Bonjour l'ami,
La direction du forum forza-baklawa vous prie de prendre la peine de s'inscrire afin d'ouvrir toutes les rubriques du Forum. La nouvelle version du site et forum est sur ce lien http://www.forza-baklawa.com


.
 
Le SiteLe Site  AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Côte d'Ivoir

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Admin
Admin
Admin


Masculin Nombre de messages : 2016
Age : 65
Date d'inscription : 01/02/2008

MessageSujet: Côte d'Ivoir   Ven 14 Mai - 13:34


Suivre mon équipe : Côte d'Ivoire

La Côte d'Ivoire fera son entrée contre le Portugal à Nelson Mandela Bay/Port Elizabeth avant de partir pour Johannesburg (Soccer City). Nelson Mandela Bay est reliée à Johannesburg par toutes les grandes compagnies aériennes et les bus interurbains. Par la route, vous traverserez les provinces du Cap-Oriental, de l’État-Libre et de Gauteng.

Se rendre de Nelson Mandela Bay/Port Elizabeth à Johannesburg

Par avion :
La plupart des grandes compagnies affrètent des vols quotidiens entre l’aéroport de Port Elizabeth et l’aéroport international de Johannesburg OR Tambo. Les vols durent environ 1h30.

En voiture de location ou voyager par la route : Au départ de Port Elizabeth, il faut compter environ dix heures pour arriver à Johannesburg, mais la route est très plaisante et traverse aussi bien des villes côtières que l’arrière-pays. Vous pouvez prendre la N2 via Grahamstown, un site splendide emprunt d’une profonde histoire. Une fois à Grahamstown, deux routes s’offrent à vous : la première mène à Cradock, puis dans de petites villes telles que Middleburg, et jusqu’à Mangaung/Bloemfontein. La seconde vous emmène à Queenstown. Prenez ensuite la N6 jusqu’à Aliwal Nord puis Mangaung/Bloemfontein. De là, prenez la N1 jusqu’à Johannesburg.

En autocar : La majorité des compagnies relient Nelson Mandela Bay à Johannesburg. Les quelque 14 heures de route sont généralement parcourues de nuit.

En train : Prenez un train à la gare de Port Elizabeth, en centre-ville, jusqu’à Bloemfontein puis la gare Park Station de Johannesburg, également en plein centre. Cette solution demande certes beaucoup de temps, mais si vous souhaitez découvrir le pays à votre rythme, c’est une option à envisager.

La Côte d'Ivoire quittera ensuite Johannesburg pour Nelspruit, où elle affrontera le Brésil. Plusieurs options s’offrent alors à vous, dont des vols réguliers entre les deux villes qui seront mis en place à l’occasion de la Coupe du Monde de la FIFA 2010.


Se rendre de Johannesburg à Nelspruit

Par avion :
Durant Afrique du Sud 2010, des liaisons aériennes régulières seront proposées entre l’aéroport international OR Tambo et l’aéroport international Kruger Mpumulanga, situé à 23 km de Nelspruit et à 30 minutes de route du célèbre Parc national Kruger.

Par la route : Longue de seulement 358 km, la route entre Nelspruit et Johannesburg est évidemment très prisée et se parcourt en quatre heures en conditions normales. De Johannesburg, prenez la N12 Est jusqu’à atteindre la N4, qui vous mènera directement à Nelspruit après avoir traversé la ville de Witbank.

En autocar : De nombreux bus relient les deux villes. Vous devrez vous rendre à l’arrêt de bus Park Station, situé sur Rissik Street, dans le quartier des affaires de Johannesburg.

En train : Vous pouvez également prendre le train pour rejoindre Nelspruit, depuis la gare Park Station de Johannesburg. Elle se trouve sur Rissik Street, dans le quartier des affaires de Johannesburg.

_________________

Forza-Baklawa.com
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.forza-baklawa.com
Admin
Admin
Admin


Masculin Nombre de messages : 2016
Age : 65
Date d'inscription : 01/02/2008

MessageSujet: Re: Côte d'Ivoir   Ven 21 Mai - 12:47



Romaric : "L'esprit doit changer"

C’est une énigme récurrente dans l’histoire du football : pourquoi une équipe composée d’innombrables talents ne réussit-elle pas à briller, voire même passe complètement à côté d’un évènement ?

Pourquoi le Brésil de Zico et Socrates n’a-t-il rien gagné ? Comment la France de Zidane et l’Argentine de Veron sont-elles sorties au premier tour de Coupe du Monde de la FIFA 2002 ?

La dernière sélection à connaître ce mal mystérieux est la Côte d’Ivoire. La meilleure génération de l’histoire du pays, emmenée par Didier Drogba, Kolo et Yaya Touré et autres Salomon Kalou n’a toujours pas trouvé la bonne formule pour décrocher un titre ou au moins honorer les attentes placées en elle.

Milieu de terrain de ces Eléphants qui impressionnent sur le papier, mais pas encore sur le terrain, Romaric N'Dri Koffi, semble avoir identifié le problème et propose des solutions. Au cours d’un entretien exclusif avec FIFA.com, le puissant joueur du FC Séville, qui sort d’une saison marquée par les blessures et les désillusions, tire la sonnette d’alarme pour éviter le gâchis d’une génération de surdoués.

Sven-Göran Eriksson a annoncé sa liste des 30 joueurs avant de réduire le nombre à 23 joueurs. Comment vit-on cette période d’attente, qui plus est avec un nouveau sélectionneur ?
Avec un nouveau coach, on repart tous sur un pied d’égalité. Il faut donc saisir sa chance. Pour moi, cette Coupe du Monde est une superbe opportunité. Il va peut-être y avoir des surprises dans la liste finale. Une fois entré dans le vif du sujet, l’important sera de penser au collectif et de fournir un gros travail pendant la préparation pour arriver en Afrique du Sud avec le plus de confiance possible.

Cette confiance passe-t-elle par des changements ?
Dans le passé, nous avions un bon groupe, mais tactiquement nous n’étions pas au niveau. Il nous a manqué des automatismes et un placement sur le terrain digne d’une équipe de notre rang. J’espère qu’Eriksson va corriger cela. C’est ce qu’on attend de lui avant tout. L’état d’esprit doit également changer, on doit vouloir gagner ensemble et enfin démontrer tout notre potentiel.

Dans un entretien à FIFA.com, Gervinho confiait récemment que l’équipe devait apprendre à défendre ensemble. Cela fait également partie des changements que vous attendez ?
Evidemment ! Le travail défensif commence par les attaquants, c’est la tâche d’un groupe. On doit défendre ensemble, mais chacun avec son rôle. Mais nous avons de grosses lacunes dans nos déplacements collectifs. On ne peut pas se permettre de ne pas avoir le minimum requis au haut niveau dans ce domaine. Avoir 70 mètres d’écart entre les défenseurs et les attaquants comme lors de la dernière CAN, ce n’est plus possible. Nos lignes ne sont pas assez serrées, nous ne formons pas un bloc. Si nous corrigeons ces choses-là, nous pourrons viser quelque chose de grand.

Pensez-vous y parvenir en trois semaines seulement, avec un sélectionneur qui va découvrir le groupe lors du premier jour du stage ?
Si nous y mettons tous du nôtre, si nous tirons tous dans le même sens, alors oui. Trois semaines, c’est assez pour montrer un autre style de jeu et un nouveau visage. On ne peut plus revivre un match comme celui contre l’Algérie à la CAN. Cette défaite a stigmatisé tous nos défauts. Les premiers discours sont importants et le coach a assez d’expérience pour le savoir. Après, il faut qu’on ait l’envie. Car techniquement, on sait ce qu’on doit faire, on le réalise tous les jours en club. Donc ce n’est qu’une question de volonté. Mais je le répète, il faut pour cela que chacun soit sur un pied d’égalité. La concurrence fait progresser un groupe, personne ne doit avoir sa position assurée.

Didier Zokora, Copa Barry ou Gervinho ont déjà livré ce même diagnostic sur les maux des Eléphants. Comment expliquer qu’ils n’aient pas encore été corrigés ?
On connaît nos lacunes. Encore faut-il avoir envie de se battre l’un pour l’autre. Notre jeu de passes n’est pas assez construit, on manque de mobilité et le porteur du ballon n’a pas assez de possibilités. Il faut arrêter de faire des cadeaux, on n’est plus en centre de formation. Les petits ponts quand on est défenseur central, il faut arrêter ça. On n’est pas là pour se montrer ou se mettre en avant mais pour faire gagner l’équipe nationale.

Pensez-vous que l’échec à la CAN peut faire progresser l’équipe ?
La réaction du peuple ivoirien après la CAN nous a montré que si on échoue encore en Afrique du Sud, ce n’est même pas la peine qu’on espère rentrer au pays ! La colère et la déception, je les ai senties après la défaite contre l’Algérie. Il faut bien comprendre que les Eléphants sont le seul facteur d’unification du pays. Quand on joue, il n’y a plus de différences de langues, d’ethnies, de couleur de peau. On doit leur réchauffer le cœur, même si c’est une relation amour-haine. Et puis, ne rien gagner avec cette génération serait plus que triste : ce serait un gâchis.

Personnellement, vous avez vécu une saison difficile. Comment l’analysez-vous ?
J’ai commencé ma saison blessé et après j’ai eu du mal à revenir. Avant la CAN, j’étais revenu dans le coup mais Vahid Halilhodzic ne m’a pas convoqué. Mentalement, j’ai pris un coup. Dans la foulée, je me suis à nouveau blessé. C’est ma première saison avec autant de problèmes. Je n’avais jamais connu ça avant, j’ai donc beaucoup appris. C’est un mal pour un bien.

Pouvez-vous en tirer une motivation supplémentaire pour la Coupe du Monde de la FIFA ?
Tout à fait. Je suis devenu plus fort et physiquement, je suis plus frais que certains. Cette Coupe du Monde peut me permettre de réparer les pots cassés après une saison difficile. Il ne me reste plus que ça !

_________________

Forza-Baklawa.com
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.forza-baklawa.com
Admin
Admin
Admin


Masculin Nombre de messages : 2016
Age : 65
Date d'inscription : 01/02/2008

MessageSujet: Re: Côte d'Ivoir   Ven 4 Juin - 22:24

Drogba se fracture l'avant-bras droit... forfait ?

Pour l'instant, on ignore s'il pourra être sur les pelouses au Mondial. le journal L'Equipe annonce déjà son forfait

L'attaquant et capitaine de l'équipe de Côte d'Ivoire Didier Drogba s'est fracturé l'avant-bras droit lors d'un match de préparation au Mondial-2010 contre le Japon (2-0), vendredi à Sion, a-t-on appris auprès de l'encadrement ivoirien.[/size]

_________________

Forza-Baklawa.com
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.forza-baklawa.com
Admin
Admin
Admin


Masculin Nombre de messages : 2016
Age : 65
Date d'inscription : 01/02/2008

MessageSujet: Re: Côte d'Ivoir   Sam 5 Juin - 11:50

CM 2010 Côte d'Ivoire: La fédération croit au retour de Drogba


Dans un communiqué repris par le site de la FIFA, la Fédération ivoirienne de football annonce que Didier Drogba s'est "bien fracturé le bras", mais que cela ne le rend pas forfait pour la Coupe du monde. Un porte-parole aurait même déclaré à l'agence Association Sport que l'attaquant de Chelsea pouvait encore jouer: "Nous ne savons pas s'il sera capable de jouer le premier match, cela dépend du verdict de l'équipe médicale. Mais il n'est pas forfait" (pour la compétition). Didier Drogba est sorti blessé lors du match face au Japon, joué ce vendredi (2-0), suite à un violent contact avec le défenseur japonais, Tulio Tanaka. Une opération chirurgicale serait envisagée pour lui permettre d'évoluer à la pointe de l'attaque des "Éléphants". Le premier match de coupe du monde des Ivoiriens est prévu le 15 juin, face au Portugal.

_________________

Forza-Baklawa.com
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.forza-baklawa.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Côte d'Ivoir   Aujourd'hui à 1:22

Revenir en haut Aller en bas
 
Côte d'Ivoir
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Burkina-Côte d'Ivoire: quand la famille s'affronte
» [Match amical] Lausanne-Sports - Côte d'Ivoire
» [INFORMATION] Les coloris
» mini moulinet
» "UN" 406 en Côte d'Ivoire

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Football International :: Les Selections Etrangères-
Sauter vers: