir toutes les rubriques du Forum. La nouvelle version du site et forum est sur ce lien http://www.forza-baklawa.com


.
 
Le SiteLe Site  AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Inter de Milan

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Admin
Admin
Admin


Masculin Nombre de messages : 2016
Age : 65
Date d'inscription : 01/02/2008

MessageSujet: Inter de Milan   Lun 10 Mai - 15:28



Serie A. Succès de l'Inter et de la Roma, verdict repoussé pour le scudetto

Malgré leur victoire face au Chievo Verone (4-3), Diego Milito et les Milanais devront attendre la dernière journée du championnat pour savoir s'ils remportent le scudetto.

L'Inter (1re), qui s'est imposée à Milan face au Chievo (4-3) et qui a longtemps cru pouvoir emporter le titre, devra cependant encore patienter car l'AS Rome (2e) a battu dans le même temps Cagliari (2-1), dimanche lors de la 37e et avant-dernière journée du championnat d'Italie.

Tout va donc se jouer lors de la dernière journée dans une semaine, l'Inter (79 pts), qui se déplace à Sienne (19e et déjà reléguée), étant en ballottage favorable, forte de deux points d'avance sur la Roma (77 pts), qui se déplace également, sur la pelouse du Chievo.

La quadruple championne en titre a cependant tout intérêt à s'imposer à Sienne puisqu'en cas d'égalité finale de points, ce sont les confrontations directes qui entreront en jeu pour déterminer la championne et, dans ce cas, c'est la Roma qui serait sacrée grâce à son nul à Milan (1-1) et son succès à domicile (2-1).

_________________

Forza-Baklawa.com
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.forza-baklawa.com
Admin
Admin
Admin


Masculin Nombre de messages : 2016
Age : 65
Date d'inscription : 01/02/2008

MessageSujet: Re: Inter de Milan   Jeu 13 Mai - 16:17

Un pont d'or pour Mourinho

L'arrivée de José Mourinho au Real Madrid est annoncée comme imminente par la presse espagnole. Pourtant, The Special One est encore loin d'avoir atterri dans la capitale ibérique. Manchester City vient en effet de lui offrir un véritable pont d'or. Mais le Real est lui aussi dans la course...

Cet été, la recrue la plus chère du Real Madrid pourrait bien ne pas être un joueur, mais son futur entraîneur. Qualifié pour la finale de la Ligue des champions, José Mourinho est aujourd’hui annoncé comme étant le grand favori pour succéder à Manuel Pellegrini. Si le rendez-vous du 22 mai au stade Santiago-Bernabeu donnera sûrement lieu à de multiples rumeurs quant à la venue du Special One dans l’antre merengue, un club veut tout faire pour empêcher qu’une telle opération se réalise. Mais ce n’est pas l’Inter Milan.
En Lombardie, le départ du coach lusitanien n’est officiellement pas d’actualité, mais officieusement la situation est tout autre. Conscients de son désamour pour le football italien, les Nerazzurri savent qu’en cas de triomphe en Ligue des champions, Mourinho voudra sans doute quitter le navire par la grande porte. Du coup, c’est le branle-bas de combat à Giuseppe-Meazza puisque dernièrement Il Corriere Dello Sport a indiqué que les dirigeants milanais auraient contacté Rafa Benitez, qui est pourtant cité avec insistance à la Juventus.
Si l’Inter a donc envisagé la fin du règne de Mourinho et que la presse espagnole révèle qu’un accord avec le Real Madrid pourrait être conclu cette semaine, on croit savoir que Manchester City a fait une contre-proposition pour le moins extravagante. En effet, alors que l’entraîneur intériste se serait vu proposer par le club madrilène un salaire tournant autour de la dizaine de millions d’euros et que l’Argentin Carlos Tevez a été désigné comme recrue prioritaire, les Citizens ont sorti leur chéquier pour contrarier les plans de la Casa Blanca.
Ainsi, les richissimes propriétaires émiratis auraient offert un salaire annuel de 22 M d’euros, soit le double de ce que perçoit actuellement Mourinho, mais ce n’est pas tout. Si de tels émoluments permettraient au Special One d’être mieux payé que ses joueurs (ce qu’il réclame à chaque fois qu’il change de club, Ndlr), on ajoute que le Portugais disposerait également d’un budget transferts estimé à 200 M d’euros. Une proposition tout simplement incroyable. Roberto Mancini appréciera.

_________________

Forza-Baklawa.com
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.forza-baklawa.com
Admin
Admin
Admin


Masculin Nombre de messages : 2016
Age : 65
Date d'inscription : 01/02/2008

MessageSujet: Re: Inter de Milan   Dim 16 Mai - 23:10

l'Inter Milan champion d'Italie pour la cinquième fois d'affilée

ROME (AP) — L'Inter de Milan a battu Sienne 1-0 dimanche pour s'adjuger son cinquième titre consécutif dans le championnat d'Italie de Série-A.

L'Inter qui a aussi remporté la Coupe peut réussir un triplé jamais réalisé en Italie s'il bat le Bayern de Munich le 22 mai en finale de la Ligue des champions.

Diego Milito a réceptionné une passe du capitaine de l'Inter Javier Zanetti pour marquer son 22e but de la saison à la 57e minute de la rencontre disputée dans le stade Artemio Franchi de Sienne.

L'Inter boucle la saison avec 82 points, soit deux de plus que l'AS Roma, qui a dominé 2-0 le Chievo Vérone.

La Roma a inscrit les deux buts en première période et était proche du titre avant le but salvateur de Milito pour l'Inter.

_________________

Forza-Baklawa.com
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.forza-baklawa.com
Admin
Admin
Admin


Masculin Nombre de messages : 2016
Age : 65
Date d'inscription : 01/02/2008

MessageSujet: Re: Inter de Milan   Lun 17 Mai - 15:13



Milito, ce héros de l'Inter
Grâce à Diego Milito, son meilleur attaquant (22 buts cette saison), l'Inter Milan s'est imposé à Sienne (1-0), dimanche dans le cadre de la 38e et dernière journée de Serie A, pour décrocher un cinquième scudetto de rang. Les Nerazzurri terminent le championnat avec deux points d'avance sur la Roma qui avait fait le boulot à Verone devant le Chievo (2-0).

La 38 journéeLe classement La saison à la loupeLe week-end européen en IMAGESLes dirigeants nerazzurri ont visé juste en recrutant Diego Milito. Débarqué l'été dernier à Appiano Gentile en provenance du Genoa, fort d'un total de 24 buts en 31 matches de championnat disputés en 2008-2009, l'attaquant argentin a confirmé, et c'est le moins que l'on puisse dire, toutes les attentes placées en lui. Au point notamment de faire de l'ombre à Samuel Eto'o, ex-star parmi les étoiles du Barça, mais qui aura dû s'adapter à un nouveau championnat. Déjà aguerri aux particularités de la Serie A, Milito, lui, aura finalement enquillé 22 buts en 35 parties, dont le plus important inscrit dimanche à Sienne, pour le final de la saison.

Servi à la limite du hors-jeu par son compère de la sélection albicéleste, Javier Zanetti, Diego Milito ajustait Curci d'un extérieur du pied droit libérateur (1-0, 57e). Cela faisait trop longtemps que les hommes de Mourinho avaient planté leur tente sur les bases de leur adversaire, pour qu'ils ne trouvent pas la faille. Si Ekdal se procurait la première occasion de la rencontre dès la 6e minute, la suite du scenario se résumait à un monologue nerazzurro. Balotelli (13e), Milito (14e, 22e, 53e), Samuel (30e), Sneijder (42e), Cambiasso (55e) ou encore Zanetti qui touchait la transversale (75e) à l'image de la « bicyclette » de Balotelli (39e), pour ne citer qu'eux, auraient également mérité l'ouverture du score.

Di Natale à l'honneur

Un Inter ultra dominateur qui est toutefois passé tout près d'une mauvaise surprise quand Julio Cesar dut s'y prendre à deux fois pour capter un centre tir de Rosi (86e). Le gardien milanais s'était aussi montré impeccable en première période sur un missile de Maccarone (36e). 1-0 sera finalement suffisant aux Interistes pour s'adjuger un cinquième titre d'affilée, le 18e de son histoire depuis le premier en 1953. L'AS Roma, qui a été virtuellement sacrée jusqu'au but de Milito, échoue donc à deux longueurs au classement après son succès obtenu à Verone face à Chievo (2-0), avec des buts de Vucinic (39e) et De Rossi (45e). A défaut d'un titre qu'ils tentent de reconquérir depuis 2001, les Giallorossi se consoleront avec une place en Ligue des champions, accompagnés par l'AC Milan.

La bonne surprise de cet exercice vient de Gênes avec la quatrième place obtenue par la Sampdoria, victorieuse à domicile de Naples (1-0) et un but de l'inévitable Pazzini. La « Doria » sera invitée à la table des grands d'Europe si elle passe le tour préliminaire. Palerme, le Napoli et la Juventus Turin, battue samedi soir par Milan (3-0), se contenteront de la Ligue Europa alors qu'Antonio Di Natale, la vedette d'Udine, fait un beau capocanonniere avec ses 29 buts.

_________________

Forza-Baklawa.com
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.forza-baklawa.com
Admin
Admin
Admin


Masculin Nombre de messages : 2016
Age : 65
Date d'inscription : 01/02/2008

MessageSujet: Re: Inter de Milan   Jeu 27 Mai - 12:52

Transferts

Ça coincerait pour Mourinho

Mourinho n'est pas encore l'entraîneur du Real Madrid. L'Inter est intransigeant sur sa clause libératoire de 16 millions d'euros. Les négociations entre l'Inter Milan et le Real Madrid pour le transfert de José Mourinho au club espagnol se compliquent, selon la presse hispanique et italienne d’hier. En cause, l'intransigeance du président du club italien, Massimo Moratti, qui insiste pour que le Real règle les 16 millions d'euros de la clause libératoire de l'entraîneur portugais alors que le club espagnol pensait pouvoir négocier à la baisse.

Marca écrit toutefois que le Real espère «annoncer un accord dans les prochaines 48 heures», tandis que AS chiffre à 35 millions d'euros la somme exigée par l'Inter pour les départs de Mourinho, du latéral droit Maicon que le Real veut aussi et de l'ailier portugais Ricardo Quaresma dont le Real ne veut pas...

Lundi soir, Mourinho avait dîné avec Moratti pour lui signifier son départ les yeux dans les yeux. «Il faut respecter la volonté de celui qui se sent au bout d'une histoire», a commenté le président milanais. Mardi, le coach du triplé historique de l'Inter est passé au centre d'entraînement du club pour récupérer ses affaires et saluer une dernière fois le personnel. Il devait ensuite prendre un avion pour Madrid où l'attend un contrat de quatre ans. Dont la signature dépend maintenant d'un accord entre les parties sur les derniers "détails" financiers du transfert.

Sneijder : «Je reste»

Après avoir réalisé la meilleure saison de sa carrière, le milieu de terrain néerlandais de l'Inter Milan Wesley Sneijder a déclaré hier qu'il «resterait à Milan la saison prochaine», mettant fin ainsi aux rumeurs qui l'envoyaient vers le Real Madrid. «L'Inter va remettre ses trois trophées en jeu, et ce sera avec moi, a-t-il expliqué sur la télévision néerlandaise NOS. Mon discours sera peut-être différent dans douze mois, mais la saison prochaine je reste à l'Inter.» Lundi, le journal néerlandais De Telegraaf avait évoqué la possibilité pour Sneijder de suivre son entraîneur José Mourinho au cas où ce dernier devait se lier au Real Madrid. «Nous n'en avons jamais parlé», a assuré Sneijder.

Di Maria vers le Real

Angel Di Maria, le milieu de terrain argentin du Benfica Lisbonne, serait tout proche de signer au Real Madrid. Malgré les démentis du club lisboète, le journal portugais Record affirme que le Real est prêt à débourser les 40 millions d'euros de la clause de départ de l'international argentin. Di Maria a joué 43 matches cette saison, inscrit 10 buts et terminé meilleur passeur de la Liga portugaise.

Morientes vers la Turquie ?

Auteur d'une saison calamiteuse sous le maillot de l'OM, l'attaquant espagnol Fernando Morientes pourrait selon la presse turque rejoindre le club de Galatasaray. Une rupture de contrat à l'amiable serait à l'étude du côté des dirigeants phocéens. Deux autres solutions seraient toutefois envisagées pour l'ex-buteur du Real Madrid: un départ au Qatar ou une retraite bien méritée.

_________________

Forza-Baklawa.com
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.forza-baklawa.com
Zakkar



Masculin Nombre de messages : 43
Age : 24
Date d'inscription : 18/10/2010

MessageSujet: Re: Inter de Milan   Ven 17 Déc - 15:24

Eto'o : "Ce sera difficile de nous battre"

(FIFA.com) Lundi 13 décembre 2010

Emportez-le partout et la chance vous sourira. Certains appellent cela "porte-bonheur", mais dans le football, cela porte un autre nom : un joueur génial. Mettez Samuel Eto’o dans votre équipe et vous êtes quasiment certain de gagner tout ce qui peut l’être. Le FC Internazionale Milano a tenté sa chance la saison dernière et n’a pas eu à le regretter. Dès la première année du Camerounais en Lombardie, les Nerazzurri ont remporté le championnat, la Coupe d’Italie et la Ligue des champions de l’UEFA. Eto’o, lui, sortait déjà du même triplé avec le FC Barcelone.

Si le club catalan avait continué sur sa lancée en remportant la Coupe du Monde des Clubs de la FIFA 2009, Eto’o était déjà parti sous les cieux italiens. Un an après, il a regagné le droit de disputer le tournoi des champions, dans lequel il entrera en lice ce mercredi 15 janvier contre Seongnam Ilhwa. Juste avant, il prend le temps de confier ses objectifs, ses ambitions et ses souvenirs de l’année 2010 au micro de FIFA.com.

Samuel, êtes-vous impatient à l’approche de vos débuts dans la Coupe du Monde des Clubs de la FIFA 2010 ?
Depuis le jour où nous avons gagné la finale de la Ligue des champions à Madrid, nous pensons à ce rendez-vous. La pression est là, mais de manière positive, car c’est toujours fantastique de disputer des compétitions de haut niveau. Maintenant, il faut savoir la gérer. Pour le moment, tout se passe bien, on s’entraîne bien, on est bien installé et on n’attend plus que de rentrer sur le terrain.

Ce sera votre deuxième Coupe du Monde en six mois après Afrique du Sud 2010. Comment abordez-vous on ce second évènement majeur de l’année ?
C’est une épreuve toujours aussi belle à jouer. Que ce soit en club ou en équipe nationale, disputer une Coupe du Monde, c’est une occasion d’écrire l’histoire. Mes coéquipiers et moi avons la possibilité de le faire pour l’Inter, et nous allons tout faire pour l’écrire avec un feutre en or. Il ne faut pas qu’on ait de regrets à la fin de cette compétition.

L’Inter Milan a remporté la Coupe Intercontinentale en 1964 et 1965, après ses deux titres de champion d’Europe. Que représenterait un troisième titre mondial pour le club après le troisième sacre européen ?
C’est un objectif majeur. Ce club a une belle histoire et déjà de nombreux trophées. Mais il doit en gagner encore beaucoup. Le nombre de trophées n’est pas conforme à la grandeur de ce club. Aujourd’hui, ce groupe a la chance de rentrer dans cette histoire et d’apporter encore plus à ce club.

Vous avez remporté deux Ligue des champions avec le FC Barcelone mais vous n’avez jamais disputé la Coupe du Monde des Clubs sous le maillot blaugrana, à cause d’une blessure en 2006 et suite à votre transfert en 2009. Remporter l’édition 2010 aurait-il un goût de revanche ?
Mais j’y ai participé avec le Real Madrid et je l’ai gagnée quand j’étais beaucoup plus jeune ! (1998) Je n’ai malheureusement jamais pu la jouer avec Barcelone. Mais je n’ai pas d’esprit de revanche. Je suis conscient de ma chance de pouvoir finalement y participer avec l’Inter. Je me prépare pour être à mon meilleur niveau et donner le meilleur de moi-même. J’espère vraiment que l’aide que j’apporterai à mes coéquipiers nous permettra de décrocher les victoires dont nous rêvons tous, d’abord en demi-finale, puis en finale.

Justement, en demi-finale, vous affrontez les Sud-Coréens de Seongnam Ilhwa. Comment avez-vous préparé cette opposition ?
Nous savons que ce ne sera pas facile, surtout quand on est dans la peau du favori. Nous respectons leurs qualités et leur parcours. Jusqu’à présent, on apprend à les connaître. Mais en général quel que soit l’adversaire, nous nous concentrons d’abord sur nous-mêmes. Si nous montrons notre meilleur visage, ce sera difficile de nous battre.

En tant que Camerounais, accordez-vous une attention particulière au représentant de l’Afrique, le TP Mazembe Englebert ?
J’ai suivi leurs débuts au moment où je suis arrivé à Abou Dabi. Leur match n’était pas terminé et, avec tous les Africains de l’équipe, on a commencé à les encourager en espérant qu’ils gardent le résultat. Ça m’a fait énormément plaisir qu’ils remportent ce match. Ils représentent fièrement notre continent et je leur dis un grand bravo de l’avoir fait de cette manière. J’espère qu’ils iront en finale. Mais si on doit les affronter en finale, alors ils redeviendront un adversaire comme un autre.

Ce tournoi est-il aussi une occasion de vous éloigner un peu de la pression en Italie, due aux résultats mitigés en Serie A et en Ligue des champions, et à votre suspension ?
Nous n’y pensons pas. Nous sommes tous très calmes, aussi bien par rapport aux résultats de l’équipe qu’à ma situation personnelle. J’ai pris trois matches de suspension parce que j’ai manqué au code disciplinaire de tout joueur. Cela peut arriver, mais je sais que ça n’arrivera plus. Collectivement, nous avons eu des soucis, en partie parce qu’on a eu beaucoup de blessés ces cinq derniers mois. Ça va beaucoup mieux depuis quelques temps, on a pratiquement tout le groupe à disposition et des jeunes intègrent l’effectif. Nous avons la conviction que, au complet, nous allons retrouver notre meilleur niveau et des résultats conformes aux ambitions du club.

L’Inter de la saison dernière donnait parfois l’impression d’être invincible. Les défaites de la première partie de saison ont-elles entraîné une remise en question ?
On ne s’est jamais vu dans la peau de la meilleure équipe au monde. Et depuis le début de la saison, on sait qu’on part en devant défendre tout ce qu’on a gagné l’année dernière. C’est difficile ! Les blessures n’ont rien arrangé, on n’a pas fait deux matches d’affilée avec la même équipe. Il faut à chaque fois s’adapter. Mais malgré tout, on n’a pas tout raté. On est à dix points du premier en championnat, mais tout est jouable. Nous en avons fait nous-mêmes l’expérience l’an dernier, puisqu’on avait plus de dix points d’avance à la trêve et on attendu les toutes dernières journées pour être champions. Et en Ligue des champions, l’objectif était d’abord de passer le premier tour. Donc nous sommes dans les temps. Maintenant que la compétition prend une autre tournure, il faudra plus de concentration. Nous savons que les gens attendent beaucoup mieux de nous, et nous savons que nous pouvons y arriver.

En finissant deuxième de votre groupe en Ligue des champions de l’UEFA, vous allez nécessairement affronter un premier de groupe. Ce tirage au sort vous inquiète-t-il ?
Il faut avoir beaucoup de respect pour l’adversaire que le sort nous réserve, mais un sportif n’a pas le droit d’avoir peur. Je pense aussi que pour les premiers groupes, tomber sur l’Inter doit faire peur. Et l’expérience joue en notre faveur. La saison dernière, nous n’étions pas favoris mais nous avons battu des clubs meilleurs que nous. Simplement parce qu’on y a cru, qu’on a joué à notre meilleur niveau, en croyant en nous à chaque occasion. C’est avec ce même état d’esprit qu’on doit aborder le reste des compétitions qui nous attendent. On dit qu’on apprend beaucoup dans la défaite. Nous, nous avons beaucoup appris dans la victoire.

Dans quelques semaines sera attribué le FIFA Ballon d’Or 2010. Trois de vos anciens coéquipiers barcelonais sont finalistes : Andrés Iniesta, Lionel Messi et Xavi. Quel est votre favori ?
C’est déjà difficile de les comparer, alors les départager, là c’est impossible ! Les trois méritent de gagner et j’aimerais juste une chose : qu’on puisse faire une exception au règlement et les récompenser tous les trois. Distribuons trois Ballons d’Or cette année !

De votre côté, vous êtes encore nominé pour le trophée de Joueur africain de l’année, sept ans après votre premier sacre. Quel est le secret de votre régularité à ce niveau ?
Non seulement de continuer à travailler, mais surtout essayer de faire mieux d’année en année. Ne pas se contenter de son meilleur niveau mais chercher à le dépasser. Si je gagne cette année, il aura toujours la même valeur que les trois précédents (2003, 2004, 2005), mais avec un goût spécial. Car plus je m’approche de la fin de ma carrière, plus la valeur des titres augmente. En prenant de l’âge, je travaille pour rester au plus haut niveau, mais je me demande si j’aurai encore la possibilité de soulever des trophées.

Il ne doit plus y avoir beaucoup de place dans votre armoire à trophées, et pourtant vous semblez toujours aussi motivé. Qu’est-ce qui vous fait encore avancer ?
Gagner encore ! Dans quelques années, quand je n’aurai plus cette chance de pouvoir porter un maillot et d’entrer sur un terrain en me disant "aujourd’hui, je vais gagner", ça me manquera. A ce moment là, je n’aurai que mes souvenirs. Et plus j’aurai de victoires et de souvenirs, plus je pourrai raconter de belles histoires à mes enfants. Par exemple, je leur dirai qu’en 2010, je suis allé à Abou Dabi avec l’Inter, et qu’on a gagné la Coupe du Monde des Clubs ! (rires)

Enfin, votre année 2010 a été fructueuse en club mais difficile avec les Lions indomptables. Quels souvenirs en gardez-vous ?
On ne peut pas rester sur l’échec du Mondial avec notre équipe nationale, mais les difficultés que nous avons eues pendant cette Coupe du Monde nous permettront d’être meilleurs dans les années à venir. Nous savons qu’il y a énormément de choses à rectifier et nous allons essayer de le faire rapidement. Mais l’année 2010 me laissera un goût très positif, parce que dans l’ensemble, tout n’était pas si mauvais…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Inter de Milan   Aujourd'hui à 1:19

Revenir en haut Aller en bas
 
Inter de Milan
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Finale Inter de Milan-Bayern de Munich
» Senna Miangue, un défenseur belge à l'inter de Milan
» INTER / AC MILAN ( 1 PREMIERE EUROPEENNE )
» [ITA] Inter de Milan
» Déplacement, San Siro. Inter-LOSC

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Football International :: Les Clubs Etrangers-
Sauter vers: