Bonjour l'ami,
La direction du forum forza-baklawa vous prie de prendre la peine de s'inscrire afin d'ouvrir toutes les rubriques du Forum. La nouvelle version du site et forum est sur ce lien http://www.forza-baklawa.com


.
 
Le SiteLe Site  AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Cameroun

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Admin
Admin
Admin


Masculin Nombre de messages : 2016
Age : 65
Date d'inscription : 01/02/2008

MessageSujet: Cameroun   Ven 14 Mai - 13:39

Suivre mon équipe : Cameroun

Le Cameroun débute par une rencontre face au Japon à Mangaung/Bloemfontein. Ensuite, il doit parcourir 475 km pour se rendre à Tshwane/Pretoria et affronter le Danemark.

Se rendre Mangaung/Bloemfontein à Tshwane/Pretoria

Par avion : Il n’y a pas de vols directs entre les deux villes, mais depuis l’aéroport de Bloemfontein, vous pouvez vous rendre à l’aéroport international OR Tambo de Johannesburg. Il ne vous restera plus que 45 minutes de route pour gagner Tshwane/Pretoria.

Louer une voiture ou voyager par la route : Il faut prendre la N1 à Mangaung/Bloemfontein, passer Johannesburg et vous arriverez à Tshwane/Pretoria. Cela peut paraître long, mais entre la beauté du paysage et les enchaînements de grands espaces et de contrées montagneuses, vous ne verrez pas le temps passer. Le trajet dure un peu plus de 6 heures et nous vous recommandons de faire une halte à Johannesburg.

Par train : Liaisons régulières entre Bloemfontein et Johannesburg. A Park Station, la gare de Johannesburg, vous prendrez une correspondance en direction de Pretoria.

Pour la troisième journée, le Cameroun se rendra au Cap, surnommée la Ville-mère par ses habitants. Il y a 1 470 km à couvrir.

Voyager depuis Tshwane/Pretoria jusqu’au Cap

Par avion : Etant donné la longue distance, l'avion est sans doute la meilleure solution entre les deux villes. Par la N1 (Sud), allez à l’aéroport international d’OR Tambo et prenez un vol pour Le Cap.

Louer une voiture (voyager par la route) : Si l’avion reste la meilleure solution, la voiture peut également faire l’affaire. Vous pouvez en louer une depuis Tshwane/Pretoria jusqu’au Cap. C’est la seule route qui vous permet d’explorer quatre provinces en un seul trajet : Gauteng, Free State, Northern Cape et Western Cape. Prenez la N1 depuis Tshwane/Pretoria à Mangaung/Bloemfontein.

Par le train : Rendez-vous à la gare de Johannesburg (Park Station) par la N1 (Sud), puis prenez un train en direction du Cap. Cela durera quelque 27 heures.

_________________

Forza-Baklawa.com
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.forza-baklawa.com
Admin
Admin
Admin


Masculin Nombre de messages : 2016
Age : 65
Date d'inscription : 01/02/2008

MessageSujet: Re: Cameroun   Ven 18 Mai - 1:03

La guerre ouverte entre Roger Milla et les instances dirigeantes du football camerounais a connu un nouvel épisode mercredi. La Fécafoot a révoqué l'ancienne star des Lions Indomptables ainsi que deux de ses vice-présidents. Explications.

Roger Milla, David Mayebi et Charles Emedec viennent d’être révoqués de toute activité au sein de la Fécafoot. C’est la substance des résolutions prises au terme de l’assemblée générale de l’instance tenue ce mercredi à Yaoundé. Roger Milla est révoqué de sa qualité de président d’honneur pour avoir proféré « des propos injurieux à l’endroit de la Fécafoot, de son président et de ses dirigeants ainsi que pour avoir appelé publiquement à des manifestations populaires et à l’insurrection contre la Fédération. » La star paye là ses multiples déclarations contre l'équipe dirigeante en place, notamment ses critiques des sanctions à l'encontre de Samuel Eto'o, et dernièrement le lancement du comité citoyen pour le redressement du football camerounais, destiné à introniser un coach local à la place de Denis Lavagne, appelé aux affaires fin 2011 à la place de Javier Clemente.

Charles Emedec, vice-président de la Fédération, est révoqué « pour malversations financières dans le cadre de l’acquisition de l’immeuble siège de la Ligue régionale de football de l’ouest ». Il entraîne dans sa chute, Serge Tsemo et Kamwa Roger, qui étaient à l’époque des faits, respectivement président et trésorier adjoint de ladite Ligue. David Mayebi, lui aussi vice-président de la Fédération, est révoqué « pour insubordination caractérisée et propos injurieux à l’encontre de la Fécafoot, de son président et de ses dirigeants. » Par ailleurs, l’association des footballeurs du Cameroun (AFC), devenue Syndicat national des footballeurs camerounais (Synafoc), est exclue de la Fécafoot pour violations graves et répétées de ses obligations. Au cours des travaux, il a été procédé à l’adoption du budget de l’exercice 2012, équilibré et recettes et en dépenses à la somme d’environ 2 milliards 700 millions de FCFA.

Paul Nana, à Douala (Rédaction Football365/FootSud)

_________________

Forza-Baklawa.com
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.forza-baklawa.com
Admin
Admin
Admin


Masculin Nombre de messages : 2016
Age : 65
Date d'inscription : 01/02/2008

MessageSujet: Re: Cameroun   Ven 18 Mai - 1:13

"Je suis très content"

Devenu un incontournable à la pointe de l'attaque de l'Espérance de Tunis, Yannick Ndjeng recueille les fruits de sa progression en obtenant une sélection avec les Lions Indomptables du Cameroun. Footafrica365.fr s'est entretenu avec l'avant-centre.

Il y a 22 ans que Joseph Yannick Ndjeng a vu le jour à Yaoundé la capitale camerounaise. A 14 ans, il obtient sa première licence comme joueur de FC Mimboman, une équipe de D3 de la région du Centre. Ses performances, une vingtaine de buts toute compétition confondue en une saison, lui ouvrent en 2005 les portes de la mythique équipe du Canon sportif de Yaoundé. L’avant-centre à la carrure imposante y passe trois années avant d’être transféré en Algérie, à la JSM Bejaïa. La mutation et le dépaysement, avec la découverte d’un nouvel environnement sportif, ne vont pas refroidir l’ardeur de ce buteur de race. Il inscrit une trentaine de buts au pays de Rabah Madjer. Annoncé au Vitoria de Guimaraes, au Portugal, il est recruté l'été dernier par l'Espérance de Tunis. Avec le club tunisien, il remporte fin 2011 son premier titre majeur : la prestigieuse Ligue des Champions. Le voilà sélectionné pour la première fois par les Lions Indomptables. Entretien.

Yannick, pour la première fois, vous êtes convoqué à l’équipe nationale senior du Cameroun. Votre réaction ?

Ça fait toujours plaisir en tant que Camerounais et, en tant que joueur de football, de jouer avec les Lions Indomptables. Si on a choisi le football comme métier, c’est l’un des objectifs, à savoir jouer à l’équipe nationale de son pays. Pour y parvenir, on travaille dur à longueur de journée, de semaine, voire d’année et c’est bien de voir que tous ces efforts sont récompensés par cette convocation en sélection nationale.

Généralement, on sélectionne des joueurs évoluant en Europe. Vous n’avez jusqu’ici joué qu’en Afrique. Est-ce que vous donnez à votre convocation une saveur particulière ?
C’est la preuve que tu peux être n’importe où dans le monde, tant que tu fais bien ton boulot, il y a toujours des gens qui le voient et qui le reconnaissent. Il faut simplement bien faire son travail quel que soit l'endroit où on se trouve. Je suis très heureux d’avoir été convoqué. C’est dire qu’il faut s’arrêter ? Non ! C’est plutôt un autre chemin qui commence. Je vais continuer à travailler pour que les choses marchent toujours bien.

Vous êtes un bleu de tanière, êtes vous prêt pour la concurrence, quand on sait qu’à votre poste, il y a pas mal de prétendants ?
La concurrence, elle a toujours existé. Dans toutes les équipes, en club comme en sélection, il y a toujours la concurrence. Mais bon, je me dis que pour l’équipe nationale du Cameroun, si on est là, c’est pour apporter un plus à notre pays qu’on aime tous. C’est un bien commun donc, peu importe qui est là et qui joue.

Merci pour votre disponibilité et bon vent dans cette nouvelle aventure !
C’est moi qui vous dis merci…

Propos recueillis par Paul Nana (Rédaction Football365/FootSud)

_________________

Forza-Baklawa.com
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.forza-baklawa.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Cameroun   Aujourd'hui à 19:19

Revenir en haut Aller en bas
 
Cameroun
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» la marche au cameroun contre le palludisme
» Le port de Douala - Cameroun.
» Apéro informel au Cameroun, ça vous dit?
» Bonne Arrivée.. au Cameroun !
» Match amical Cameroun Vs Burkina

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Football International :: Les Selections Etrangères-
Sauter vers: