Bonjour l'ami,
La direction du forum forza-baklawa vous prie de prendre la peine de s'inscrire afin d'ouvrir toutes les rubriques du Forum. La nouvelle version du site et forum est sur ce lien http://www.forza-baklawa.com


.
 
Le SiteLe Site  AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Champian League

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Admin
Admin
Admin


Masculin Nombre de messages : 2016
Age : 65
Date d'inscription : 01/02/2008

MessageSujet: Champian League   Ven 21 Mai - 13:25


Inter Milan ou Bayern Munich ?


Samedi 22 mai 2010, le stade Santiago Bernabéu du Real Madrid sera le théâtre d'une finale de Ligue des champions de l'UEFA aussi inattendue que spectaculaire. Les Allemands du Bayern Munich rencontreront les Italiens de l'Inter Milan. Après avoir gagné leur championnat et leur coupe domestique, ces deux monuments du football projettent, chacun, de mettre la cerise sur leur gâteau en s'offrant un triplé historique. FIFA.com vous propose d'imaginer l'issue de ce match :


Qui va gagner la Ligue des champions de l'UEFA 2009/10 : L'Inter ou le Bayern ?


Leur parcours respectif dans la compétition sont exemplaires. L'Inter Milan, qui court après une troisième victoire en C1 depuis 45 ans et son doublé de 1964 et 1965, en atteint le dernier échelon, après avoir notamment éliminé Chelsea au stade des huitièmes de finale, passé l'obstacle CSKA Moscou avec brio en quart, et éclipsé le FC Barcelone en demi. Un parcours de champion en somme. Mais le Bayern Munich n'a rien à lui envier, lui qui a fait disparaître tour à tour de l'épreuve reine européenne la Fiorentina, Manchester United et Lyon. Rien que ça ! Quel périple jusqu'à la finale vous a le plus impressionné ?


Avec un Arjen Robben au sommet de son art, un duo d'attaquants prolifique composé de Thomas Müller et Ivica Olic, un capitaine à l'inégalable rage de vaincre en la personne de Mark van Bommel et une défense efficace personnalisée par Philipp Lahm, le Bayern Munich possèdent les armes pour s'imposer. Les Nerrazzuri s'appuient quant à eux sur un trident Wesley Sneijder - Samuel Eto'o - Diego Milito pour faire la différence. Mais pas seulement. Le Brésilien Lucio, et l'Argentin Esteban Cambiasso symbolisent parfaitement un bloc défensif intériste imperméable. Quel effectif est selon-vous le plus à même de remporter la victoire ?


Le match Bayern-Inter sera par ailleurs un duel de coaches, entre deux maîtres tacticiens habitués aux fracassantes sorties médiatiques. Louis van Gaal ne s'y trompe d'ailleurs pas en se réjouissant "de retrouver mon ami José Mourinho, cela nous promettrait de belles conférences de presse !". Entraîneur-adjoint au Barça, Mourinho a beaucoup appris auprès du Néerlandais de 1997 à 2000. Il s'est inspiré des méthodes de van Gaal, avec succès. L'élève a-t-il définitivement dépassé le maître ?


A vous de le dire !

Exprimez-vous dans les règles propres au football : fair-play, respect, correction et bon sens.

_________________

Forza-Baklawa.com
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.forza-baklawa.com
Admin
Admin
Admin


Masculin Nombre de messages : 2016
Age : 65
Date d'inscription : 01/02/2008

MessageSujet: Re: Champian League   Dim 23 Mai - 0:40


Quarante-cinq ans après son dernier sacre, l'Inter remporte la troisième Ligue des Champions de son histoire en battant le Bayern Munich (2-0). Les hommes de Jose Mourinho, supérieurs tactiquement, ont réalisé le match qu'il fallait et profité du talent de Diego Milito, auteur d'un doublé.

_________________

Forza-Baklawa.com
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.forza-baklawa.com
Admin
Admin
Admin


Masculin Nombre de messages : 2016
Age : 65
Date d'inscription : 01/02/2008

MessageSujet: Re: Champian League   Mer 20 Oct - 13:06

L'AC Milan trop tendre à Bernabeu

Le Real Madrid a remporté le choc du groupe G de la Ligue des Champions face l'AC Milan. Arsenal, Chelsea et le Bayern poursuivent également leur parcours sans faute.

Özil a inscrit un but un peu chanceux. (photo belga)
Le match au sommet du groupe G entre le Real Madrid et l'AC Milan n'a pas totalement répondu à l'attente. La faute d'abord à des Rossoneri quelque peu décevants. La faute ensuite à des Madrilènes ayant rapidement tué le match. Les hommes de José Mourinho ont en effet inscrit les deux buts de la rencontre dès le premier quart d'heure. Profitant d'un mur milanais pour le moins perméable, Ronaldo a ouvert la marque sur coup franc avant qu'une minute plus tard, un envoi d'Özil ne soit dévié par Bonera et ne mourrisse dans le but milanais. Malgré des occasions de part et d'autre, le marquoir n'allait plus évoluer.

Dans l'autre match du groupe, l'Ajax a décroché un succès important aux dépens d'Auxerre et revient ainsi à hauteur de l'AC au classement. Face aux Bourguignons, De Zeeuw a rapidement ouvert le score. Suarez faisait encore 2-0 avant la pause. Par la suite, Ooijer était exclu. Auxerre en profitait pour réduire le score par Birsa, mais terminait également à dix suite à l'expulsion d'Oliech. Et s'inclinait.

Résultats et classement du groupe G

Dans le groupe E, Cluj a mené la vie dure au Bayern de Munich. Cadu a ainsi donné l'avantage aux Roumains. Le buteur se trompait ensuite de camp en marquant dans ses propres filets. Le Bayern menait même 2-1 grâce... à un deuxième but contre son camp cette fois l'oeuvre de Panin. Gomez faisait 3-1 en seconde période alors que le but de Culio (3-2) arrivait trop tard pour Cluj.

Derrière le Bayern et son carton plein, le suspense est de mise dans la course à la qualification. Car l'AS Rome s'est faite surprendre à domicile par le FC Bâle. L'équipe suisse s'est imposée 1-3 dans la capitale italienne. Si Borrielo a répondu au but d'ouverture de Frei, la Roma ne réagissait plus aux buts signé Inkoom et Cabral.

Résultats et classement du groupe E

Arsenal continue d'être impressionnant dans le groupe H. Les Gunners ont à nouveau empilé les buts face au Shaktar Donetsk. Song et Nasri en première mi-temps, Fabregas, Wilshere et Chamakh en seconde ont porté le marquoir à 5-0. Eduardo a tout juste sauvé l'honneur ukrainien et atténué la sévérité des chiffres.

Braga et le Partizan Belgrade se sont affrontés de leurs côtés dans un match capital dans l'optique de la course à la troisième place, voire mieux. Et c'est l'équipe portugaise qui fait la bonne opération en s'imposant 2-0. Grâce à Lima et Matheus. Braga empoche donc ses trois premiers points tandis que le Partizan, tombeur d'Anderlecht, reste bredouille.

Résultats et classement du groupe H

Anelka, en duel avec Pareja, a fait 0-2. (photo belga)
Chelsea a visiblement bien appréhendé la pelouse artificielle du Spartak. Malgré les absences conjuguées de Drogba et Lampard, l'équipe londonienne a pris l'avantage à mi-chemin de la première période, par Zhirkov. Anelka doublait ensuite la mise avant même la mi-temps.

En seconde période, le marquoir n'a plus évolué. Le gardien de Chelsea Peter Cech y est notamment pour quelque chose grâce à quelques belles interventions.

De son côté, Marseille a assuré le service minimum face à Zilina. Au Vélodrôme, l'OM a tout de même pris ses premiers points grâce à Diawara, auteur du seul but de la partie.

_________________

Forza-Baklawa.com
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.forza-baklawa.com
Zakia
debutant
debutant


Féminin Nombre de messages : 61
Age : 36
Date d'inscription : 19/10/2010

MessageSujet: Re: Champian League   Ven 10 Déc - 18:07

Ligue des champions

Le Real et Benzema cartonnent, Arsenal se fait peur



Le Real, notamment grâce à un surprenant triplé de Benzema contre Auxerre (4-0), finit meilleure équipe de la phase de poules de la Ligue des champions mercredi alors qu’Arsenal, vainqueur au forceps de Belgrade (3-1), a souffert pour se qualifier en 8e de finale.




Groupe E:


Bayern Munich (GER) -

Bâle (SUI): 3-0

Plutôt dominé par Bâle, Munich a inversé la tendance autour de la pause, avec deux buts coup sur coup avant et un autre juste après. Dont les deux premiers en compétition cette saison de Franck Ribéry. Avec 15 points, le Bayern en profite pour conforter sa place de leader. Avec six unités, les Suisses devront se contenter de l’Europa

League.

CFR Cluj (ROM) -

AS Rome (ITA): 1-1

Menacé par Bâle, la Roma s’est retroussée les manches et n’a eu besoin de personne pour conserver sa 2e position. Un but rapide du grand avant-centre Boriello suffit à son bonheur alors que l’égalisation tardive de Traoré (88) ne change rien.



Groupe F:

Marseille (FRA) - Chelsea (ENG): 1-0

D’abord réaliste puis combatif, Marseille décroche une belle victoire honorifique face à des Blues en méforme mais eux-aussi déjà qualifiés.Alors que l’OM aurait dû être sanctionné par deux fois d’un penalty, c’est finalement le mal-aimé Brandao qui offre la victoire aux Olympiens.

Zilina (SVK) - Spartak Moscou (RUS): 1-2

Eliminé depuis longtemps, Zilina n’a pas réussi à décrocher son 1er point alors que le match, perturbé, a pris 20 minutes de retard. Après l’ouverture du score, les Slovaques y ont cru mais la doublette brésilo-moscovite Alex-Ibson est alors entrée en scène. Le Spartak reste 3e.

Groupe G:

Real Madrid (ESP) - Auxerre (FRA): 4-0

Muet en C1 depuis un an avant son but à Amsterdam, Benzema ne s’arrête plus ! Le Français, bien servi par un centre de Ronaldo a placé une tête plongeante pour l’ouverture du score. Il a ensuite vu le Portugais inscrire en force son 4e but en C1. Puis Benzegol a rajouté deux autres buts à son compteur. Grâce au 1er triplé de Benzema, le Real finit invaincu, l’AJA éliminé de toute compétition européenne.

AC Milan (ITA) -

Ajax Amsterdam (NED): 0-2

De plus en plus dominé par Milan, qui n’avait plus rien à gagner ni à perdre, l’Ajax est sorti de sa boîte au bon moment, De Zeeuw lui permettant de prendre l’avantage, Alderweireld de l’aggraver ensuite. Cela lui offre une victoire de prestige mais pas mieux qu’un strapontin pour la C3.



Groupe H:

Arsenal (ANG) - Partizan Belgrade (SRB): 3-1

En danger, les Gunners ont tremblé face aux Serbes. Menant grâce à un penalty de Van Persie, ils se sont en effet fait rejoindre par Cleo et ont souffert pour reprendre l’avantage .C’est finalement le “Super-Sub” Walcott qui valide le ticket d’Arsenal, Nasri complétant la bonne soirée des Français.



Shakhtar Donetsk (UKR) - Sporting Braga

(POR): 2-0

Bien placé pour terminer 1er de la poule, Donetsk a fait durer le suspense avant d’accélérer brutalement avec Rat et Adriano. Les surprenants Ukrainiens, qui seront tête de série, finissent avec 15 points. Comme le Bayern ou Chelsea. Braga, qui devait compter sur uneconjonction d’évènements favorables, reste 3e.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin
Admin
Admin


Masculin Nombre de messages : 2016
Age : 65
Date d'inscription : 01/02/2008

MessageSujet: Re: Champian League   Jeu 7 Avr - 17:35

Ligue des Champions L'Inter humiliée par Schalke, le Real écrase Tottenham


Schalke 04, en humiliant l'Inter chez elle (5-2), et le Real Madrid, large vainqueur à domicile d'un Tottenham rapidement réduit à 10 (4-0), ont pris tous deux une sérieuse option sur une qualification en demi-finale de la Ligue des champions à l'issue des quarts de finale aller mardi.

Déjà sévèrement battue lors du derby par l'AC Milan samedi en championnat (3-0), l'Inter, tenante de la Ligue des champions, a sombré à San Siro face aux Allemands de Schalke lors d'un match très spectaculaire.




Les Italiens avaient pourtant débuté la partie en fanfare en inscrivant un but superbe moins d'une minute après le coup d'envoi. Stankovic reprenait de volée du milieu du terrain un long ballon dégagé de la tête par le gardien allemand Neuer.


Matip égalisait pour les Allemands (17), puis Milito, seul face au gardien, redonnait l'avantage aux Italiens (34) avant une nouvelle égalisation de Schalke juste avant la pause grâce à Edu (40).

En seconde période, le club de Gelsenkirchen prenait le large par Raul (53), auteur de son 72e but en coupes européennes, puis Ranocchia offrait un quatrième but aux Allemands en marquant contre son camp (57) avant qu'Edu ne signe un doublé (75) et le 5e but de Schalke.

Dans l'autre match de la soirée, le Real Madrid, propulsé par un doublé de "Manolito" Adebayor, a enfoncé une équipe de Tottenham rapidement réduite à 10 après l'exclusion de Peter Crouch (15).

Les Spurs ont encaissé un but dès la quatrième minute, marqué de la tête par le Togolais sur un corner d'Özil. Les Madrilènes doublaient ensuite la mise, avec une nouvelle reprise de la tête d'Adebayor, qui laissait sur place le gardien Heurelho Gomes (57).

A 2-0, ils refusaient de laisser leur victime tranquille et Di Maria, d'une merveilleuse frappe enroulée, battait Gomes pour la troisième fois (72). Puis c'était le tour de Cristiano Ronaldo en fin de match (87).

Résultats:

Real Madrid (ESP) - Tottenham (ANG) (4 – 0)

Inter Milan (ITA) - Schalke 04 (ALL) (2 – 5)

_________________

Forza-Baklawa.com
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.forza-baklawa.com
Admin
Admin
Admin


Masculin Nombre de messages : 2016
Age : 65
Date d'inscription : 01/02/2008

MessageSujet: Re: Champian League   Mer 7 Mar - 2:55

Arsenal est passé près d'un impossible exploit, mardi à l'Emirates Stadium, où l'AC Milan a préservé in extremis sa qualification pour les quarts de finale de la Ligue des champions malgré une lourde défaite 3 à 0 et de grosses frayeurs.

Trop confiants et décontractés après leur victoire 4 à 0 à l'aller, les Milanais étaient au bord de l'effondrement à la pause après les trois buts marqués par Koscielny, Rosicky et Van Persie, devant quelque 60.000 Londoniens qui n'en croyaient pas leurs yeux. Arsenal avait besoin de prendre rapidement l'avantage pour faire vivre l'espoir d'un retournement de situation vraiment miraculeux puisqu'aucune équipe ne l'avait jamais réussi en Ligue des champions.

C'est exactement ce qui s'est passé lorsque Koscielny, monté sur un corner d'Oxlade-Chamberlain, a catapulté la balle de la tête dans les buts d'Abbiati dès la septième minute, en profitant de la passivité totale des Milanais au marquage. Le rêve un peu fou qu'Arsène Wenger avait entretenu auprès de ses joueurs par des déclarations optimistes est devenu un peu moins inimaginable lorsque Rosicky, très bon dans le rôle de meneur de jeu en l'absence d'Arteta, a creusé l'écart d'un joli plat du pied d'une quinzaine de mètres, après avoir hérité d'un dégagement complètement raté par Thiago Silva (26).

Milan tétanisé

Puis, deux minutes avant la pause, la peur s'est installée définitivement dans le camp italien à la suite d'un penalty transformé par van Persie. L'arbitre avait désigné les neuf mètres après qu'Oxlade-Chamberlain eut été pris en sandwich par Mesbah et Nocerino.

Si les «Gunners» avaient été catastrophiques en défense à San Siro, les «Rossoneri» semblaient décidés à leur faire un nombre au moins équivalent de cadeaux au retour.

Car Arsenal avait eu au moins deux autres grosses occasions de marquer: une tentative de van Persie repoussée de justesse du pied par Abbiati dès la 10e minute, puis un superbe tir du même Néerlandais des 20 mètres, encore une fois détournée par le gardien au prix d'une belle détente. Tétanisés pendant les 45 premières minutes, les Milanais ont changé d'attitude au retour des vestiaires, enfin convaincus que la meilleure manière de se sortir de ce guêpier était peut-être de marquer un but. Mais à part quelques tentatives d'Ibrahimovic et un raté de Nocerini seul à six mètres de la cage en fin de match, ils ont eu du mal à se montrer vraiment dangereux.

Van Persie manque le coche

Au contraire, Arsenal a failli marquer le quatrième but du bonheur sur un tir de Gervinho détourné par Méxes, et repoussé in extremis par Abbiati juste dans les pieds de Van Persie, qui n'a pas su conclure (59). Les «Gunners», après avoir énormément donné physiquement lors d'une première heure menée sur un rythme trépidant, n'ont pas pu monopoliser autant le ballon en fin de match et les occasions se sont raréfiées. Enfin réveillés de leur cauchemar, les Milanais ont serré les rangs pour conserver une qualification qui a bien failli leur tomber des mains.

ARSENAL - AC MILAN : 3 -0 (3-0)

Spectateurs: 59.000 environ. Arbitre: D. Skomina (SLO)

BUTS
. Arsenal: Koscielny (7), Rosicky (26), van Persie (43 s.p.)

AVERTISSEMENTS. Arsenal: Sagna (13), Gibbs (15), Song (57). AC Milan: van Bommel (5), Nocerino (86).

ARSENAL: Szczesny - Sagna, Koscielny, Vermaelen, Gibbs - Rosicky, Song, Oxlade-Chamberlain (Chamakh 75) - Walcott (Park Chu-young 84), van Persie (cap), Gervinho. Entraîneur: Arsène Wenger.

AC MILAN: Abbiati (cap) - Abate, Mexès, Silva, Mesbah (Bonera 90) - Nocerino, van Bommel, Robinho - Emanuelson - Ibrahimovic, El Shaarawy (Aquilani 70). Entraîneur: Massimiliano Allegri

_________________

Forza-Baklawa.com
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.forza-baklawa.com
Admin
Admin
Admin


Masculin Nombre de messages : 2016
Age : 65
Date d'inscription : 01/02/2008

MessageSujet: Re: Champian League   Jeu 17 Mai - 21:03

Ligue des Champions féminine - Les Lyonnaises sont impériales

Les féminines de l'Olympique Lyonnais ont remporté jeudi soir leur deuxième Ligue des champions en dominant en finale Francfort (2-0). Les filles de Patrice Lair réalisent un retentissant doublé puisqu'elles avaient déjà mis la main sur le trophée la saison dernière après une victoire sur Potsdam.


Jean-Michel Aulas n'a pas fini de pavoiser. Quand on lui demande un bilan sur ses hommes (c'était encore le cas après la défaite de l'OL face à l'OM en Coupe de la Ligue cette saison), le président de l'Olympique Lyonnais ne manque jamais de fuir les questions qui fâchent en soulignant l'exceptionnelle réussite de ses féminines. Son moulin a fait le plein d'eau jeudi soir : les filles de Patrice Lair ont décroché pour la deuxième fois d'affilée la Ligue des champions, en prenant le dessus sur Francfort (2-0) en finale.

Au Stade olympique de Munich, les Rhodaniennes ont été maîtresses du ballon mais un peu moins de l'adversaire. Malmenées en début de match, elles s'en sont remises à un penalty obtenu par Shirley Cruz et transformé par Eugénie Le Sommer pour prendre les choses en mains (15e). La victoire allait se construire en un quart d'heure puisque les Lyonnaises sonnaient une deuxième fois les Allemandes lorsque Wendie Renard se heurtait au poteau (25e) avant d'enfoncer le clou par l'intermédiaire de Camille Abily (28e). La milieu de terrain internationale profitait d'une sortie trop téméraire de Schumann, la gardienne adverse, pour distiller une superbe reprise de volée qui scellait déjà le score.
Bouhaddi excellente

Francfort pourra justement regretter l'absence de leur dernier rempart, Angerer, titulaire dans le but de la sélection allemande et blessée, tout comme leur meilleure joueuse Bajramaj. Les Allemandes se sont surtout heurtées à une Sarah Bouhaddi des grands soirs, la gardienne lyonnaise se montrant impériale pour soigner l'excellent bilan comptable des Rhodaniennes dans cette compétition (39 buts marqués, un seul encaissé).

Mais c'est bien l'Olympique Lyonnais qui était plus fort jeudi soir. Les filles de Patrice Lair ont progressivement étouffé Francfort tout au long de la seconde période et il s'en est fallu très souvent de peu pour qu'elles ne corsent pas l'addition. Face à la solidité et l'application des partenaires de Shirley Cruz, peut-être meilleure joueuse du match, les Allemandes ont fini par abdiquer et l'issue de cette finale de Ligue des champions, la troisième de rang pour les Olympiennes, ne faisait déjà plus guère de doute dans le dernier quart d'heure. Les voilà qui rejoignent Umea dans les annales de la compétition, les Suédoises ayant déjà réalisé le doublé en 2003 et 2004.

William-Alexandre PROUST / Eurosport

_________________

Forza-Baklawa.com
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.forza-baklawa.com
Admin
Admin
Admin


Masculin Nombre de messages : 2016
Age : 65
Date d'inscription : 01/02/2008

MessageSujet: Re: Champian League   Ven 18 Mai - 15:06

“Van Buyten doit jouer la finale !”



Jean-Marie Pfaff sera l’invité d’honneur du Bayern lors de la finale face à Chelsea
MUNICH Il n’y a que deux Belges qui ont disputé une finale de C1. Éric Gerets l’a gagnée avec le PSV. Jean-Marie Pfaff, lui, l’a perdue avec le Bayern, en 1987, 1-2 contre Porto, à Vienne.

Tout d’abord, on suppose que vous allez à la finale de votre Bayern, ce samedi.

“Oui, mais j’ai une journée très chargée. Je ne prends l’avion qu’à 17 heures. Un chauffeur privé du Bayern sera à l’aéroport de Münich pour que je sois à temps au stade. Je suis invité à un banquet de 600 personnes.”

Anderlecht croise les doigts pour votre club, Jean-Marie.

“Je le sais. Moi aussi, en tant que Belge. Mais je veux surtout qu’ils gagnent parce que c’est le plus beau club d’Europe. C’est un club qui a grandi progressivement. Ils n’ont pas besoin des milliards d’un gars comme Abramovitch. Combien de vies le patron de Chelsea aurait-il pu sauver s’il n’avait pas dilapidé son argent dans le club londonien ?”

Le Bayern est favori.

“C’est du 50-50. Je me méfie des contres de Drogba et autres. Et le Bayern est vulnérable en défense. Ils s’en sont pris cinq en finale de la Coupe contre Dortmund. C’est mauvais pour le moral. Moi, je mettrais Van Buyten en défense.”

Il a peu de rythme de match.


“Oui, mais il a l’expérience. Il s’est souvent fait critiquer, mais il est encore là. Lors de mon premier match avec le Bayern, contre Brême, j’ai marqué contre mon camp. ‘Jean-Marie va rentrer en Belgique après trois mois’, écrivaient les journaux belges. J’y suis resté six ans ; j’ai gagné trois titres et deux coupes. Pour Van Buyten, c’est aussi sa 6e saison. Chapeau.”

Les joueurs du Bayern vous connaissent-ils personnellement ?

“Ils savent qui je suis, mais je ne vais pas dans le vestiaire. Avant le match contre le Real Madrid, je leur ai tous serré la main. Le respect pour les anciennes gloires est énorme. Demandez à ma femme si on peut se promener à l’aise dans le centre-ville. Impossible ! Je dois aller boire un café partout ; je reçois des cadeaux...”

Neuer a-t-il déjà le niveau de Pfaff ?

“N’allons pas trop vite. Il est bon, mais je le vois parfois commettre de petites erreurs. Sepp Maier, Jean-Marie Pfaff, Oliver Kahn : il a encore du chemin à parcourir avant de nous rejoindre dans la galerie des grands.”

Interview > Yves Taildeman

_________________

Forza-Baklawa.com
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.forza-baklawa.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Champian League   Aujourd'hui à 1:19

Revenir en haut Aller en bas
 
Champian League
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Europa League] US Città di Palermo - Lausanne-Sports
» SUMMER LEAGUE 2009
» [Europa League] Lausanne-Sports - Lokomotiv Moscou
» [Europa League] Randers FC - Lausanne-Sports
» Premier League 2008/2009

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Football International :: Les coupes Européennes-
Sauter vers: