Bonjour l'ami,
La direction du forum forza-baklawa vous prie de prendre la peine de s'inscrire afin d'ouvrir toutes les rubriques du Forum. La nouvelle version du site et forum est sur ce lien http://www.forza-baklawa.com


.
 
Le SiteLe Site  AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Club Sportif Sfaxien

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Admin
Admin
Admin


Masculin Nombre de messages : 2016
Age : 65
Date d'inscription : 01/02/2008

MessageSujet: Club Sportif Sfaxien   Mer 5 Mai - 19:02

Coupe de la CAF — Samedi prochain huitièmes de finale retour : CSS-Pétrojet

Les dernières retouchesTout est mis en œuvre pour réussir cette seconde manche et assurer le passage à la phase des poules

Ces deux derniers revers essuyés en championnat, respectivement face au CSHL et à l’ESZ, font maintenant partie du passé.
Toute l’attention et aussi la concentration sont pour le moment braquées sur l’épreuve de la coupe de la CAF. Cette échéance sera décisive pour le passage à la phase des groupes.
Le CSS s’apprête, en effet, à croiser le fer avec son opposant, Pétrojet d’Egypte, dans le cadre du match retour des huitièmes de finale de cette épreuve continentale.

Deux renforts de taille

La rencontre, prévue samedi prochain au stade Taïeb-M’hiri, devra constituer une chance pour les coéquipiers de Chady Hammami de gagner le billet de passage à la seconde phase de l’épreuve, eu égard à l’avantage du terrain et du public, et surtout au résultat de parité qui avait sanctionné les débats de l’aller, disputés deux semaines auparavant au stade de Suez. Il s’agit surtout de croire encore plus en ses moyens et de prouver sur le terrain que le CSS est le meilleur, d’autant qu’il récupérera, à l’occasion de ce match, certains éléments de base qui avaient sauté le match de Suez.

C’est le cas plus précisément de Chaker Bergaoui qui vient de purger une suspension, due à une somme d’avertissements, et de Heykal Guemamdia qui a repris les entraînements en début de semaine avec le groupe, après avoir reçu le feu vert du médecin de l’équipe.
Deux renforts de taille qui arrivent au bon moment pour apporter plus de consistance et de percussion au jeu offensif de l’ensemble.
C’est là où le CSS a connu ces dernières semaines des défaillances, et c’est bien au niveau de l’attaque que tous les espoirs soient braqués pour assurer le break, samedi prochain, face à Pétrojet.
L’entraîneur Luka, qui a axé son travail au cours de la séance d’entraînement d’hier sur le côté technico-tactique, en vue de peaufiner davantage certains aspects inhérents au match, compte surtout sur la séance d’application de demain sur le terrain central du M’hiri, pour mettre au point les dernières retouches.
Une dernière séance d’avant-match aura lieu vendredi matin, à partir de 10h00.

Des billets à la portée de toutes les bourses


Concernant les billets d’accès au stade, ils seront dès demain matin à la portée du public aux guichets du stade Taïeb-M’hiri.
Un prix unique de 5 dinars a été fixé, ce qui devrait inciter les supporters du club à venir en grand nombre pour soutenir leurs favoris.

Pétrojet depuis hier à Sfax

L’adversaire du CSS est lui aussi à pied d’œuvre à Sfax pour préparer dans les meilleures conditions son match.
Pétrojet est arrivé depuis hier soir à Sfax, où il a élu domicile dans un hôtel de la ville.
Trois séances sont au programme, dont celle de vendredi prochain qui sera effectuée sur le terrain central du stade Taïeb-M’hiri.

Trio nigérien

La commission d’arbitrage, relevant de la CAF, a désigné un trio arbitral du Niger pour diriger le match, composé de l’arbitre central, Shaïbo Ibrahim, et ses deux assistants, M. Afoulay et Ismaïla Fossinay.
Le commissaire du match sera le Libyen Mohamed Grimida.

Auteur : Rachid AYADI (La Presse)

_________________

Forza-Baklawa.com


Dernière édition par Admin le Ven 7 Mai - 13:10, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.forza-baklawa.com
Admin
Admin
Admin


Masculin Nombre de messages : 2016
Age : 65
Date d'inscription : 01/02/2008

MessageSujet: Re: Club Sportif Sfaxien   Jeu 6 Mai - 13:06

Coupe de la CAF : “CSS - Petrojet” avancé à samedi
Guemamdia incertain


Prévue dans un premier temps le dimanche, la rencontre retour dans le cadre des 8èmes de finale de la coupe de la CAF entre le Club Sfaxien et Petrojet d'Egypte a été avancée à samedi au stade M'hiri. Le coup d'envoi du match sera donné à 18h.

Les " Noir et Blanc " rappelons-le, ont réalisé à l'aller un résultat qu'on pourrait qualifier de probant en réussissant le match nul sur le score positif de un but partout au stade de Suez.

Mais les protégés de Luka savent pertinemment que le plus important reste à faire dans trois jours, à Sfax face à un adversaire égyptien qui, n'ayant plus rien à perdre et tout à gagner jouera certainement son va-tout. La concentration de Khalloufi et consorts est donc nécessaire pour qu'ils puissent sauter cet écueil difficile et passer ainsi à la phase des poules de la compétition qui s'annonce cette saison des plus ouvertes compte tenu de la valeur des clubs engagés sans oublier ceux qui seront repêchés de la Champion's League. Aussi et pour pouvoir bien préparer cette décisive seconde manche les Sfaxiens sont entrés depuis avant-hier mardi en stage bloqué devant se poursuivre jusqu'au jour de la rencontre. Durant cette mise au vert le staff technique a programmé un total de quatre séances d'entraînements dont la quatrième fixée le vendredi, veille du match, aura lieu sur la pelouse principale du M'hiri.

Un effectif de vingt joueurs

Luka a convoqué pour ce match retour un effectif composé de 20 joueurs suivants :

- Gardiens : Khalloufi, Ratouli, Rebaï

- Défenseurs : A. Abbès, Ben Salah, Yussufu, Ayadi, Maâloul, Gharbi, Chellouf, Bouzidi, Hadj Messaoud.

- Demis : Bergaoui, Zaïem, Ibrahima Touré, Ouerghemi

- Attaquants : Oroke, Hamza Younès, Aloulou, Guemamdia


A travers cette liste l'on remarque le retour de Chaker Bergaoui absent lors du match aller pour cause de suspension d'un match (2ème avertissement).

Sans Ogba, ni Dominique

Quoique convoqué par le staff technique pour observer avec le reste du groupe le stage de préparation il n'est pas à l'heure qu'il est, totalement sûr que l'attaquant Heykel Guemamdia soit de la partie contre Petrojet.

Notons que Guemamdia a repris depuis une dizaine de jours les entraînements selon un programme spécifique à son état de santé et que le staff médical avec le Kiné du club font de leur mieux pour que Guemamdia redevienne compétitif d'ici le jour du match. A rappeler aussi que le Nigérian Uché Ogba n'est pas habilité à disputer la coupe de la CAF, son nom ne figurant pas sur la liste africaine. Un autre joueur devra lui aussi déclarer forfait pour l'occasion. Il s'agit de Dominique Da Silva qui, rentré au pays régler une affaire de passeport a perdu là-bas énormément du temps pour des raisons demeurées encore non élucidées.

Petrojet, objet de la sollicitude des Sfaxiens

L'équipe égyptienne est arrivée avant-hier à Sfax où elle a délégué un effectif pratiquement au complet. La délégation officielle de Petrojet a été l'objet d'un accueil des plus chaleureux de la part des Clubistes Sfaxiens lui assurant les meilleures conditions de séjour et de préparation.

Ameur KERKENNI (Le Temps)

_________________

Forza-Baklawa.com


Dernière édition par Admin le Ven 7 Mai - 13:11, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.forza-baklawa.com
Admin
Admin
Admin


Masculin Nombre de messages : 2016
Age : 65
Date d'inscription : 01/02/2008

MessageSujet: Re: Club Sportif Sfaxien   Ven 7 Mai - 12:50

Coupe de la CAF : Demain (18h00) CSS-Petrojet

Prudence quand même! Concentration et sérénité sont les caractéristiques majeures de la veillée d'armes des Clubistes de Sfax qui s'apprêtent à livrer demain un match décisif pour la qualification en phase des poules contre le Petrojet. Cet objectif désormais à portée de main après le nul de l'aller sur le score de un but partout,

exige, pour sa réalisation, de notre représentant qu'ils évoluent sur un bon registre comme il sait le faire quand il s'agit d'un rendez-vous de cette importance. Les Clubistes de Sfax savent pertinemment du reste qu'ils seront demain devant l'obligation de sortir un bon match à tous les niveaux du jeu pour espérer obtenir gain de cause devant un adversaire qui possède de bonnes qualités lui ayant valu d'occuper la 3ème place au classement général du championnat égyptien.

Les " Noir et Blanc " auront à l'occasion toutes les cartes en règle avec le rétablissement de tous les joueurs qui étaient blessés à savoir Amir Hadj Messaoud, Hamdi Rouïd et Haykel Guemamdia. Le staff technique pourra donc compter sur la totalité de son effectif ou presque. Seul manquera à l'appel l'attaquant Dominique Da Silva retenu au pays natal pour une affaire de renouvellement de passeport.

Les tirs au but à l'esprit

Le groupe Sfaxien qui poursuit sa préparation dans le cadre d'un stage ayant débuté mardi a effectué hier une séance d'entraînement sur la pelouse principale du stade "M'hiri". Cette séance ayant duré à peu près deux heures a été mise à profit par le cadre technique pour soigner davantage les aspects technico-tactiques qu'il compte préconiser contre Petrojet, un adversaire qu'il connaît maintenant bien.

Cette séance dont le corps a été constitué par un match d'application s'est achevée par un exercice de tirs au but.

C'est que le staff technique sfaxien n'écarte aucune éventualité et a préparé son effectif en conséquence. Luka achèvera ses préparatifs aujourd'hui par une ultime séance au cours de laquelle il apportera les dernières retouches à son ensemble.

Une ligne d'attaque redoutable

L'entraîneur du Petrojet Mokhtar Mokhtar récupérera pour cette seconde manche son attaquant Ghanéen Eric Bikey qui, blessé, a dû déclarer forfait à l'aller. un atout de taille pour l'équipe égyptienne puisque cet avant est son meilleur réalisateur cette saison et nul doute qu'avec les deux Chaâbène, la ligne d'attaque égyptienne sera bien redoutable.

Ameur KERKENNI (Le Temps)

_________________

Forza-Baklawa.com
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.forza-baklawa.com
Admin
Admin
Admin


Masculin Nombre de messages : 2016
Age : 65
Date d'inscription : 01/02/2008

MessageSujet: Re: Club Sportif Sfaxien   Dim 9 Mai - 14:44



Coupe de la CAF - CSS - Petrojet (1- 0)
Dans la pure tradition Le Club Sfaxien, fidèle à son statut d'équipe qui se transcende quand il s'agit d'un engagement continental, a réussi à se qualifier pour la phase des poules de la Coupe de la CAF en venant à bout d'une bonne formation de Petrojet, la nouvelle force montante du football égyptien, sur le score de un but à zéro. La tâche de notre représentant a été cependant des plus difficiles,


non pas uniquement parce que l'opposition était de valeur mais aussi par suite du résultat du match aller sous forme d'un " nul " sur le score de un but partout.

Les Zaïem et consorts étaient tenus en même temps de marquer au moins un but tout en réussissant à garder vierges leurs filets.

Un véritable dilemme en quelque sorte dans un match piège par excellence.

Les Clubistes Sfaxiens avec la même formation ayant disputé le match aller a éprouvé des difficultés pour contrer leur adversaire, celui-ci ayant opté d'emblée pour un jeu porté résolument vers l'attaque. Petrojet, dans le but de marquer, s'est rué en masse vers les bois gardés par Khalloufi acculant l'arrière-garde " Noir et Blanc " qui, quoique bousculée par moments, a réussi à repousser les velléités égyptiennes à l'approche de ses zones. Résultat, Khalloufi si l'on excepte le tir de Med Chaâbène qu'il a arrêté facilement (31'), n'a pas été particulièrement sollicité.

Par contre, ce fut le CSS qui s'avéra le plus dangereux.

En effet, sans dominer les débats les protégés de Luka se créèrent les occasions de but les plus sérieuses, sur des tirs ayant fusé, la plupart du temps, des pieds de Kamel Zaïem sur des balles arrêtées. Et là, on soulignera surtout ce coup franc direct de ce dernier, sur lequel le gardien de Petrojet dut se déployer à fond pour le détourner en corner (8') et ce tir en force des 30 mètres du même Zaïem qui obligea le portier Ahmed Faouzi à s'illustrer de nouveau en sauvant du poing en corner (32'). Ibrahima Touré eut, entre temps, l'occasion la plus propice en cette première mi-temps, pour créer la différence. Ce fut à la 17' lorsque sur une limpide ouverture de Maâloul l'Ivoirien tira à côté.

A l'usure

Le CSS toujours appliqué tactiquement a amélioré son organisation défensive après la reprise en optant pour un haut pressing de l'adversaire dans le but de réduire au maximum ses potentialités offensives. Petrojet privé d'espaces pour échafauder ses actions ne parvenait presque plus à inquiéter Khalloufi à l'exception de l'infiltration de Souleïmen sur le flanc gauche de la défense sfaxienne parachevée d'un tir en force que Khalloufi repoussa difficilement, la balle rebondit près de la ligne de but avant d'être dégagée en catastrophe par Yussufu (79').

Hormis donc, cette chaude alerte c'est le CSS qui fut de nouveau le plus dangereux. H.Younès à la 61', rata un but tout fait en mettant au dessus, avant que Maâloul ne rate lui aussi une belle opportunité de scorer (67'). Le public de M'hiri fut délivré par un but de Hammami sur service de Touré, mais le but nous a paru, en toute honnêteté, entaché d'irrégularité de Touré sur le défenseur égyptien.

Mais quoi qu'il en soit la qualification de notre représentant est largement méritée.

Ameur KERKENNI (Le Temps)




Synopsis

• Stade M'hiri de Sfax


• Match en semi-nocturne

• Beau temps

• Pelouse en assez bon état

• Assistance nombreuse

• Trio arbitral nigérian composé de Ibrahim Chaïbou (arbitre central), Abdoulay Mamane et Fousseïni Osmana (assistants). A l'aller, les deux équipes ont fait match nul (1-1)

• Joueurs avertis : Souleimane et Kamel Ali (Petrojet)

• But de Hammami (84') pour le CSSfaxien

• Formation des équipes :

CSS : Khalloufi, Yussufu, Gharbi, A.Abbès, Ben Salah, Hammami, Touré, Maâloul, Zaïem, Ouerghemi, Hamza Younès.

• Remplacements de : - Maâloul par Moëz Aloulou (79') - Younès par Guemamdia (90+2')

Petrojet : A.Faouzi, Jomaâ, Abdellatif, Kamel Ali, Souleïmane, Koufi, Oussama, Abdelhakim, Saïd, A.Chaâbène, Med Chaâbène.

• Remplacements de : - Oussama par Amr Hassan (20') - Abdelhakim par Fehmi (80') - Jomaâ par El Fouli (86').

_________________

Forza-Baklawa.com
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.forza-baklawa.com
Admin
Admin
Admin


Masculin Nombre de messages : 2016
Age : 65
Date d'inscription : 01/02/2008

MessageSujet: Re: Club Sportif Sfaxien   Lun 10 Mai - 14:10



Coupe de la CAF
Le CSS poursuit l’aventure
Riadh Charfi : “Ce fut difficile”


Comme prévu le Club Sfaxien a réussi à se qualifier au prochain tour de la Coupe de la CAF en faisant valoir, pour ce faire, sa grande expérience dans les joutes continentales face à un adversaire égyptien faisant figure, à ce niveau de néophyte.

Le Petrojet, la force montante du football du pays des Pharaons, a, en effet, donné du fil à retordre à notre représentant non pas à Suez uniquement en match aller mais aussi sur la pelouse du " M'hiri ". Les protégés de Mokhtar Mokhtar ont même réussi à dominer les débats durant la majeure partie de la première mi-temps mais ils ont manqué de finish à l'approche des bois sfaxiens. A l'évidence, ils ont été plus ou moins pénalisés par leur manque de métier dans les moments décisifs du jeu. Ceci ne doit pas cependant occulter la très bonne organisation défensive des Sfaxiens qui ont livré, à ce niveau, un match plein tactiquement.

La défense haute du CSS

Le staff technique " Noir et Blanc " connaissant bien que Petrojet est un ensemble technique qui réussit à développer un football de qualité axé sur un progressif travail d'approche et, de ce fait, a besoin d'espaces pour manœuvrer.

Il fallait donc le contrecarrer en exerçant sur lui un double marquage de zone et sur le porteur du ballon. L'équipe égyptienne a été, en effet, sensiblement gênée par le pressing sfaxien exercé depuis le milieu du terrain voire dans les zones de ce dernier.

Toujours est-il que le dispositif sfaxien a réduit le danger des avants du Petrojet à sa plus simple expression. Nous avons enregistré , en effet, deux ou trois occasions dignes de ce nom durant toute la rencontre. Fateh Gharbi sur le flanc gauche et Yussufu sur le côté opposé ont réussi à fermer les issues devant Walid Souleïmane, Mohamed et Habib Chaâbène entre autres. Le CSS tout en subissant le jeu de son vis-à-vis, réussissait à se créer les occasions de but les plus sérieuses surtout sur des tirs de Kamel Zaïem, dont trois ou quatre sur coups francs directs à la lisière des 18 mètres adverses (8', 45' et 71'). Mokhtar Mokhtar l'entraîneur de Petrojet est en dépit de l'élimination satisfait du rendement des siens : " Je n'ai rien, vraiment, à reprocher à mes joueurs qui ont fait le maximum. Mais avec un arbitre pareil, la voie de la qualification nous était barrée. Le referee nigérian fut tout simplement l'autre d'un arbitrage maison et il appartient à la CAF de prendre à son encontre les décisions disciplinaires qui s'imposent. Le CSS a prouvé de nouveau qu'il constitue une grande équipe et je lui souhaite pleine réussite dans cette compétition ".

Dans le camp sfaxien, l'entraîneur adjoint Riadh Charfi reconnaît totalement que la qualification fut très difficile : " Je m'attendais à une tâche difficile contre une bonne équipe de Petrojet qui n'a rien vraiment à envier à la fine élite des clubs égyptiens. Ce n'est pas par hasard qu'il termine à la 3ème place au classement. Le match retour nous était délicat à négocier après le nul sur le score de un but partout de l'aller. Il s'agit, en effet, d'un résultat piège difficile à gérer. En plus de ces considérations il faudrait ajouter les absences déplorées par notre groupe Celui -ci était en effet amputé de pas moins de quatre éléments qui ont leur poids dans le jeu de l'équipe. Notre qualification nous la devons finalement à notre meilleure expérience et surtout à notre organisation tactique notamment au niveau du jeu de la défense. Pour conclure, je dirais que cette qualification est venue réconforter davantage le groupe et consolider la sérénité qui le caractérise à quelques jours seulement de la finale de la Coupe et c'est de bon augure.

Ameur KERKENNI (Le Temps)

_________________

Forza-Baklawa.com
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.forza-baklawa.com
Admin
Admin
Admin


Masculin Nombre de messages : 2016
Age : 65
Date d'inscription : 01/02/2008

MessageSujet: Re: Club Sportif Sfaxien   Ven 14 Mai - 13:41

Prochain adversaire du CSS, en Coupe de la CAF

Petro Atletico, c'est du sérieux! Ces deux ou trois dernières saisons la coupe de la CAF s'est caractérisée par un niveau élevé eu égard à la valeur des clubs engagés surtout à partir du tour précédant la phase des poules avec le repêchage des clubs éliminés de la Champion's League. Notre représentant dans cette compétition dont il est devenu un grand spécialiste, l'ayant remporté à trois reprises (1997, 2007 et 2008) s'est vu offrir dans cet ultime tour un client bien sérieux qui a pour nom Petro Atletico d'Angola.

Le match aller sera joué les 16, 17 ou 18 juillet 2010 sur le terrain du Petro. Les règlements de la CAF stipulent, en effet, que les clubs repêchés de la Champion's League comme c'est le cas justement pour le club angolais joueront le match aller à domicile. La rencontre retour sera disputée au stade M'hiri les 30, 31 juillet 2010.

Notons par ailleurs au cas où les " Noir et Blanc " réussissent à se qualifier pour la phase des poules au détriment du Petro Atletico, ils figureront dans le groupe B et leur premier adversaire sera alors le vainqueur de la double confrontation (aller et retour) entre Haras Houdoud et Gaborone.

Deux qualifiés de chaque poule

Le fait nouveau en coupe de la CAF c'est que chaque groupe dégagera deux demi-finalistes qui joueront entre eux selon le tableau ci-dessus.

Ameur KERKENNI (Le Temps)

---------------

Rached Karray (S.G du C.S.S) : Il n'y a plus d'adversaires faciles


Questionné sur le résultat du tirage au sort, le secrétariat général du club Sfaxien, Rached Karray a reconnu que l'adversaire est de taille " C'est le club le plus représentatif du football angolais un football qui comme d'aucuns le savent est en train de réaliser ces dernières années des progrès tangibles. Pour le moment notre attention est portée sur la finale de la Coupe de Tunisie. Mais après cette échéance, il faudrait alors nous préparer de sitôt et sérieusement au rendez-vous de la CAF, une épreuve où nous comptons aller jusqu'au bout de nos intentions.

A.K (Le Temps)

_________________

Forza-Baklawa.com
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.forza-baklawa.com
Admin
Admin
Admin


Masculin Nombre de messages : 2016
Age : 65
Date d'inscription : 01/02/2008

MessageSujet: Re: Club Sportif Sfaxien   Lun 24 Mai - 13:44

Naceur Bédoui

“L’avenir de Luka se décidera dans 48 heures!” • Le Temps: Le CSS, victime de la suffisance de ses joueurs ?

- Naceur Bédoui: Dans ce genre de match où l’équipe est avantagée avant le match, c’est toujours difficile de convaincre les joueurs du danger de la situation. Le piège des faveurs du pronostic surprend toujours les joueurs. Les Béjaouas étaient plus motivés. Nous avons plus au moins bien entamé la rencontre. Le penalty est venu contre le cours du jeu. Nous voulions égaliser rapidement. La chance ne nous a pas souri. Si nous avions marqué, nous aurions pu montrer un autre visage.


• Vous étiez trop prévisible dans votre style de jeu. Vous passiez continuellement par le milieu. Trop stéréotypé. Vous n’avez pas varié votre animation offensive ?

- Oui c’est vrai. C’est parce que les joueurs de couloir, Brahima et Maâloul n’ont pas fait le boulot ce qui nous a posé plusieurs problèmes. Mais en seconde mi-temps nous avons fourni un meilleur volume de jeu. Nous nous sommes crééé quelques occasions. Mais il faut avouer que l’OB a joué regroupé, organisé et avec beaucoup de métier. Une équipe qui arrive à ce stade et qui n’arrive pas à marquer ne peut pas gagner. Les Béjouas sont de bons manipulateurs de ballon.

• Quel est l’avenir de Luka avec le CSS ?

- Dans 48 heures, les choses commenceront à se préciser. M. Moncef Sallami discutera avec l’entraîneur et prendra la meilleure décision pour le club.

AAA (Le Temps)

_________________

Forza-Baklawa.com
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.forza-baklawa.com
Admin
Admin
Admin


Masculin Nombre de messages : 2016
Age : 65
Date d'inscription : 01/02/2008

MessageSujet: Re: Club Sportif Sfaxien   Mar 25 Mai - 13:50

Moncef Sellami rend le tablier




Fin de mission du staff technique et départ du président du club, le CSS replonge dans l’incertitude

La défaite en finale de la coupe n’a pas manqué de laisser des séquelles, dont entre autres, la décision de Moncef Sellami de ne pas rempiler, après avoir antérieurement manifesté son intention de poursuivre son bail à la tête du club.
Sellami, partant, il revient au Comité des sages de se décider sur le nom du futur président qui sera proposé aux participants à la prochaine assemblée générale élective du club, prévue le vendredi 18 juin prochain pour approbation.

Congé annuel

Aussitôt la finale de la coupe disputée, les joueurs faisant partie de l’effectif de l’équipe première sont entrés en congé annuel, à l’exception des trois jeunes, Mahmoud Ben Salah, Rabii Ouerghemmi et Mamau Yussofo, n’ayant pas encore 20 ans. Ceux-ci réintégreront l’équipe espoir du club qui aura à disputer demain, mercredi, la dernière journée du championnat de la catégorie contre l’US Monastir.
Et puis, ils seront appelés dimanche prochain à faire partie de l’équipe qui disputera la finale de la coupe espoir contre l’EST, à El Menzah.
Une occasion pour eux de se racheter après la déception essuyée en coupe de Tunisie samedi dernier.
La reprise pour l’ensemble de l’effectif de l’équipe première a été fixée pour le mercredi 9 juin, sachant bien que celle-ci aura à disputer, cinq semaines après, un match aller contre l’équipe angolaise, Petro Athletico de Luanda, pour le compte des huitièmes de finale de la coupe de la CAF.

Hachem Abbès de retour

Le défenseur Hachem Abbès, prêté au début de la saison à l’ESZ, sera de retour à partir du 1er juillet prochain à son club d’origine.
Le joueur a gagné entre-temps en expérience et en solidité, ce qui pourrait lui frayer une place de titulaire au cours du prochain exercice.

Qui succèdera à Luka?


Le contrat de l’entraîneur en place, Luka Peruzovic, viendra bientôt à expiration.
Des deux côtés, on n’a pas émis l’intention de le renouveler.
Une chose est donc certaine, le Croato-Belge ne rempilera pas pour une nouvelle saison avec le CSS.
Quant à son successeur, il revient au futur président, qui sera connu dans quelques jours, de se décider sur son nom.
Les candidats ne manquent pas, dont entre autres le Marocain Badou Zaki.



Auteur : Rachid AYADI (La Presse)

_________________

Forza-Baklawa.com
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.forza-baklawa.com
Admin
Admin
Admin


Masculin Nombre de messages : 2016
Age : 65
Date d'inscription : 01/02/2008

MessageSujet: Re: Club Sportif Sfaxien   Jeu 27 Mai - 13:00

Moncef Sellami quittera-t-il le CSS ?

On en sera fixé aujourd'hui

On en sera fixé aujourd'hui contrairement à ce qui a été rapporté par une certaine presse, le Club Sfaxien n'a jamais contacté l'entraîneur de l'O. Béja, Rachid Belhout pour éventuellement, succéder à Luka Pervzovic dont le contrat expirera le 30 juin prochain. Ce démenti catégorique nous a été formulé par le vice-président du club "Noir et Blanc" Zouheïr Kharrat.

Celui-ci a tenu à nous remarquer à cet égard que le club ne peut discuter avec technicien donné alors que, dans l'état actuel des choses, le flou le plus total entoure le nom du futur président après que Moncef Sellami, ait exprimé son refus de briguer un second mandat consécutif pour "des raisons de santé".

Toujours est-il que les trois instances dirigeantes du club en l'occurrence le bureau directeur (qui sera réduit à l'occasion au bureau exécutif), le comité des sages et la haute commission de soutien ne perdent pas encore espoir de faire revenir Sellami sur sa décision de partir. Elles vont essayer de l'en dissuader lors de la réunion conjointe qui les groupera avec lui cet après-midi dans la capitale.

Création d'un comité de gestion provisoire

Sur un autre plan le vice-président sfaxien nous a fait savoir qu'il sera procédé dans tous les prochains jours à la création d'un comité de gestion provisoire pour veiller de près aux activités de l'équipe senior de football. La formation de ce comité provisoire a été rendue indispensable par la fin proche du mandat de l'actuel bureau un autre comité sera élu le 18 juin prochain date de la tenue de l'assemblée générale élective du CS Sfaxien.

Reprise, le 8 juin, des entraînements

Notons par ailleurs que le groupe senior reprendra les entraînements le 8 du mois prochain après une période de repos plutôt courte (quinze jours). Cette reprise précoce a été rendue nécessaire par les deux échéances (matches aller et retour) contre Petro Atletico d'Angola pour le compte du prochain tour de la coupe de la CAF.

Hamdi Rouïd : invité à chercher ailleurs

Après la prestation désastreuse du joueur axial Hamdi Rouïd en finale de la Coupe, survenant dans la foulée de précédentes décevantes sorties du joueur en question, il venait d'être invité à chercher un autre club. En effet Zouheïr Kharrat le principal responsable chargé des mouvements des joueurs (départs et recrutements) a été sans la moindre équivoque à l'égard de Hamdi Rouïd dont il a affirmé "qu'il n'a plus désormais une place dans le groupe et que par conséquent il doit chercher un autre club".

Rabï Ouerghemmi

Après la confirmation de Mahmoud Ben Salah dans l'axe (ce jeune élément fut incontestablement le meilleur joueur sfaxien lors de la finale de la coupe), il a été décidé de donner une chance entière à un autre jeune pour essayer de s'imposer dans l'axe de la défense aux côtés de Ben Salah. C'est ce que nous a été confié par le même responsable "Avec la promotion de Ouerghemmi un jeune aux qualités certaines et la double récupération de Karim Ben Amor et de Hichem Abbès, de retour de prêt nous aurons assuré l'essentiel de nos futurs besoins en défense.

Ameur KERKENNI (Le Temps)

_________________

Forza-Baklawa.com
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.forza-baklawa.com
Admin
Admin
Admin


Masculin Nombre de messages : 2016
Age : 65
Date d'inscription : 01/02/2008

MessageSujet: Re: Club Sportif Sfaxien   Jeu 3 Juin - 18:47

Lechantre arrive…




Le Français devrait signer un contrat d’une saison renouvelable

Les multiples investigations visant à dénicher l’oiseau rare, capable de prendre en main l’équipe première du club et de la propulser parmi les premiers rangs de la «nationale» ont a priori abouti à un consensus autour de la personne du technicien français, Pierre Lechantre.
Ce dernier serait même sur le point de signer avec le club pour une durée d’une saison renouvelable.
On attend confirmation dans les heures à venir.

Boujelbène et Alexis approchés

L’avènement de l’entraîneur Lechantre pourrait être accompagné de deux recrutements de joueurs clubistes, en l’occurrence les deux demis pivots, Anis Boujelbène et Alexis.

Deux autres nouveautés parmi l’équipe

Outre Boujelbène et Alexis, on s’affaire du côté du comité directeur à parachever la transaction du joueur de l’ESZ, Soufiène Mogaâdi, et du Cabiste, Dridi.

Retour au bercail

Certains joueurs parmi ceux prêtés à d’autres clubs au cours de l’exercice écoulé seront récupérés dans si peu…
Il s’agit de Hachem Abbès (arrière gauche), Karim Ben Amor (défenseur axial), Nizar Garbouj (attaquant) et Firas Al Ghoul (milieu).

Bergaoui convoité


Le milieu défensif, Chaker Bergaoui, qui vient de rejoindre la sélection nationale, est sollicité par un club du Golfe.
La transaction pourrait faire profiter la trésorerie du club d’une bonne pactole.



Auteur : Rachid AYADI (La Presse)

_________________

Forza-Baklawa.com
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.forza-baklawa.com
Admin
Admin
Admin


Masculin Nombre de messages : 2016
Age : 65
Date d'inscription : 01/02/2008

MessageSujet: Re: Club Sportif Sfaxien   Ven 4 Juin - 11:27

La piste Zouaoui relancée


Outre cela, Moncef Sellami serait partant et Chafik Jerraya le remplacerait à la présidence du club

Changement de données au CSS, d’options aussi, suite à la décision du président sortant de ne pas rempiler pour un nouveau mandat.
Moncef Sellami vient, en effet, d’informer les instances officielles du club de sa volonté de se retirer, sur recommandation de son médecin traitant, tout en demeurant un de ses plus fidèles supporters, et de ses bailleurs de fonds.
Du coup, c’est un nouveau candidat à la présidence du club qui est présenti. Il s’agit de l’homme d’affaires sfaxien, Chafik Jerraya, portant le même nom que celui du nouveau membre fédéral.
L’intéressé, sans refuser la proposition qui demeure pour lui un grand honneur, a émis certaines conditions avant de se décider, dont, entre autres, l’engagement des inconditionnels du club à le soutenir, moralement et financièrement dans la gestion, chose qui paraît, a priori, acquise.
Chafik Jerraya, qui n’a pas encore présenté officiellement sa candidature pour le poste de président, a déjà entamé ses investigations pour le recrutement du staff technique qui prendra en charge les destinées de l’équipe première.
Une chose est sûre, ce sera un staff tunisien et non français, comme il a été annoncé précédemment. La piste Lechantre est, donc, a priori, écartée. Celle de Youssef Zouaoui, comme premier entraîneur, et Kamel Zouaghi, comme adjoint, est pour le moment la plus plausible.
Mais, attendons encore pour voir plus clair.


Auteur : Rachid AYADI (La Presse)

_________________

Forza-Baklawa.com
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.forza-baklawa.com
Admin
Admin
Admin


Masculin Nombre de messages : 2016
Age : 65
Date d'inscription : 01/02/2008

MessageSujet: Re: Club Sportif Sfaxien   Dim 6 Juin - 14:48

Pierre Lechantre, nouvel entraîneur du CSS : C’est presque fait !

Hier une réunion devait réunir à Sfax le président sortant Moncef Sellami avec les membres du bureau exécutif du club. Parmi les questions à l'ordre du jour de cette réunion figure celle du nouvel entraîneur. A ce sujet nous apprenons que Moncef Sellami proposera à ses colistiers deux noms : Youssef Zouaoui et l'ex-entraîneur du Club Africain Pierre Lechantre.

Toutefois la préférence va au technicien français étant donné que sa vision du football est en parfaite symbiose avec celle des responsables du club en matière notamment de formation et d'encouragement des jeunes talents. Par conséquent sauf surprise du reste improbable, l'on peut affirmer que la nomination de Lechantre est pratiquement acquise.

A.K. (Le Temps)

_________________

Forza-Baklawa.com
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.forza-baklawa.com
Admin
Admin
Admin


Masculin Nombre de messages : 2016
Age : 65
Date d'inscription : 01/02/2008

MessageSujet: Re: Club Sportif Sfaxien   Mer 16 Juin - 19:35

CSS : Moncef Sellami

“Pour six mois encore sous conditions”

Après le désistement de Chafik Jarraya de présenter sa candidature à la présidence du club sfaxien en l'absence d'un consensus des personnalités influentes du club sur son nom et dans la foulée, celui de Rached Karray qui fut confronté à une campagne de dénigrement orchestrée par une partie de pseudo-supporters le Club Sfaxien s'est trouvé du coup devant l'impasse.


Face à ce qu'on pourrait qualifier de crise de dirigeants les autorités locales ont entrepris les démarches devant débloquer la situation.

C'est dans ce sens que le gouverneur de Sfax aura aujourd'hui une réunion avec le président sortant, Moncef Sellami pour l'amener à demeurer à la barre.

Le président "Noir et Blanc" dans un entretien que nous avons eu avec lui hier matin nous a fait savoir qu'il aura aujourd'hui un entretien avec le gouverneur de Sfax. Moncef Sellami nous a précisé qu'il n'exclut pas l'éventualité "sous certaines conditions" de poursuivre ses fonctions de président du club durant une période ne dépassant pas les six mois soit jusqu'au mois de décembre prochain, le temps de doter le club de structures administratives adéquates devant lui permettre, entre autres, d'éviter à l'avenir ce genre de blocage au niveau de sa gestion.

Ameur KERKENNI

------------------------

Lechantre débute, aujourd'hui

Pierre Lechantre attendu hier en début d'après-midi à Sfax devait se réunir le jour même avec Moncef Sellami pour la signature de son contrat. Le technicien français entamera aujourd'hui ses nouvelles fonctions avec notamment un stage à Aïn Draham.

------------------------

Haythem M’rabet, bientôt à Al Merrikh

Le milieu Haythem M'rabet qui a, rappelons-le, signé un pré-contrat au mois de janvier dernier avec El Merrikh du Soudan s'apprête à rejoindre son nouveau club qui a fixé la reprise de la préparation pour le 24 juin M'rabet dont le contrat avec le Club Sfaxien expire le 30 du mois courant s'entraîne pour le moment avec le groupe "Noir et Blanc" depuis mercredi dernier sous la direction du duo Fethi Dergaâ - Riadh Charfi. Reste cependant le versement de la prime de 150 mille dollars que Nadi Merrikh s'est engagé à verser au Club Sfaxien en contrepartie du passage de Haythem M'rabet dans ses rangs. Jusqu'à hier le club de Oum Durman ne s'est pas exécuté dans ce sens mais l'on apprend de source bien informée que cela sera fait dans les tout prochains jours.

Par conséquent les parties concernées se sont convenues de régler la question à l'amiable après que le CSS ait porté plainte auprès de la FIFA au mois de mars dernier.

Radhouane Jaouhari, prêté à l'ESH Sousse

Le régisseur marocain Radhouane Jaouhari a été prêté la saison écoulée à la JSK. Au cours de la nouvelle saison Jaouhari portera les couleurs de l'Espoir Hammam-Sousse toujours sous forme de prêt après avoir reçu une offre dans ce sens du club sahélien. Le demi en question qui venait de ratifier son contrat devra rallier le groupe hammam-soussien demain après avoir passé quelques jours de vacances au Maroc.

Aïn Drahem, 2ème étape de la préparation

Après une première phase de préparation d'une dizaine de jours effectuée du 9 au 15 juin, entre le stade M'hiri et la plage d'Echaffar située à 20 km environ de Sfax en plus de séances entreprises dans la salle de musculation du club, le Club Sfaxien observera à partir d'aujourd'hui un stage bloqué à Aïn Draham devant se prolonger jusqu'au 24 du mois. Durant cette mise au vert le staff technique devra poursuivre, la mise en condition physique et parallèlement s'atteler au travail technico-tactique. Vingt-cinq joueurs ont été convoqués pour ce stage.

Ben Amor en remplacement de Rouid

Le petit rendement du défenseur central durant la précédente saison et plus particulièrement lors de la finale de la coupe a été derrière la décision de la commission technique du club de porter son nom sur la liste des joueurs partants devant donc chercher ailleurs.

Le CS Sfaxien, pour le remplacer a cherché dans un premier temps à recruter le clubiste Mohamed Bach Tobji mais les exigences financières jugées excessives ont fini par pousser les responsables "Noir et Blanc" à abandonner sa piste d'autant que l'axial Karim Ben Amor qui s'est refait une santé au club libyen Ennasr est de retour au bercail tout comme Hichem Abbès ayant réintégré les rangs après une saison passée sous forme de prêt à l'ES Zarzis.

A.K. (Le Temps)

_________________

Forza-Baklawa.com
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.forza-baklawa.com
Admin
Admin
Admin


Masculin Nombre de messages : 2016
Age : 65
Date d'inscription : 01/02/2008

MessageSujet: Re: Club Sportif Sfaxien   Mer 23 Juin - 14:07

Essifi et Alexis dans l'attente

Nous apprenons de source officielle que le Club Sfaxien est entré en contact avec l'attaquant Hichem Essifi pour l'amener à renforcer ses rangs. L'avant en question a obtenu l'accord des responsables monastiriens dans ce sens à condition que l'offre sfaxienne préserve à la fois les intérêts du club et du joueur.

Notre source nous a précisé à cet égard que les pourparlers prendront un aspect officiel après l'investiture du nouveau bureau directeur.

Un autre joueur intéresse le Club Sfaxien : il s'agit du Camerounais Alexis.

Ce dernier qui entretient d'excellentes relations avec son ex-entraîneur Pierre Lechantre n'a pas rejeté la proposition sfaxienne se déclarant prêt à porter la saison prochaine la casaque sfaxienne si d'aventure les offres au nombre de deux qui lui sont parvenues de clubs allemands n'aboutisseront pas à un résultat concret.

Mais même dans ce cas le recrutement d'Alexis reste tributaire de ses exigences financières.

En tout cas Lechantre qui souhaite fortement la venue d'Alexis à Sfax userait de son influence morale sur le milieu camerounais pour le persuader à signer au profit des " Noir et Blanc ".

Le premier tri de Lechantre

Le groupe " Noir et Blanc " poursuit dans une ambiance détendue mais aussi dans la concentration la plus totale son premier stage d'intersaison entamé jeudi dernier à Aïn Draham sous la conduite de Pierre Lechantre et son assistant Nabil Kouki.

Ce rassemblement devant se poursuivre jusqu'au 26 du mois est consacré essentiellement à la poursuite de la préparation physique menée à Sfax entre la salle de musculation du club et la plage Echaffar.

L'effectif sfaxien présent dès le début du stage à Aïn Draham se compose des 27 joueurs suivants :

Gardiens : Khalloufi, Ratouli, Rebaï, Kalaï

Défenseurs : Hadj Messaoud, Bouzidi, Gharbi, Ayadi, Karim Ben Amor, H. Abbès, A.Abbès

Milieux : Naby, Touré, Togaba, Zaiem, Ouerghemi, Chellouf, Zouaghi, Kammoun, Christian, El Ghoul

Attaquants : Hamza Younès, Guemamdia, Oroke, Uché Ogba, Aloulou, Guerbouj

Les trois internationaux sfaxiens à savoir Chaker Bergaoui, Mahmoud Ben Salah et Chadi Hammami ont rejoint leurs coéquipiers hier.

Notons par ailleurs que Lechantre à l'issue de ce stage compte effectuer un premier tri dans son effectif pour ne retenir que 25 joueurs.

Un second tri sera opéré par le technicien français à l'issue de la 3ème étape de la préparation prévue du 27 juin au 6 juillet.
Ameur KERKENNI (Le Temps)

_________________

Forza-Baklawa.com
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.forza-baklawa.com
Admin
Admin
Admin


Masculin Nombre de messages : 2016
Age : 65
Date d'inscription : 01/02/2008

MessageSujet: Re: Club Sportif Sfaxien   Ven 25 Juin - 10:46

Yussufu se fait toujours attendre

Rentré au pays pour passer des vacances l'arrière droit ghanéen du club Sfaxien Yussufu Mamon se fait toujours attendre. Il devait en effet rentrer à Sfax le 12 du mois courant comme c'est stipulé dans l'autorisation qui lui a accordée le club. Mais, jusqu'à hier il n'a pas donné signe de vie ratant, entretemps, une partie consistante de la préparation de l'intersaison.


Il s'agit dans le cas d'espèce d'un scénario identique à celui qui s'est produit au cours de la trêve observée par la compétition au mois de janvier précédent à l'occasion de la participation de la sélection à la CAN en Angola. Ayant alors bénéficié d'une permission d'une dizaine de jours, Yussufu prolongea de deux mois son séjour au Ghana. Quand il dénia réintégrer les rangs, les responsables se limitèrent à lui infliger une sanction financière.

Toujours est-il que son absence prolongée démesurément commence à susciter des inquiétudes à Sfax. Le malheureux épisode vécu par le CSS avec son compatriote Ahmed Touré est encore vif à l'esprit. Ce dernier, après avoir, à la veille de la saison 2007 - 2008, signé un contrat au profit des "Noir et Blanc" rentra au Ghana pour préparer son retour à Sfax. Il disparut dans la nature avant que le Club Sfaxien ne découvre, quelques mois plus tard la superchérie : ce qui est considéré son joueur évoluait dans un club belge sous une autre identité. Il porta l'affaire devant les instances de la FIFA. Pour rien ou presque le joueur en question s'en sort avec une interdiction de jouer pour une durée de deux mois.

Ameur KERKENNI (Le Temps)

_________________

Forza-Baklawa.com
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.forza-baklawa.com
Admin
Admin
Admin


Masculin Nombre de messages : 2016
Age : 65
Date d'inscription : 01/02/2008

MessageSujet: Re: Club Sportif Sfaxien   Mer 30 Juin - 16:20

Chafik Jarraya, nouveau président


Abdeljelil Hentati, vice-président

Le problème de la présidence au CSS vient d’être surmonté, après l’annonce de la candidature de M. Chafik Jerraya, un homme d’affaires bien connu dans les milieux proches du club, sur le poste.
C’est le président du Comité des sages au club, à qui revient la ratification de la candidature, comme le stipulent les règlements généraux du club, qui a annoncé hier soir cette nouvelle lors d’une conférence de presse tenue au complexe du club.
M. Lotfi Abdennadher a annoncé par la-même la ratification de la candidature de M. Abdeljelil Hentati, lui aussi un chef d’entreprise pour le poste de premier vice-président du club.
De ce fait, l’assemblée générale élective prévue le vendredi 2 juillet aura lieu comme annoncé précédemment. Elle aura pour mission de plébisciter les décisions du comité des sages du club tout en prenant compte de la gestion du bureau directeur sortant sur le double plan sportif et financier.
D’autres décisions ont été annoncées au cours de la conférence de presse, comme celles relatives à la désignation d’une commission consultative qui aura pour mission de soutenir l’action du président en exercice, notamment sur le plan financier. Elle sera composée de Moncef Sellami, Slaheddine Zahaf, Jamel Arem, Lotfi Abdennadher, Nabil Triki, Adel Bousarsar et Chafik Jerraya.
D’autre part, Yacine B.J. a été nommé directeur général au CSS et Kamel Zouaghi, directeur sportif.

_________________

Forza-Baklawa.com
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.forza-baklawa.com
Bazouka
Moderateur
Moderateur


Masculin Nombre de messages : 183
Age : 67
Date d'inscription : 28/02/2009

MessageSujet: Re: Club Sportif Sfaxien   Jeu 16 Sep - 13:25

CSS- Demain contre le Zanaco à Sfax

Retour de Gharbi et Hadj Messaoud

Après la défaite subie à Lusaka devant le Zanaco, les Clubistes de Sfax, relégués à la deuxième place, n’ont pour alternative que de rendre la monnaie de leur pièce aux Zambiens qu’ils recevront demain au stade M’hiri.
Un autre résultat que la victoire devant les coéquipiers de Kalindo sera, en effet, de nature à réduire, voire compromettre les chances de qualification des protégés de Lechantre pour les demi-finales de l’épreuve.

Une défense à revoir

Le mauvais état de la pelouse, d’une part, et les séquelles d’un voyage exténuant, effectué la veille de la rencontre, ont, certes, sensiblement pénalisé notre représentant, mais ces deux facteurs ne pouvaient à eux seuls expliquer les carences manifestées par les « Noir et Blanc ».

Le milieu de terrain, en l’absence de Zaïem, suspendu, n’a pas fourni le rendement escompté de lui surtout au niveau de la construction du jeu. Mais c’est la défense qui fut à maintes reprises surclassée par la rapidité d’exécution des Zambiens. Yussufu, à court de compétition, Rouïd en petite forme et Amine Abbès, alternant le bon et le moins bon ont été à Lusaka, derrière la fébrilité de l’arrière garde sfaxienne. Il va sans dire donc que Lechantre, à la lumière de la prestation de la défense, sera devant la nécessité d’apporter à ce compartiment les rectificatifs qui s’imposent.

Il n’est pas exclu que l’entraîneur refasse confiance aux deux latéraux Fateh Gharbi et Amir Hadj Messaoud lesquels passent actuellement par une bonne période, en plus de leur grande expérience dans les compétitions africaines.

Un autre changement pourrait se faire en défense avec la titularisation de Mahmoud Ben Salah, dans l’axe de la défense et si cette éventualité se réalise c’est Hamdi Rouïd qui en fera, très probablement, les frais.

Changement de programme pour Zanaco

L’équipe zambienne n’ayant pas pu comme c’est prévu initialement arriver à Sfax mardi, a apporté un changement à son programme de préparation.

La séance d’entraînement prévue pour hier se limitera à des exercices d’assouplissement servant de décrassage.

Le staff technique zambien se contentera donc de la seule séance d’aujourd’hui devant s’effectuer sur la pelouse principale du stade M’hiri pour peaufiner ses plans et apporter à son groupe les derniers rectificatifs.

Trio arbitral libyen

Le match sera dirigé par un trio arbitral libyen composé de Mohamed Rajeb (arbitre central), Abdelfattah Triki et Mohamed Laâribi (assistants).

L’arrivée de ce trio est prévue pour aujourd’hui, après-midi.

Appel au public

Les organisateurs du match espèrent voir les supporters du club affluer en masse pour soutenir leur équipe.

Et dans le but de les encourager dans ce sens, ils ont fixé un prix unique très modéré (4 dinars seulement) des billets qui ont été mis en vente depuis hier aux guichets du M’hiri.
Ameur KERKENNI (Le Temps)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin
Admin
Admin


Masculin Nombre de messages : 2016
Age : 65
Date d'inscription : 01/02/2008

MessageSujet: Re: Club Sportif Sfaxien   Ven 24 Sep - 12:13

Solide derrière, inefficace devant

Le CSS cherche buteur !

Les «Noir et Blanc» de Sfax ne doivent s'en prendre qu'à eux-mêmes après avoir gâché monumentalement deux points qui seront très importants au moment du décompte final, eux qui comptent cette saison jouer les premiers rôles.


Nabil Kouki, l'adjoint de Lechantre l'a bien souligné après la rencontre " C'est vrai que nous avons dominé nos vis-à-vis, c'est vrai que nous sommes passés à deux doigts de la victoire, répéta-t-il, mais aura-t-il servi ? Il est inacceptable de se laisser bercer par cette autosatisfaction ; ce qui compte en fin de compte n'est rien autre que le capital points ; j'aurais beaucoup aimé que nos joueurs aient allié la manière au résultat ; mais aujourd'hui, j'aurais été plus heureux si les joueurs avaient empoché les trois points." La frustration était claire sur les visages, non seulement du staff technique, mais de toute la délégation sfaxienne.

«Combler cette lacune»

Fidèle à sa tactique de prédilection, le 3-5-2, tournée vers l'offensive, Pierre Lechantre a vu juste ; ses joueurs ont réussi non seulement à créer le surnombre à chacune de leurs actions offensives, mais aussi et surtout à obliger leurs adversaires à se cantonner en défense. Leur jeu fluide fait de passes courtes et de longues transversales distribuées principalement par un Zaiem des grands jours fit énormément souffrir les Zarzissiens qui se retrouvèrent en seconde mi-temps usés. Les occasions nettes d'ouvrir le score aussi ne manquèrent pas, mais leur avant de pointe Idrissa par deux fois seul face au gardien Ben Ayoub a pêché par précipitation. Le club phare de la capitale du sud possède désormais une équipe solide notamment en défense et au milieu du terrain, cependant il lui manque un grand attaquant capable de concrétiser les nombreuses occasions créées. Mercredi les camarades des frères Abbes impériaux en défense et montant souvent prêter main forte à leurs avants ont été trahis par la petite forme de Hamza Younès et de leurs étrangers Oché et Idrissa. Fakhreddine Galbi incorporé à dix minutes de la fin reconnut l'indigence de la ligne offensive de son équipe, mais il s'est montré confiant en l'avenir " Aujourd'hui, nous avons échoué à concrétiser deux occasions nettes, nota-t-il, nous nous devons les semaines à travailler davantage pour y remédier."venir
H.O (Le Temps)

_________________

Forza-Baklawa.com
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.forza-baklawa.com
Admin
Admin
Admin


Masculin Nombre de messages : 2016
Age : 65
Date d'inscription : 01/02/2008

MessageSujet: Re: Club Sportif Sfaxien   Lun 18 Oct - 17:26

Coupe de la CAF — FUS Rabat-CSS : 2-1


Une seconde mi-temps fatale


Le CSS n’a tenu qu’une mi-temps avant de s’effondrer. Il affrontera Al-Hilal du Soudan en demi-finale

Public peu nombreux. Terrain en bon état. FUS Rabat-CSS 2-1 (mi-temps 0-1). Arbitrage de Ayoub Emanuel (Erythrée). Buts de Dridi (s.p. 26’) pour le CSS, Hichem Essihi (61’) et Rachid Errouki (67’) pour le FUS Rabat.
FUS Rabat : Bada, Ben Cherifia, Hassen (Triki 63’), Ayoub Khalaoui, Mansour Abdallah, Gharib, Magari, Hichem Essihi, Daniel, Errouhi, Zitouni.
CSS: Ratouli, Youssofo (Yahiaoui 66’), Gharbi, Ben Salah, Ouerghemmi, Kamoun, Hammami, Dridi (Ogba 75’), Maâloul, Galbi, Dominique.

Disputée de bout en bout, la rencontre ayant opposé le FUS Rabat au CSS a été intéressante à suivre, et ce, contrairement à ce que certains s’attendaient, se basant sur le fait que les deux antagonistes avaient déjà assuré leur qualification aux demi-finales de cette épreuve de la CAF et que leur confrontation était plutôt formelle.
L’entame du match a donné un aperçu de ce que les deux équipes étaient décidées à présenter. Déjà à la première minute de jeu, Ratouli faillit plier sur une percée de Hichem Fathi. Puis, trois minutes après, un virulent tir de Ben Cherifia suite à une balle arrêtée obligea le gardien sfaxien à effectuer une belle parade pour sauver ses bois d’un but certain.
Le CSS a aussitôt répondu à ces deux actions dangereuses par un raid de Galbi qui s’est terminé en corner, lequel botté par Dridi a été repris par Ouerghemmi de peu à côté 57’). Trois minutes plus tard, Dominique effectue un excellent travail d’approche, avant de servir sur un plateau Galbi. Celui-ci rate de peu le but. Ce ne fut toutefois que partie remise, puisque Dominique, encore lui, fonça cette fois droit au but, avant de se faire descendre par le gardien Bada. Le penalty est transformé imparablement par Lassaâd Dridi (26’). Maâloul a eu l’opportunité de corser la note, suite à un corner de Dridi, mais son tir est passé de peu à côté, alors que le gardien semblait battu (32’).
Le FUS s’est repris ensuite pour mettre en péril les bois de Ratouli. Ce dernier s’est distingué à deux reprises en repoussant les deux tirs de Rachid Errouki et Ben Cherifia (43’ et 44’).

Le FUS se reprend

La mi-temps survient sur un léger avantage du CSS. Mais, dès la reprise, le FUS a mis encore plus du tonus dans ses manœuvres pour acculer les «Noir et Blanc» dans leurs derniers retranchements. Après un essai de Ben Cherifia, brillamment repoussé par le gardien sfaxien (55’), Hichem Essifi trouva la faille à la 61’ sur une ouverture de la droite du remuant Rachid Errouki pour réussir l’égalisation.
Sept minutes après, c’est au tour de l’avant Errouki de concrétiser l’ascendant magnifique des siens par un second but, sur un coup franc botté directement dans les filets de Ratouli (67’).
Cet avantage devait permettre au FUS de s’emparer de la première place, en dépit de l’occasion en or qui s’est présentée à Ushe Ogba au temps additionnel du match pour rétablir l’équilibre, qu’il ne put exploiter à bon escient.
En fait, le CSS, quoique battu, mérite tous les éloges pour avoir réussi à défendre crânement ses couleurs, en dépit des nombreuses absences relevées parmi ses titulaires. Huit au total. Ce qui veut trop dire…
Les suppléants n’ont guère démérité. Et même battu en cette ultime journée du tour des groupes, il est qualifié aux demi-finales de l’épreuve, en compagnie de son adversaire du jour. Le CSS affrontera Al Hilal du Soudan.

Auteur : Rachid AYADI (La Presse)

_________________

Forza-Baklawa.com
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.forza-baklawa.com
Admin
Admin
Admin


Masculin Nombre de messages : 2016
Age : 65
Date d'inscription : 01/02/2008

MessageSujet: Re: Club Sportif Sfaxien   Mar 19 Oct - 13:17

Coupe de la CAF - Après F.U.S Rabat-CSS (2-1)

Lechantre : “Cette défaite nous servira de leçon”

En demi-finale contre Al Hilal du Soudan - Le Club Sfaxien en concédant la défaite (1-2) au F.U.S de Rabat dans l’ultime journée de la phase des poules termine à la seconde place derrière son vainqueur du jour, la grande surprise de ce tournoi qualificatif pour les demi-finales de la Coupe de la CAF. Ainsi, donc, le groupe « Noir et Blanc » rencontrera en demi-finale le premier de l’autre poule Al Hilal du Soudan. L’aller se jouera au stade M’hiri le samedi 30 du mois courant et le retour à Khartoum quinze jours plus tard.




Pour revenir au match, notons que la formation sfaxienne était à l’occasion composée en majeure partie de doublures. Lechantre ne pouvait, en effet, compter sur les services de plusieurs éléments de base soit pour cause de suspension (Bergaoui, A.Abbès et Touré) soit pour cause de blessure (Zaïem, Aloulou, Uché Agba) ou encore par crainte d’un deuxième avertissement suspensif (Khalloufi, Hamza Younès et Hichem Abbès).


Mais, au-delà de ces absences, l’équipe sfaxienne après une première mi-temps négociée tant bien que mal et au cours de laquelle elle prit l’avantage a, après la pause déploré un fléchissement total pour subir une nette domination de son adversaire qui a réussi à revenir à la marque par Fatihi (67’) avant de marquer le but de la victoire sur coup-franc direct bien botté par Jamel Triki (75’).



Ratouli au dessus du lot



La défaite sfaxienne aurait été plus lourde encore n’eut été l’excellente prestation du gardien Ratouli.

Celui-ci, malgré le fait qu’il était à court de compétition, il fut l’auteur de beaux arrêts parvenant à sauver au moins trois buts qui ont semblé acquis. Avec Yussufu et à un degré moindre, ils furent les seuls à tirer leur épingle du jeu. Les autres éléments de la défense passèrent totalement à côté de leur sujet.

Le milieu n’a pas aussi fourni le rendement escompté de lui tant au niveau de la récupération que celui de l’animation offensive qui ont paru surtout en deuxième mi-temps bien approximatives.

D’ailleurs, l’entraîneur sfaxien, Pierre Lechantre n’a pas manqué à l’issue de la défaite de souligner que certains éléments auxquels il a fait appel n’ont pas répondu à ses attentes : « Nous étions privés des services de plusieurs joueurs clés absents pour diverses raisons et les joueurs alignés n’ont pas été tous au rendez-vous. Cette défaite nous a été riche en enseignements. Quant au FUS de Rabat, je pense qu’il n’a pas usurpé sa victoire qui est venue récompenser son dynamisme et son bon fond de jeu technique.

Il va sans dire que Lechantre qui aura l’occasion de récupérer la totalité de ses joueurs pour le match très important en championnat contre l’Espérance de Tunis, ce jeudi, devra dresser ses plans dès aujourd’hui, puisque le groupe sfaxien a décidé de rester à Tunis après s’être retourné hier du Maroc.

Ameur KERKENNI (Le Temps)

_________________

Forza-Baklawa.com
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.forza-baklawa.com
Admin
Admin
Admin


Masculin Nombre de messages : 2016
Age : 65
Date d'inscription : 01/02/2008

MessageSujet: Re: Club Sportif Sfaxien   Sam 11 Déc - 16:39

L’ex-adjoint de Fergusson, José Oliveira, successeur de Lechantre ?

Depuis le divorce avec Lechantre, consommé au lendemain de la défaite en finale de la coupe de la CAF, le bureau directeur, en étroite coordination avec les autres influentes commissions du club notamment sa haute commission consultative s’est attelé à la recherche d’un nouvel entraîneur ayant le profil requis.




Pour les responsables, la désignation du successeur de Lechantre doit être faite sur la base de solides critères et après mûres réflexions pour que notre choix soit le plus adéquat possible. D’ailleurs Imed Messeddi, à la fois 1er vice président et porte parole du Club Sfaxien nous a fait remarquer à cet égard qu’ils ne sont pas pressés « nous avons jugé utile de prendre tout le temps nécessaire pour espérer faire venir le technicien le mieux indiqué à notre groupe, susceptible de répondre à nos attentes en contribuant à la réalisation des objectifs tracés à court, moyen et long termes ».


La piste d’un technicien étranger, privilégiée

Le CSS a donc choisi de ne pas se hâter dans cette entreprise et ceci explique que la réunion qui a groupé avant-hier à Tunis les membres du bureau exécutif du club s’est achevée, après plus de trois heures de délibérations, sans dégager un consensus sur cet épineux sujet sauf que, comme nous le dira Lotfi Abdennadher, le bureau directeur s’est vu charger par les autres commissions du club de veiller au recrutement d’un entraineur et éviter, ainsi, d’éventuelles interférences comme celles qui se sont produites lors du contact établi avec Faouzi Benzarti sur initiative de personnalités du club, étrangers au bureau directeur(l’information, nous la tenons de Imed Messeddi).

L’éventualité de voir débarquer un entraîneur tunisien à Sfax est cependant bien faible à l’heure actuelle. Ni Youssef Zouaoui ni Kaîs Yacoubi ni encore Soufiane Hidoussi ne tiennent la corde et, là où en sont les choses, le choix devrait se faire sur un entraîneur étranger qui pourrait être le Portugais José Oliveira, surnommé « Toni » et qui a failli, la veille de la précédente saison, être recruté par le club « Noir et Blanc » qui a opté finalement pour l’Algérien

Aît Djoudi après que les exigences financières d’Oliveira aient été jugées excessivesl

Oliveira, aujourd’hui à Sfax

L’entraineur portugais sera aujourd’hui à Sfax pour s’entretenir avec les dirigeants du club. José Oliveira , âgé de 64 ans, (il est né le 14 octobre 1946).Il a débuté sa carrière à l’ Académica Coimbra avant de signer en 1968 au profit du Benfica de Lisbonne qu’il ne quitta jamais en tant que joueur. Avec Benfica, « Toni » remporta huit titres de champion du Portugal, cinq coupes et une super coupe. En 1972, il fut élu meilleur joueur du Portugal

Entre 81 et 93 il exerça au même Benfica soit comme premier entraineur soit en tant qu’adjoint avant d’entrainer en 1994 les Girondins de Bordeaux. La saison d’après, il entraina le F C Séville. Entre 2000 et 2002 il est de nouveau premier entraineur du Benfica.

Un CV donc impressionnant et son engagement reste tributaire de ses exigences financières qui risquent de s’avérer au-delà des moyens du club.

Ameur KERKENNI (Le Temps)

_________________

Forza-Baklawa.com
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.forza-baklawa.com
Bazouka
Moderateur
Moderateur


Masculin Nombre de messages : 183
Age : 67
Date d'inscription : 28/02/2009

MessageSujet: Re: Club Sportif Sfaxien   Mer 15 Déc - 17:21

Faouzi Benzarti, nouvel entraîneur Un salaire de 30 mille dinars par mois

C’était dans l’air en quelque sorte et nous avons dans notre livraison d’hier mentionné que, malgré ses exigences financières qualifiées d’excessives, Faouzi Benzarti était le mieux placé pour succéder à Pierre Lechantre. C’est que la candidature de l’ex-entraîneur de l’Espérance de Tunis bénéficiait du soutien de quelques membres de la très influente commission consultative dont notamment Chafik Jarraya et Jamel El Arem.




L’accord définitif doit intervenir incessamment avec la réunion devant grouper, aujourd’hui, le bureau directeur et Faouzi Benzarti . Mais, même si le contrat liant les deux parties n’a pas été encore signé, il a été convenu que le salaire que percevra Benzarti de 30 mille dinars par mois.


Ameur KERKENNI (Le Temps)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zakkar



Masculin Nombre de messages : 43
Age : 24
Date d'inscription : 18/10/2010

MessageSujet: Re: Club Sportif Sfaxien   Jeu 16 Déc - 14:32

14 ans après, Faouzi Benzarti renoue avec le CSS


Comme on se retrouve !


Le technicien a signé hier après-midi un bail de dix-huit mois

Le CSS renoue avec l’école tunisienne après un bref passage avec différentes autres écoles, précisément algérienne, par Aït El Joudi, croato-belge, avec Luka Peruzovic, puis française, avec Pierre Lechantre. Le tout en un espace de temps ne dépassant guère une saison et demie.
C’est donc Faouzi Benzarti qui revient à la charge après Ghazi Ghraïri pour reprendre en main les destinées techniques d’une équipe qu’il avait eu lui aussi l’occasion d’entraîner, quoique de courte durée. Ce fut en 1996.
Le contrat liant les deux parties, pour une durée s’étendant jusqu’à juin 2012, sera paraphé cet après-midi. Les avantages financiers dont bénéficiera le nouvel entraîneur sfaxien n’ont pas été divulgués. Mais tout porte à croire qu’ils ne dépasseront point ceux attribués à son prédécesseur…
Benzarti a émis en fait le vœu de reprendre avec une équipe qu’il avait, à un certain temps «lâchée», en raison de circonstances atténuantes…
Aussi, les conditions qu’il avait exigées au début des derniers pourparlers ont-elles été aussitôt révisées à la baisse, permettant de trouver un terrain d’entente avec les dirigeants sfaxiens.
Et puis, Naoufel Zahaf, l’actuel président du club, connaît mieux que quiconque, parmi ses collaborateurs au bureau directeur, les qualités professionnelles dont dispose ce technicien au long cours, et ce, pour avoir eu à le côtoyer lors de sa précédente expérience avec le club, en sa qualité de président de section de football.
L’histoire n’est-elle pas, dit-on pas un éternel recommencement, avec toutefois l’espoir que cette seconde expérience soit plus consistante et plus prolifique que sa précédente.
Pour Naoufel Zahaf, le choix définitif porté sur Benzarti repose sur plusieurs critères, dont, entre autres, la discipline de travail qu’il sait toujours imposer dans son groupe, et son soutien moral aux jeunes, ce qui correspond aux exigences du présent au CSS. Cela sans sous-estimer la rage de vaincre qu’il sait communiquer aux siens.
Le CSS passe, en fait, par une période transitoire, avec des joueurs en quête d’un poste dans le onze rentrant, comme c’est le cas du jeune gardien Slim Rebaï, du défenseur axial Rabii Ouerghemmi, du demi Ghazi Chellouf, ou des avants, Mohamed Ali Mansar et Seïfallah Yahiaoui.
Certains autres ont expressément besoin de soutien moral pour extérioriser leur immense talent, à l’instar de Mamou Yussofo, Mohamed Ben Salah, Chady Hammami, Wassim Kamoun, Ibrahima Touré et Dominique Da Sylva.

Redonner confiance

Tous ceux-ci ont énormement souffert, du temps de Lechantre, de l’inconstance dans leur rendement, pour des raisons inhérentes aux choix technico-tactiques de leur entraîneur.
On espère du côté des dirigeants que le groupe se remette au travail, l’esprit serein et avec une grande motivation pour se donner à fond et redorer par là même le blason.
Les récents revers essuyés en coupe de la CAF et en Coupe de Tunisie, sans compter ceux en championnat et en supercoupe de l’Unaf, en font foi. Ils restent en travers de la gorge.
L’objectif fixé pour la prochaine étape est donc de rebâtir l’équipe sur des bases solides, en vue de se doter d’un fond de jeu plaisant et puissant à la fois. C’est ce que les dirigeants, sfaxiens ont demandé à Faouzi Benzarti de réaliser au cours de son nouveau bail.

Auteur : Rachid AYADI (La Presse)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zakkar



Masculin Nombre de messages : 43
Age : 24
Date d'inscription : 18/10/2010

MessageSujet: Re: Club Sportif Sfaxien   Jeu 16 Déc - 14:41


Benzarti signes pour un an et demi au CSS


Mais s’il le faut, le CSS le «cédera » à la sélection

Nous venons d’apprendre que Faouzi Benzarti a signé hier soir un contrat d’un an et demi au Club Sfaxien.


Le président «Noir et Blanc» a néanmoins fait savoir qu’au cas où le choix du successeur de Marchand est porté sur Faouzi Benzarti, le CSS fera primer l’intérêt national et cédera par conséquent son nouvel entraîneur à la sélection.
A.K
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bazouka
Moderateur
Moderateur


Masculin Nombre de messages : 183
Age : 67
Date d'inscription : 28/02/2009

MessageSujet: Re: Club Sportif Sfaxien   Mer 22 Déc - 18:47

L’histoire de Benzarti avec le CSS Faux bond en 96… Faux bond en 2010

Dès le début on avait le pressentiment que le bail du Club Sfaxien avec l’entraîneur Faouzi Benzarti fera non seulement long feu et, au pire, était destiné à avorter. L’homme est versatile en effet et habile dans l’art de cultiver l’imprévisible et de réserver des surprises, pas nécessairement agréables. Les responsables « Noir et Blanc », ou du moins ceux parmi eux qui ont fait appel à ce technicien pour succéder à Pierre Lechantre, ont-ils perdu de vue que ce même Faouzi Benzarti a, déjà, par le passé et plus précisément en 1996 lâché, sans crier gare, le club, présidé à l’époque par Jamel Al Arem , pour atterrir au parc du Club Africain ?

Moncef Sellami : «Faouzi Benzarti ? connais pas »

Faouzi Benzarti est certes en droit de choisir l’Equipe nationale au cas où il est fait appel à lui pour relever Bertrand Marchand et les Clubistes de Sfax ont été, on ne peut plus clairs, sur la nécessité absolue de donner la priorité à la sélection. Mais Faouzi Benzarti aurait dû remettre le contrat signé par ses soins à ses interlocuteurs Sfaxiens du moment que le contrat comprenait une clause libératoire, chose qu’il n’a pas seulement fait mais, pis encore, il se cantonna dans un silence qui a, à la fois, intrigué et gêné les dirigeants du club. Ces derniers, de guerre lasse, ont fini par lui signifier que le CSS ne veut plus de lui-même, si d’aventure, il n’est pas engagé par la FTF. Sans regrets ni rancune. Moncef Sallami, le président sortant du club et qui est à la tête de la haute commission de soutien, s’est retenu à accabler quiconque dans cette affaire : « Des responsables du club ont proposé Faouzi Benzarti comme successeur de Lechantre et j’ai accepté ce choix par souci d’assurer au club l’entente et la concorde entre ses différentes composantes car je ne connais pas spécialement cet entraîneur et n’ai aucune idée de lui. Libre à lui de choisir son camp et la marche du CSS ne tient à aucun entraîneur quelle que soit sa valeur. Et puis, c’est le « mektoub ».

Quand nous lui avons évoqué l’antécédent de Benzarti avec le club en 1996, Moncef Sallami a noté qu’il ne le savait pas au moment où les pourparlers étaient menés avec ce technicien. « On m’en a parlé plus tard »

Nabil Kouki , seul maître à bord

Après que le divorce avec Pierre Lechantre ait été consommé, certains s’attendaient à ce que Nabil Kouki connaisse le même sort vu que les deux hommes étaient étroitement liés, Lechantre ayant , rappelons-le, insisté pour qu’il soit son assistant au CSS. Kouki, dont le travail a été apprécié à juste titre du reste a été promu premier entraineur surtout après que la politique de rajeunissement de l’équipe commence à donner ses fruits.

Kouki se voit, ainsi, s’offrir une belle opportunité pour réussir cette nouvelle étape de sa carrière du moment qu’il ne sera pas bousculé par l’obligation impérative du résultat.

Le CSS, n’a plus, en effet, cette saison des challenges à gagner autre que la préparation de l’avenir

Ameur KERKENNI (Le Temps)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Club Sportif Sfaxien   Aujourd'hui à 19:17

Revenir en haut Aller en bas
 
Club Sportif Sfaxien
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» LE CLUB SPORTIF CHANTELLOIS RECRUTE
» Présentation du Club Sportif PARAY - LORIGES
» FAR 1 -JSK 1 [apres-match]
» Recherche club sportif
» Comment gagner de l'argent pour un club?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Football National :: Les autres Equipes Tunisiennes-
Sauter vers: